Votre opinion est elle fondée ?

opinion sur tout

Aujourd’hui, on ne va pas parler de médecine, pour une fois.
On va parler d’opinions, parce qu’il faut qu’on en parle d’après moi. En effet, nous sommes tous persuadés que nos opinions sont des faits avérés (Moi le premier) mais est-ce que c’est toujours le cas ? Faisons donc la différence entre opinions et faits, et parlons donc du fait que tout le monde a toujours un avis sur tout.

Sommaire
La différence entre avis et faits
Avoir un avis sur tout
Ne pas avoir d’avis, plus sain ?

La différence entre opinion et fait

Une opinion est l’avis, la pensée de quelqu’un, tandis qu’un fait est un élément prouvé.
Sauf qu’une personne ayant une opinion a défendre le fera systématiquement comme ci c’était un fait. Est ce qu’elle a raison de le faire ?
En fait, ça dépends. Par exemple, vous pouvez avoir une opinion qui est un fait. Vous pouvez également avoir une opinion qui va a l’encontre des faits.
C’est d’ailleurs l’un des principes de la zététique : se faire une opinion a partir d’éléments factuels.

J’ai encore du mal a savoir si la zététique est compatible avec l’antipsychiatrie, dont je ne dirais pas si c’est un fait ou une opinion ici car ce ne serais pas objectif, de la même manière qu’un droitiste qui dit que l’immigration est un problème ou d’un gauchiste qui dit que l’immigration est une bonne chose. Les deux dirons que c’est un fait, et peu importe votre opinion sur le sujet vous direz également que c’est un fait. Et c’est tout a fait normal.


Le problème, c’est que quelque soit votre opinion, vous pouvez vous faire lyncher voir vous faire tuer. Ainsi, allez sur des comptes twitter macronistes, vous trouvez des insultes de Gilets Jaunes. L’inverse marche aussi : allez sur des comptes de GJ, vous trouverez des insultes de macronistes.
Bravo l’argumentation…

opinion sur tout

Avoir un avis sur tout

Ça, c’est typiquement français. On a un avis sur tout, ainsi nous avons 67 Millions d’infectiologues depuis le début de la pandémie du coronavirus.

C’est un petit peux comme lors de la coupe du monde : nous avons plus d’entraîneurs que de supporters…


De même, nous avons tous une certitude sur la rentrée des classes le 11, le déconfinement, la réouverture potentielle des classes…
Mais est ce vraiment sain ? Quand je vois qu’on en est a râler parce que Sibeth Ndiaye a fumée une clope, je me dit que ce n’est absolument pas sain. L’année dernière, nous avons eu 67 millions de chefs-cuisiniers pour critiquer le fait que François de Rugy ai mangé un homard.


On a quand même fait démissionner un MINISTRE car il s’est nourri… Ce genre de chose passe dans la une de tout les journaux et en tendances. Par contre, lorsqu’un SDF ou une femme battue meurt, ça ne passe pas en tendances et cela ne fait pas la une, et pourtant ça arrive quotidiennement.


Faisons donc un petit scénario :


Demain, une entreprise n’a plus suffisamment de fonds pour rester en France, et le SEUL moyen que l’entreprise survive est qu’elle soit délocalisée en Chine, et les 20 000 emplois avec.
Là, nous aurons 67 Millions d’économistes qui nous dirons qu’il ne faut surtout pas délocaliser, ce sont des emplois Français perdus. « Tout ça parce que l’entreprise veux faire du fric, le motif est purement pécuniaire » nous dira l’un de ces 67 millions d’experts que nous nommons gaulois.


Sauf que, comme je vous l’ai dit deux lignes plus haut, l’entreprise n’a pas le choix : elle délocalise ou elle coule. Et si vous êtes comme moi et une petite minorité qui ne prends pas parti immédiatement, vous aurez remarquée que dans les deux cas, les emplois en France sont perdus. Donc en fait pour notre économie ça ne change rien.
Est ce que votre illumination était vraiment utile, les 20 000 emplois étant au final perdus ?

Ne pas avoir d’avis, plus sain ?

Pas forcément. Cependant, je me garde souvent d’avoir un avis : par exemple, je me suis abstenu de me positionner sur la question des plages, malgré le fait qu’un certain Jean le voulais absolument. Et je n’ai toujours pas d’avis sur les plages : les épidémiologistes n’attendent pas mon illumination pour faire des recommandations au gouvernement.
J’ai quand même des opinions, en particulier sur la question des libertés individuelles.

En revanche, j’ai quasiment aucune opinion sur le fric. Ni sur les taxes, ni sur l’économie, ni sur les entreprises, ni sur les riches…
Ce que Lionel Belarbi appellerais un « Je m’en foutiste » dans un langage plus familier…


Et très franchement, je ne m’en porte pas plus mal, au contraire, je suis désespéré de voir la twittosphère (et les rues) râler constamment quoi qu’on fasse, quoi qu’on dise, quoi qu’on veuille, quoi qu’on propose. Mais ça c’est français, je ne m’y fais pas, c’est tout.
Et mine de rien, dans cet article, je vous ai, même un petit peu et sans le vouloir, donné mon avis…

Total Page Visits: 733 - Today Page Visits: 2
Asperger Défense (Rédacteur en chef)

Asperger Défense (Rédacteur en chef)

Autiste asperger en lutte contre les soins sans consentement, libertarien et pro-choix, et souhaitant, non pas fournir un simple avis comme généralement c'est le cas sur les réseaux sociaux, mais des analyses plus rationnelles et nuancées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *