Tout Tout Tout ! Vous saurez tout sur le zizi !

Le ZiZi !
Le ZiZi !

Le ZiZi !

Pour reprendre les paroles d’une chanson de Pierre Perret des années 70 que je vous servirai en dessert ! Je vais tenter dans cet article de ne pas employer de mots vulgaires même et surtout parce qu’ils sont à la mode, peut être un peu d’argot parfois mais propret… Donc le but de cet écrit est désacraliser le biniou, soit : 

Le truc qui pend lamentablement entre les jambes des garçons.

Ce ‘fameux’ Zizi auquel ils accordent tant d’importance et qui semble indemne de toutes suspicions compte tenu qu’il ne passe pas à la télé à l’heure de bouffer à contrario du sexe féminin et sa parade de tampons, serviettes hygiéniques, lingettes déodorantes et autres joyeusetés…

VIVA LA VULVA !

Et on appelle ça  ‘une belle et puissante pub’ … Hum Hum…

C’est justement là où je réclame la parité parce qu’elle marche dans les deux sens ; aucun sens interdit !

Donc imaginons une pub avec une jolie paire de roubignoles, une pub pour déodorant à coucougnettes bien sur !
Vous voyez le tableau ?

Et c’est là qu’on se dit :mais un produit comme ça n’existe pas où s’il existe on ne va surtout pas l’exposer comme si cette partie intime de l’homme n’avaient pas d’odeurs nauséabondes.
Et bein SI !
Et oui ça transpire dans le calbut ces trucs là et ça fouette la marée basse.

C’est bien joli d’appeler ça des ‘bonbons’ mais encore faudrait t’il que l’emballage soit également transparent de propreté et là on en arrive au changement de décor : 

Les slips ou caleçons ou strings (les trucs qui rentrent dans le trou de balle et ils en font même avec bretelles pour ceux qui pensent soutenir un 38 tonnes)
Donc selon une étude récente, 27% des hommes changeraient de sous vêtements seulement 2 fois par semaine et 1% tous les 15 jours… 


Évitez de lire l’article avant de manger, j’aurai du le préciser au début…


Alors je les entends d’ici ‘ Ouais et les meufs alors hein ?’


Là Messieurs on parle de vous tant il est rare de parler de vous en ces termes, mais on peut revenir sur le sujet des femmes en quelques mots car justement LES PUBS ne manquent pas de nous mettre sous le nez les fameux protège slips que j’ai omis de citer plus haut qui sous entendent donc que la femme n’est pas étanche et qu’elle doit donc éviter que ça se remarque tant par la vue que par l’odeur  et là mon besoin de parité me dit :
OU SONT LES PROTEGE SLIPS POUR HOMMES ?
Y’en a pas ! 

Parce qu’ils sont étanches et que la goutte d’urine non secouée du bastringue atterrit dans le calbar et un peu sur les mains aussi, rarement lavées après usage de l’urinoir et encore une belle enquête nous révèle que seulement 38 % des hommes effectuent ce geste après être allés aux toilettes (petite ou grosse commission) 

Je vous laisse faire le calcul sans haut le cœur avec les pourcentages en me disant qu’il est effectivement grand temps de leur mettre le nez là où ça pue afin d’éviter que ce soit le notre qui arrive là !!!!

Maintenant on arrive à la bête en son entier :

Le ZiZi !
Le ZiZi !


Donc sur cette image beaucoup moins médiatisée que notre rose pourtant sacrée l’on distingue bien les différentes parties qui deviendront moins appétissantes lorsque j’en aurait décrit les épouvantables négligences d’hygiène de base !

Le prépuce :

Ça peut être joli un prépuce, perso je suis pro prépuce s’il ne fait pas 10 centimètres de long à dérouler et surtout si le rideau ne cache pas un cadavre découvert à l’odeur…

En effet, au niveau de gland il y a un col roulé alors le tout est de ne pas laisser la crème autour, elle n’a rien d’antirides et votre pénis restera ridé propre ou sale.
Donc nous parlons bien là d’une toilette très spécifique dont il n’est nullement fait mention dans les PUB et pourtant il manque cruellement de produit ce conduit qui s’encrasse même si la cheminée reste ouverte.
Vous remarquerez également que l’anus n’est pas si éloigné des coucougnettes lorsqu’elles reposent dans un slip.
IL MANQUE JUSTE LE PRODUIT qui vexerait ces messieurs si l’on en faisait la pub ou s’il était exposé en tête de gondole dans les grandes surfaces.


La circoncision soit,  couper le prépuce, est plus hygiénique tant pour l’homme que pour la femme mais des ‘on dit’ verseraient dans le sens où le pénis serait moins sensible et puis ça fait mal hein !

Juste sur le passage de la douleur, sachez que l’accouchement équivaut au niveau douleur à 12 fractures simultanées.

Un peu pareil concernant la vasectomie qui rendrait l’homme moins viril dans sa tête, par contre la ligature des trompes ne rend pas la femme moins sexy.

Petites natures !

Nous nous trouvons donc là clairement face à un problème d’amour ‘propre’ ^^ qui nous laisse à penser que le petit chose et les 2 orphelines se refusent à tout merchandising hygiéniste comme si tel le phœnix renaissant de ses cendres, le phallus se dressait dans la saleté.

Mesdames et Messieurs, sur ces jolis mots, le rideau se ferme souhaitant que tout ce qui fut poser sur cette scène suffira à faire baisser la tête aux plus fières des coqs qui sauront maintenant que la femme est au courant que ce ne sont pas avec les pattes dans le fumiers qu’ils osent les siffler…

Total Page Visits: 474 - Today Page Visits: 1

Diane [Auteure]

Femme psy - Auteure - Présidente d'une association luttant contre les violences faites aux femmes et aux enfants. Ma plume peut être aussi corrosive que compatissante selon l'actualité. Acide où humoristique selon mon humeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.