Seuls les politiques disent vrai !

Seuls les politiques disent vrai !
Seuls les politiques disent vrai !

Les politiques

Le pouvoir des politiques, partout et de tout temps est de parler. Ils énoncent les vérités, ils expliquent, et les non- politiques sont soit des ignorants, soit des poètes ou encore des conspirateurs.

Tous les pays du monde…

Dans tous les pays du monde, la bonne parole est politique. Parfois, de notre place, nous savons que des dirigeants mentent. Par exemple, en Corée du Nord, les musées qui démontrent la supériorité nationale sur les Usa, ne sont que foutaises. Ou les Chinois qui ont mené la révolution culturelle ne font que de l’endoctrinement… Nous savons aussi que Poutine enferme son peuple…. Nous connaissons de nombreux pays malheureux qui ont de mauvais dirigeants.

C’est comme ça, les peuples n’ont plus qu’à réagir.

« Le langage politique est conçu pour que les mensonges paraissent vrais et les meurtres respectables, et pour donner à du vent l’apparence de la solidité. »

George Orwell ,La politique et la langue anglaise

Vive la démocratie !

Du côté occidental, notre règle commune s’appelle la DÉMOCRATIE. Donc, nous n’avons aucun risque d’être endoctrinés, manipulés.

Ne soyons pas puristes : parfois certains amis font des erreurs ; les pires, ce sont les Etats-Unis. Déjà en interne, ils cultivent les mensonges et les mystères.

L’assassinat de Kennedy ? Les opérations de la CIA, les différentes affaires autour des présidents… Bien, ce sont des amis (ah, si les ricains n’étaient pas là) mais ils ne sont pas vraiment fiables ; rappelez-vous, la seconde guerre du Golfe, sous de faux prétextes ! Les affreux menteurs, unis avec les Anglais… Heureusement, Chichi était là !

Ou le coup des sous-marins, encore les mêmes.

Tiens les Anglais, ils font n’importe quoi, sur les migrants, la pêche… Amis, mais pas très honnêtes.

Mais les pays démocratiques sont nos amis. Le japon, par exemple, qui a vachement bien géré la crise à Fukushima. Ils ont expliqué au peuple qu’il faut être résilient, et accepter sa part de malheur. On peut revivre sur place (il suffit de modifier les critères de dangerosité.)…. Et les déchets rejetés à la mer sont inoffensifs !!!

Ils sont tout de même plus sympas que les Russes avec Tchernobyl, ceux-ci ont essayé de cacher l’ampleur de la catastrophe… Quelle honte ! Par bonheur pour nous, nos frontières sont étanches.

Vive la France !

Parfois, le matin, en me levant, je me dis que j’ai une chance inouïe d’être en France à l’heure actuelle.

Avant, il y a bien eu quelques erreurs. Au siècle dernier, la guerre de 14 avait quelques côtés arrangement économiques, et c’est vrai que l’on a utilisé le patriotisme pour que quelques milliers de personnes se tuent, rien que pour se fatiguer mutuellement.

C’était avant.

C’est vrai aussi qu’à l’approche de la guerre de 39, les politiques n’ont pas vu le danger nazi… Tout le monde peut se tromper… Encore vrai que le gouvernement a collaboré, organisé le massacre de Juifs, de homosexuels, des communistes et des gitans…

Passons à autre chose.

Oui, on a fait quelques erreurs en ne respectant pas nos soldats issus d’Afrique, on n’aurait peut-être pas dû torturer, ou détruire les populations rebelles.

Et puis maintenant, on sait reconnaître nos erreurs… Algérie, harkis, camps de concentration pour les républicains espagnols, ratonnades… Pour tout cela, on s’est excusé.

« En politique, on ne flétrit le mensonge d’hier que pour flatter le mensonge d’aujourd’hui. »

Pensées d’un biologiste (1967) de

Jean Rostand

On s’est même excusé sur les essais nucléaires sans gravité dans le Sahara ou en Polynésie.

Soyons clairs, avant, il y a un certain temps, les gouvernements ont fait des erreurs, ils ont parfois omis de dire des vérités, ils ont même menti.

C’était avant….

Mais depuis les avions renifleurs, le sang contaminé, quelques médicaments dangereux, les nuages de Tchernobyl … Quelques ministres malhonnêtes ou pervers… Non franchement, trois fois rien.

Les politiques ne mentent jamais… Ou presque jamais, que si c’est vraiment nécessaire.

« Les journalistes ne croient pas les mensonges des hommes politiques, mais ils les répètent ! C’est pire ! »

Coluche

Quel bonheur !

Oui, quel bonheur qu’aujourd’hui, en pleine crise sanitaire, nous n’ayons au pouvoir que des hommes et des femmes politiques dignes de confiance, des gens qui nous parlent souvent, qui nous expliquent, qui se soucient de nous.

On voit bien qu’ils sont sincères, la preuve ? C’est simple d’un moment à l’autre, ils ne disent pas la même chose, c’est bien la preuve qu’ils cherchent la vérité ;

D’accord, au début le coup des masques, le pass qui ne restreint pas les libertés, le vaccin efficace et miracle… Enfin ces petites erreurs… Ne doivent en aucun cas nous faire douter de la démocratie !

« On ne satisfait les rêves que par le mensonge, la duperie. La politique ne réussit que par duplicité. »

En attendant le vote des bêtes sauvages (1994) de 

Ahmadou Kourouma

Jacques Prévert
Jacques Prévert

Jacques Prévert

Avatar photo

David Lerenard

Une vie de travail et une vie de nomade, environ trente emplois et autant de lieux d'habitation dans toute la France, des rencontres multiples et intenses. Sociologue, Directeur d'action sociale auprès de demandeurs d'asile, de jeunes en rupture sociale, de personnes handicapées et de différents services d'aide à la personne, l'auteur n'a cessé de fouiller les aventures humaines dans un seul souci, nourrir la confiance en soi de chaque âme en errance. Finalement heureux de se définir en clown aux bulles de savon, il cultive les lumières fugitives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.