Serena Davis – Les Chats retombent toujours sur leurs pattes

Serena Davis
Serena Davis

Présentation de notre nouvelle rédactrice Serena Davis sur Le journal abrasif

LJA
  • |Qui êtes-vous ? 
  • Je m’appelle Serena Davis.
  • C’est votre nom de plume, n’est-ce-pas ? Et Lydie ?
  • Je ne la connais pas. Si vous vous adressez à l’écrivaine, vous parlez bien à Serena.
  • Etes-vous l’auteure de ce livre ?
  • Non. J’en suis la narratrice.
  • Qui est l’auteure de ce livre ?
  • C’est un ouvrage collectif…
  • Je ne comprends pas. 
  • Il n’est pas utile de comprendre. 
  • À qui s’adresse ce roman ? 
  • À toutes les femmes. Aux hommes, aussi, aux hommes qui veulent savoir comment pensent les femmes, toutes les femmes. 
  • C’est un manuel, en somme ?
  • C’est un peu ça.
  • Pourquoi ce titre ? 
  • La narratrice vit des situations loufoques, ce genre de situations arrivent parfois, mais pas aussi souvent. Sabrina, célibataire trentenaire, les enchaîne… malgré elle. Elle se redresse, ne tombe pas. Parce qu’elle est particulière. Mais à ce stade, elle-même ne le sait pas. Pas encore.
  • Les Chats retombent toujours sur leurs pattes attend-il une suite ?
  • Evidemment. Je ne pouvais pas laisser mes lecteurs comme ça (rire). 
  • Quand sortira le tome 2 ?
  • « Chat échaudé craint l’eau froide » sortira en avril 2022. « Chat perché », en mars 2023.
  • Incroyable ! Combien de tomes avez-vous prévu à la série Les Chats ?
  • Trois, ce qui ne veut pas dire que ce sera la fin. Les Chats est une histoire qui s’insère dans une autre histoire, qui n’est pas encore écrite mais à laquelle nous pensons déjà.
  • Nous ?
  • Quel genre littéraire définit au mieux ce roman ?
  • Une libraire a dit, à juste titre, qu’il était inclassable, tout en l’exposant au rayon « littérature feel-good ». Mes lecteurs le trouvent à la fois léger et complexe, drôle et émouvant. Ce que je peux vous dire, c’est qu’il se lit d’une traite et qu’il fait du bien. 
  • Une comédie romantique ? Vos lecteurs comparent votre héroïne à « Bridget Jones ». Sabrina est-elle la Bridget Jones des temps modernes ?
  • Les lectrices se reconnaissent toutes dans Sabrina. Quant aux hommes, ils s’y attachent. Certains parlent de romance, d’autres, de littérature philosophique. Les avis sont comme les lecteurs, variés.
  • Quel est le vôtre ? 
  • Je n’en ai pas et je n’y pense pas. L’écriture, ça se vit, ça ne s’explique pas.
  • Les hommes que vous mentionnez, ont-ils réellement existé ?
  • Tous mes personnages sont réels, qu’ils soient imaginaires ou pas.
  • Des personnages imaginaires peuvent-ils être réels ? 
  • Oui.
  • Vous êtes une énigme, Serena.
  • Par essence, nous le sommes toutes.
  • « Je ne comprends pas les gens qui veulent à tout prix faire entrer leur vie dans un cadre. Moi, je n’entre même pas le pied dedans ». C’est une citation extraite de votre ouvrage. Est-ce là une des particularités de votre personnage ? 
  • C’est difficile à expliquer. La narratrice observe mais ce faisant, elle ne peut pas être tout à fait impartiale. Son moi est comme un ziggourat du haut duquel sa conscience s’émeut ; Sabrina est dans l’action : ses émotions s’agitent, en contrebas. Le monde bouge, mais elle, ne bouge pas. 
  • J’avoue que je ne comprends pas exactement…On nous a demandé de faire court. Avez-vous d’autres choses à ajouter ?
  • J’ai une question.
  • Je n’en prendrai qu’une.
  • Il n’en faudra pas plus. Vous, qui êtes-vous ?
  • Votre question est étonnante. C’est bien à vous de me le dire, vous qui m’avez créée.
  • Merci, Elsa.
Serena Davis - Les Chats retombent toujours sur leurs pattes
Serena Davis – Les Chats retombent toujours sur leurs pattes
Total Page Visits: 305 - Today Page Visits: 4

Serena Davis

Née en 1985, Serena Davis est une écrivaine inclassable, auteure de deux ouvrages récents, une comédie romantique moderne « Les chats retombent toujours sur leurs pattes » et un roman mélodramatique sur la combativité féminine « Les pendules ne sont pas toujours à l’heure » coécrit avec sa maman, Mary White.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *