République démocratique du Congo : Début de l’état de siège dans le Nord-Kivu et l’Ituri s’émousse

République démocratique du Congo
République démocratique du Congo

République démocratique du Congo

RDC : L’immense espoir au début de l’état de siège dans le Nord-Kivu et l’Ituri s’émousse cinq mois après Rien n’a changé !

La population continue de fuir le pays et le nombre de réfugiés ne cesse d’augmenter en Ouganda à cause de l’incapacité de l’armée à briser le cycle des massacres dans l’est de la république démocratique du Congo (RDC). L’« état de siège » décrété le 3 mai par le président Felix Tshisekedi, qui citait la nécessité de rétablir la paix et la sécurité dans les deux provinces de l’est du pays, où des milliers de personnes sont mortes et/ou ont été contraintes de s’enfuir de chez elles en raison de décennies de conflits armés et de violence.

Ci-dessus, nous sommes au centre de réception de nouveaux réfugiés à Sweswe dans le camp de réfugiés de Kyaka 2 en Ouganda. Crédit : Patrick Hakiza C’était le jeudi 14 octobre 2021 à 13 h 40 heure locale que plusieurs gros bus avec insignes de “ UNHCR” à bord desquels des centaines de réfugiés, tous venus de la république démocratie du Congo de la province voisine de l’Ouganda “ L’ITURI”, sont arrivés à Kyaka 2.
Ci-dessus, nous sommes au centre de réception de nouveaux réfugiés à Sweswe dans le camp de réfugiés de Kyaka 2 en Ouganda. Crédit : Patrick Hakiza C’était le jeudi 14 octobre 2021 à 13 h 40 heure locale que plusieurs gros bus avec insignes de “ UNHCR” à bord desquels des centaines de réfugiés, tous venus de la république démocratie du Congo de la province voisine de l’Ouganda “ L’ITURI”, sont arrivés à Kyaka 2.

Ci-dessus, nous sommes au centre de réception de nouveaux réfugiés à Sweswe dans le camp de réfugiés de Kyaka 2 en Ouganda. Crédit : Patrick Hakiza C’était le jeudi 14 octobre 2021 à 13 h 40 heure locale que plusieurs gros bus avec insignes de “ UNHCR” à bord desquels des centaines de réfugiés, tous venus de la république démocratie du Congo de la province voisine de l’Ouganda “ L’ITURI”, sont arrivés à Kyaka 2.

Arrivée des nouveaux réfugiés au camp de Kyaka 2 en Ouganda. Crédit : Patrick Hakiza
Arrivée des nouveaux réfugiés au camp de Kyaka 2 en Ouganda. Crédit : Patrick Hakiza
Tous venus de la province de l’Ituri en RDC, la plupart sont des femmes et enfants. Crédit : Patrick Hakiza
Tous venus de la province de l’Ituri en RDC, la plupart sont des femmes et enfants. Crédit : Patrick Hakiza
Ici nous sommes à Bujubuli l’une des zones qui composent ce camp, c’est ici le siège des toutes les organisations humanitaires qui opèrent à Kyaka 2, c’est ici où il y’a toute l’administration du camp. Crédit : Patrick Hakiza
Ici nous sommes à Bujubuli l’une des zones qui composent ce camp, c’est ici le siège des toutes les organisations humanitaires qui opèrent à Kyaka 2, c’est ici où il y’a toute l’administration du camp. Crédit : Patrick Hakiza

Les autorités de la République démocratique du Congo doivent veiller à ce que l’« état de siège » instauré à compter du 3 mai dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri ne mettent pas davantage à mal les droits humains garantis par le droit international relatif aux droits humains.

Depuis décembre 2017, des violences dans la province de l’Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, ont fait des milliers des morts et un demi-million de déplacés. Initialement localisées dans le territoire de Djugu, les attaques, de faible portée, ont d’abord opposé les deux principales communautés de l’Ituri, les Hema et les Lendu. Par la suite, les milices Lendu ont ciblé les Hema, puis l’armée nationale, avant de s’en prendre aux territoires voisins.

Des acteurs externes, y compris de la province du Nord-Kivu et des pays avoisinants, sont également impliqués dans ce conflit. Afin d’enrayer une escalade dangereuse, le gouvernement congolais devrait privilégier une stratégie visant à négocier la reddition des milices lendu tout en soutenant un dialogue plus vaste entre les Hema, les Lendu, et d’autres communautés de l’Ituri. Le président Félix Tshisekedi devrait simultanément travailler avec les pays voisins pour qu’ils cessent tout appui aux assaillants de la région.

 Ici nous sommes à Bujubuli l’une des zones qui composent ce camp, c’est ici le siège des toutes les organisations humanitaires qui opèrent à Kyaka 2, c’est ici où il y’a toute l’administration du camp. Crédit : Patrick Hakiza
Ici nous sommes à Bujubuli l’une des zones qui composent ce camp, c’est ici le siège des toutes les organisations humanitaires qui opèrent à Kyaka 2, c’est ici où il y’a toute l’administration du camp. Crédit : Patrick Hakiza
Total Page Visits: 344 - Today Page Visits: 4

Patrick Hakiza (Journaliste)

Patrick Hakiza, journaliste congolais vivant en Ouganda et directeur exécutif de l’organisation » jeunes journalistes sans frontières « Kampala ouganda.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *