RAF et développement perso pour LJA 10-5-2022

RAF et développement perso

Je lis parfois des articles dans les baveux, ouais, ça m’arrive… des articles sur le développement personnel des trucs comme ça… c’est bien mignon tout ça, mais si le monde tournait rond, les bouquins ou les blablas des « coach » ou guides de travail sur soi, n’existeraient pas…à croire que ça a remplacé la religion… putain, si mon grand-père était encore vivant il se foutrait de la gueule de tous ces branquignoles… Le papet n’avait pas besoin de conseils sur le « bien vivre » il vivait c’est tout… et c’était déjà beaucoup… Ah ! Ouais, qu’il se gausserait le papi, je te l’dis… il se demanderait pourquoi certains ont besoin de conseils prodigués par des flûteurs pro, sur le comment vivre, comment canaliser sa colère et bla-bla … « connexion avec ton moi ». gna-gna-gna … Conneries !

La colère est humaine, la refouler ça ne sert pas à grand-chose à part péter un boulard ou somatiser… demande à ton corps, tu verras… Papi il t’enverrait chier tout ça, un coup de canne dans la trombine et basta, au suivant…

Puis faut voir ça, certains font semblant de prôner l’amour et l’intérieur est pourri comme un oignon périmé.  

Aujourd’hui faudrait toujours pardonner, toujours aimer son prochain, refouler haine et colère, manger cinq fruits et légumes frais, mettre l’égo en sourdine, cultiver son potager, tendre la joue quand on nous cogne dessus, sourire encore et toujours… fuck.

Je préfère fréquenter un sanguin qu’un tartufe…sont francs les sanguins, impulsifs mais honnêtes… les mièvreries ça me donne des crises d’urticaire. Pourtant elles sont à la mode les mièvreries ; bien se comporter, aimer son prochain, se connecter à son moi supérieur, et patati et patata… on ferait bien de se déconnecter des réseaux, et vivre en vrai, on irait mieux je te le dis… de vrais poisons ces réseaux sociaux, embrouilles, non plus en tête à tête, mais face à son écran blanc ; interprétation des écrits, plans cul virtuels, déballage de sa vie, mensonges, et j’en passe…hey ! salut Toi, ça va ? Tu parles d’une évolution sociétale… je m’égare.

Bref…

RAF, j’suis comme papi, je fonce tête baissée, j’ai un égo surdimensionné, tant mieux pour ma poire, je ne me laisserai pas piétiner… je suis sanguine, impulsive, parfois douce, parfois mauvaise, merde j’suis humaine.

J’me doute bien de ce que tu es en train de penser ; « elle est bien mignonne avec ses histoires du papet, mais bordel comment qu’on fait, nous, pour supporter la vie ? »

Ben ce n’est pas compliqué…

Comme la vie, en toute honnêteté ne sert à rien à part à être vécue, tu peux tout comme moi, adopter la philosophie de RAF…non, non, tu t’égares Oscar, rien à voir avec le Rodez Aveyron football, ni avec la royale Air Force… t’en apprends des choses « toudé », comme dirait mon pote Mimi…

RAF ce sont les initiales de Rien À Foutre…

Pour avoir pratiqué la philo du RAF, je peux t’affirmer que depuis, je me sens mieux, requinquée de l’intérieur, et sans avoir besoin de faire appel à un coach BouffeMonFricSalopiaud, et sans avoir besoin de prier dieu amour tous les jours…pas besoin d’attendre un sauveur…

Pour pratiquer la philo du RAF rien de plus simple…

Lorsqu’une couille te tombe sur le coin de la gueule – c’est moche… inspire. Expire et prononce à haute voix, jusqu’à ce que l’angoisse retombe… « Rien À foutre »

Lorsque ta meuf ou ton mec t’emmerdent… idem…RAF

Lorsqu’une pote te fait un coup de pute…(silence…ok ok, tu l’envoies chier cette connasse, tu la québlo de partout, tu passes à autre chose…) non non…juste, tu inspires, tu expires et tu prononces d’une voix forte et convaincante GROSSE CONNASSE…NON…. Tu prononces « RIEN À FOUTRE »…

Lorsque ton patron t’emmerde…Rien à foutre

Les gamins sont chiants…Rien à foutre…

Les voisins, la belle doche, ton collègue de boulot te polluent l’atmosphère, atmosphère…Tu connais la suite…RIEN À FOUTRE

Etc…etc… je pourrais t’en pondre des pages…

Alors ok, j’sais bien qu’tu dois être en train de lever les yeux « aux cieux » comme dirait Mathieu, tu fais ce que tu veux…déjà j’ai réussi à t’amener jusqu’ici, j’suis pas peu fière mon vieux…

Voilà, c’est tout…

Vive la vie…vive le RAF…

Maryssa https://www.maryssarachel.fr/

Total Page Visits: 477 - Today Page Visits: 4

Maryssa RACHEL

Maryssa RACHEL, auteure, chroniqueuse, photographe, réalisatrice de courts métrages, née le 1 er janvier 1976 à Valence dans la Drôme est une artiste photographe et écrivaine. Elle décrit dans ses romans la réalité du quotidien, réalité souvent mise sous silence à cause de ses aspects dérangeants. Elle dénonce et décompose par fragment, ce qu’elle voit, entend et comprend. Elle dépeint les aspects de la vie « ordinaire » en utilisant un langage simple et sans fioriture. Ses héros sont souvent perturbés, mais restent ordinaires et intenses. Maryssa RACHEL c’est la voix des bas-fonds. Elle est Passionnée par l’univers de Bukowski, Carver, Frédéric Dard, Léo Malet, Burroughs, Fante et s’inscrit dans le mouvement littéraire du dirty realism, Kmart Realism, Neo-realism.

6 réponses

  1. Nicolas dit :

    Ridicule, mais bon comme tu n’en as probablement rien à foutre des commentaires, c’est pas bien grave.

  2. super article,maryssa!!

    100% sur tes idées!!

    je cherche un coin dans lja pour caser des morceaux d’un recueil de collages et textes perso, fruit d’une auto-thérapie qui me redonne des ailes.

    .suite aussi aux déceptions et inefficacité crasse de certains psy…vive la vie,comme tu dis!!

  3. Au moins, ce n’est pas sans commentaire 🙂 Je pratique le rien à foutre sélectif !

  4. Aussi, bienvenue sur LJA Maryssa Rachel ^^

  5. Du grand art j adore !
    Merci pour ce RAF et bienvenue dans l équipe

  6. Pierre Barachant dit :

    Je pense tout pareil et je le dis souvent,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.