Quelle est l’orientation politique du journal abrasif ?

l'orientation politique
l’orientation politique

L’orientation politique du LJA par Lionel Belarbi

Le journal abrasif est un média d’information numérique, indépendant et gratuit des invisibles, sans subvention ni publicité, authentique, franc-tireur et sans langue de bois. Ses opinions sont toutefois corrosives et attirent les débats. Nos lecteurs de droite, du centre, de gauche, on le droit à la parole. Un autre exemple de neutralité d’opinion, les antivax ou provax également ont le droit à la rédaction. Ce qui mets du piment aux discussions du comité de rédaction, je l’admets et je le revendique.

Au commencement sur LJA par Lionel Belarbi

Le journal abrasif ne donnait la parole qu’aux oubliés du système, pour les invisibles de la société. Seules les actualités peu vendeuse et laissée à l’abandon étaient traitées par nos rédacteurs. Aujourd’hui, le journal abrasif est un journal gratuit et sans publicité pour les lecteurs qui n’ont pas les moyens de s’acheter un abonnement hors de prix pour un magazine d’information et ce, même de qualité.

L’écriture par David Lerenard

Ecrire est pour moi un double devoir. Sans ordre préconçu, il s’agit d’une part d’une lutte contre l’endoctrinement, la bêtise, les idées prémâchées, prédigérées, en  un mot œuvrer contre le simplisme, et accepter le complexe, là où on ne sait pas tout, là ou le noir et le blanc se côtoient. Ecrire est aussi un cri de liberté, un cri de promotion de la personne, un humanisme. Si l’écriture ne nous fait pas grandir, elle est vaine.

Deux phrases qui résument ma vision : 

« Le simplisme, c’est l’ensemble des stratégies qui visent à supprimer une ou plusieurs caractéristiques de la pensée complexe… »

 François Balta « la complexité à la portée de tous Une nécessité citoyenne » 

Erès

“Le métier d’artiste, c’est de faire passer au singulier des émotions plurielles. Nous sommes les haut-parleurs des anonymes.”

Guy Bedos / Revue de presse – 1990

Total Page Visits: 1147 - Today Page Visits: 5

Lionel Belarbi

Tout d’abord, bienvenue à bord de mon bâtiment de guerre, la rubrique des chroniques qui piquent. La température y est tellement haute que je ne peux l’évaluer. Vous êtes invités à me signaler tous délires disproportionnés, même si j’en ferai encore plus face à la critique, car elle m’excite. Je traite et analyse des sujets et thèmes qui me font frémir de délire, j’exerce en toute impunité. Auteur bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique, je me prends toujours au sérieux, ou pas.

1 réponse

  1. Barberi dit :

    Ok

    Je suis heureux d avoir répondu à votre publication.

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.