Pour et contre la peine de mort

peine de mort

Certains pays d’arriérés exécutent toujours la condamnation à la peine de mort suite à des pratiques de relations homosexuelles ; la haine engendre la haine et pourtant je suis pour la peine maximale sans donner la mort, ce serait trop facile, pour les dirigeants criminels de ces états.

55 états, dont une puissance aussi moderne que les Etats-Unis, pratiquent encore fermement la peine de mort, contre 106 états l’ayant totalement aboli. 36 états ne sont ni pour ni contre, on ne sait pas vraiment en fait. 8 états l’utilisent encore pour les crimes commis en temps de guerre, crimes contre l’humanité et/ou des actes terroristes et 28 états considérés comme abolitionnistes car aucune exécution n’ont été pratiquées depuis au moins 10 ans. Les sources viennent d’un peu partout, elles ne sont pas sûre à 100%, ce qu’il faut retenir c’est que l’ensemble des continents la pratique encore. Même en Europe, nous avons un pays gagnant, la Biélorussie.

Soyons ferme avec les terroristes, violeurs, pédophiles, et tous les criminels en puissance, mais la mort n’est pas une peine pour moi, c’est une gourmandise. Que le dealer du coin, ou le braqueur de la poste ait une prison confortable, ne me cause aucun problème, mais que le violeur d’enfant qui se branle tous les jours devant oui-oui avec une cellule haut de gamme, que même un patient hospitalisé en psychiatrie aiguë envierait, je suis contre.

Mais revenons à la gourmandise, celle de tous les débats. Je suis bien sûr contre, car après la mort, c’est le néant. Peut-être une boucle, tout au plus. La faucheuse ne juge pas, elle tue, point barre. Non, pour ces criminels j’ai une solution, la chambre d’isolement en psychiatrie et pendant un très long moment, à vie par exemple. Oui, les patients souffrant d’un trouble mentale sévère, sont moins bien traités que les pédophiles.

Peine de mort ?

Mais il y a un problème, je suis également contre la peine de mort, car la justice commet parfois des erreurs irréversibles. Les enquêtes bâclées, une justice à deux vitesses, de faux témoignages, bref, il y aura toujours des erreurs judiciaires, et des innocents condamnés à mort, exécutés. Mais être contre la peine de mort pour ces raisons que je cite, c’est aussi être contre la prison pour ces innocents.

Là également, il y a une anomalie notoire. L’erreur de jugement est valable dans les deux sens. Le détenu est-il coupable ou non-coupable ? Une autre réflexion malhonnête serait de dire que la prison est moins grave que la peine de mort. Il faut poser la question au prisonnier. Alors, l’a-t-il réellement violé cet enfant ? Mérite-t-il la prison ou la mort, ou la liberté ? Nous avons un doute dit la justice. Les preuves ne sont pas toutes recevables et les témoignages se contredisent.

Je vous sens hésiter, car la décision catégorique d’être pour ou contre la peine de mort est compromise. Moi-même, je ne sais plus en fait. Alors je me mets à la place de ces parents qui n’ont qu’une seule envie, c’est de venger leur enfant violé et tué par un monstre criminel accablé par des preuves évidentes ou fabriquées… Qui croire ? L’enfant est mort, les parents sont sous le choc, le violeur est en détention provisoire (Préventive).

Je ne suis pas contre ou pour la peine de mort, je ne me prononcerai jamais, je suis juste pour son abolition totale dans le monde.

Mon ami, camarade de chambre, dans la clinique psychiatrique où je suis hospitalisé en libre et en liberté, a eu le droit à ma question brutale. Tu es pour ou contre la peine de mort ? Je lui pose toujours une question difficile quand je rédige un article à débat.

Sa réponse fut éloquente :

Pour te répondre, il faudrait une longue réflexion, c’est logique, alors je te donnerai ma réponse une fois que j’aurais relu Le Dernier Jour d’un condamné de Victor Hugo

Mon ami John & Roy
Total Page Visits: 245 - Today Page Visits: 1
Avatar

Lionel Belarbi

Sur ce blog je traite et analyse des sujets d’actualités qui me font frémir de délire, sans avoir un avis journalistiques ou autres, j’exerce en toute impunité.Écrivain bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique.Merci de me signaler les photes d'orthographes, elles sont nombreuses et je m'en excuses par avance.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Asperger Défense Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Asperger Défense
Invité

Non seulement les pédophiles sont mieux traités qu’une personne ayant une maladie *neurologique, mais en plus, un pédophile doublé d’un meurtrier faut 2 ans pour l’envoyer au trou (l’exemple type c’est Nordhal Lelandais) par contre une personne atteinte d’une maladie neurologique sans qu’elle commette le moindre crime ni acte a autrui, c’est au trou du jour au lendemain, sans jugement ni avocat !
tinyurl.com/hptemoin