Paris et ses nuits parisiennes

Paris la nuit Moulin rouge French Cancan
Paris la nuit Moulin rouge French Cancan

Une nuit à Paris

Tu berces mes peurs du noir par tes lumières
Enlace-moi de tes rues torrides et éphémères
Ton chant de nuit parfois déclenche la colère
De tes plus belles créatures les ménagères
Les alertes de nuit sonnent le départ de tes cerbères
Pour les rixes de combattants bien téméraires
Tu t’endors pour faire place aux ordures planétaires
Se balance devant toi le ballet des égoutières

Dans un bar anar, on refait le monde
Noire et binaire on soulève les souvenirs
Les chimères tombent telles des chrysanthèmes
Des rires éclatés sous un soupçon de devenir
En hiver dans un cimetière où règne la bohème
Un soir très tard où la radio brasse les ondes

Ta gueule en sang tu erres dans les artères
Ces rues malades de la ville qui part en vrille
L’estomac en vrac, la mort bâcle le travail
Ton combat perdu d’avance te plaque par terre
Dans un caniveau où le pourpre versatile
Où ton rouge se mêle à l’urine en bataille !

Sonne la dernière heure aux urgences
Réveil difficile pour les sans-abris en errance
Encore une nuit passée sur un brancard
Le luxe trois étoiles difficile à croire
Il en faut peu pour le royaumes des cieux
Du pain sec trempé dans un café peu onéreux

Mélancolique est cette fantastique vielle bique
Qui fait la nique avec un air peu mélodique
Aux touristes cassés par ces nuits féeriques
Le périphérique reprend un service bordélique
Et tout ce monde atypique s’endort en brique

Total Page Visits: 1170 - Today Page Visits: 3

Lionel Belarbi

Sur ce blog je traite et analyse des sujets d’actualités qui me font frémir de délire, sans avoir un avis journalistique ou autres, j’exerce en toute impunité. Écrivain bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique. Merci de me signaler les fautes d'orthographe, elles sont nombreuses et je m'en excuse par avance.

3 réponses

  1. Diane dit :

    Très joli merci pour ce pas sage et poétique

  2. Dominique Friard dit :

    Le bar anar où l’on refait le monde évoque tant de souvenirs?
    Merci Lionel

    Dominque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *