Nonstop – Zyklon Bio – Fredo Roman – Le retour inespéré : Je suis sorti du coma pour dire non

Nonstop - Zyklon bio - Fredo Roman
Nonstop – Zyklon bio – Fredo Roman

Nonstop – Fredo Roman

12 novembre 2021: Nonstop est de retour avec un album aussi dévastateur qu’un astéroïde perçant l’atmosphère avant de percuter la croûte terrestre. 

Nous vivons à l’époque de l’instantané, de l’infidélité ou encore de la trahison. Rien de ce temps ne retiendra les historiens du futur, s’il en existe encore. Tout est éphémère. On ne respecte que ce qui dégouline de succès provisoire. Il suffirait pourtant de s’intéresser au temps qui passe. Les écrans nous en privent. Qui est aujourd’hui plus intelligent qu’un alvin tortillant comme un spermatozoïde maladif sillonnant des testicules, persuadé d’apercevoir l’ovaire à l’horizon ? Nous sommes à l’époque de l’onanisme triste. Et pourtant, dans ce marasme apocalyptique, une lumière irradiante peut encore nous réveiller. On ne l’attendait plus, persuadés qu’il avait tout dit, tout craché, tout évacué. C’était sans compter sur l’événement majeur qui nous a tous frappés: la pandémie de Covid et ses conséquences sur nos vies. 

Les uppercuts sonores de Nonstop 

C’est en 2005 que Fredo Roman déboule avec «Road movie en béquilles» chez Ici d’ailleurs, produit par Arnaud Michniak et Denis Degioanni (Diabologum) et illustré par Stéphane Blanquet. Cet album fit l’effet d’une bombe dans le marasme créatif qui nous submergeait déjà à l’époque. 

« Au-delà de son ambiance apocalyptique, Road movie en béquilles dévoile une écriture singulière, emprunte d’un certain humour et nourrie par une imagination surréaliste. (…) La France s’est trouvé une nouvelle plume, acerbe et supérieure. Et ça, c’est une bonne nouvelle. » C’est ainsi que Martin Cazenave qualifia l’ovni dans les Inrockuptibles

Sur scène il est entouré de deux anciens membres de Diabologum, son frère Richard Roman à la basse et Denis Degioanni à la batterie, Renan Guilcher à la guitare et DJ Vener aux scratches. En tournée dans toute la France, Nonstop à notamment joué au Festival Avataria au musée de la mine à Saint-Etienne, l’Aéronef de Lille, le Nouveau Casino à Paris jusqu’à un concert d’adieu aux Eurockéennes de Belfort. 

En 2009 Nonstop sort son deuxième album « J’ai rien compris mais je suis d’accord ». Ce nouvel opus est autoproduit par Frédo Roman, avec la participation de Serge Teyssot-Gay (Noir Désir), de Henning Specht (Hypnolove) aux synthés et de Richard Roman à la basse. Véritable uppercut sonore et coup de boule de mots, il livre les Hommes en pâture à l’apocalypse long et irrémédiable qui nous touche. Toujours illustré par le cultissime Stéphane Blanquet, cet opus tabasse si fort qu’il laisse l’auditeur chaos. 

Puis Nonstop disparut, laissant sur le carreau des milliers d’adeptes. Roman Fredo mit son projet en sommeil, comme s’il avait épuisé toutes ses cartouches. Pourtant la vie continuait, loin des salles de concert. 

En gros j’ai quitté Toulouse en 2013. C’était invivable. Mon loyer avait doublé en 5 ans ! On appelle ça la gentrification… Avec ma copine on s’est installé à la campagne où on a retapé une vieille baraque dans les collines du Lauragais à la frontière de l’Aude et de l’Ariège. Une vie salutaire à la campagne avec notre fils qui a aujourd’hui 7 ans…  Un potager en permaculture, des poules, des fermes aux alentours qui nous procurent des produits exceptionnels. Et des vins…  putain des vins fabuleux !

« Transhumance suicidaire, cannibalisme industriel, soleil vert, Zyklon Bio!

Légende: Zylon bio. Illustration: Stéphane Blanquet
Légende: Zyklon bio. Illustration: Stéphane Blanquet

12 années se sont écoulées sans que l’on oublie le phénomène. 

Fredo Roman: « Tu rajoutes à cela un boulot prenant mais passionnant de bibliothécaire en milieu rural et tu obtiens une vie bien remplie qui ne laissait pas du tout présager un retour de Nonstop… jusqu’au soir où Macron annonce le confinement, et là plus de boulot pendant quelques mois, beaucoup de temps libre, juste ce qu’il faut de chaînes infos pour bien m’abreuver de la connerie ambiante et je me suis remis à noircir des carnets de quoi faire un long morceau que j’ai entrecoupé d’extraits glanés sur ma téloche et youtube pour donner un côté docu-fiction à l’ensemble. Pour la musique avec Renan Guilcher, qui m’accompagnait à la guitare sur scène, on a ressorti mes vieilles compos, rajouté des synthés et des beats, quelques extraits documentaires, on a tout collé sur un tableau et le soir de mon anniversaire on a enregistré la voix et comme par miracle ça collait !”

En 2021 Nonstop revient pour clore sa trilogie commencée avec « Road-movie en béquilles » et « J’ai rien compris mais je suis d’accord » et sort « Zyklon Bio » enregistré à la maison, la nuit du 23 avril 2021.

Et oui le miracle a lieu avec cet album, au-delà de nos espérances. Un peu plus de 30 minutes de rage spontanée, de beats puissants et de basses furieuses habillant des mots dressés comme un bouclier contre la connerie du monde contemporain. 

Comme un chanteur de charme après l’ablation du larynx (…) Je découvre l’eau chaude en permanence (…) Encore un jour coincé entre deux jours trop courts (…) Une limousine traverse une ville en ruine.” 

L’écriture de Fredo Roman est unique, puissante, cinglante. Très cinématographique, hyper-pamphlétaire et diablement poétique. 

L’homme invisible danse devant des caméras de surveillance.

Nonstop, sorti d’un monument ancestral oublié de tous est cette lumière. Pas une lumière qui berce l’esprit pour l’apaiser comme on baise un samedi soir pour éponger sa nullité existentielle, mais plutôt comme on rencontre le diable quand on se prétend athée. Une lumière spectrale éclairant la noirceur consumériste de notre monde. 

Cet artiste est la version esthétique ultime du chaos, le grognement fascinant d’une société qui s’effondre sous nos yeux.  

Quand l’argent parle, la vérité se tait.” et puis “Quand tout sera privé, on sera privé de tout.

Tout le monde le sent, tout le monde le sait, ici, en Occident, nous avons moins de capacités intellectuelles qu’une puce sur le pelage d’un chien. 

Les esquimaux ont 50 mots pour évoquer la neige. Ici, deux neurones ! Et encore il y en a un qui fonctionne une fois sur deux.

L’album illustré par le génialissime Stéphane Blanquet est une pépite à savourer sans modération, à écouter encore et encore pour en débusquer toutes les images, toutes les variantes, toutes les émotions furibondes et tous les clichés spontanés de nos vies au XXIème siècle. Jusqu’à ce que la mort nous sépare collectivement de ce monstre que nous appelons notre civilisation car “2020 n’était qu’une bande-annonce

Nous sommes nombreux à en avoir conscience, mais c’est Nonstop qui l’a scandé pour nous: “La fin du monde, c’est nous qui allons l’avoir, c’est pas les Romains.

ZYKLON BIO – NONSTOP –  LABEL: 2000 Records

Sortie de Zyklon Bio en cassette

Sortie de l’album en version numérique: 12 novembre 2021

Sortie de l’album en version CD: 01 décembre 2021

Sortie de l’album en version vinyle: Noël 2021

ZyKlon Bio, Pt. 1

ZyKlon Bio, Pt. 2

Total Page Visits: 1017 - Today Page Visits: 15

Léonel Houssam

Léonel Houssam, rédacteur, romancier et biographe français né en 1973. Connu entre 2005 et 2013 sous le pseudonyme Andy Vérol, il s'attache à écrire le monde sans filtres ni concessions.

2 réponses

  1. Merci Léonel Houssam de nous avoir fait connaître ce monument hiphop Nonstop ! et merci à Nonstop pour leur confiance c’est un honneur d’être le premier journal sur l’évènement Zyklon Bio le nouvel album 2021 de Nonstop !

    Merci Fredo Roman et la team Nonstop

  2. Perfect excellent you win Nonstop !!!

    Putain la claque je réécoute cette nuit au casque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *