Mort d’un bébé à la frontière Polonaise ! Honte à la Pologne et à l’Europe

Mort d'un bébé à la frontière Polonaise !
Mort d’un bébé à la frontière Polonaise !

Mort d’un bébé à la frontière Polonaise !

Il n’a pas pu attendre l’hypocrite journée internationale des droits de l’enfant excusez le !

Je me fiche de savoir qui dit quoi à qui comment et pourquoi, je vois juste un bébé mort après avoir passé plus d’un mois dans le froid d’une forêt biélorusse aux portes de l’Europe, à la porte d’entrée de la Pologne pays où déjà les droits de la femme y sont inconnus et dont le flue migratoire a permis à plus d’un million de polonais de s’installer chez nous et ô combien ailleurs un peu partout dans le monde fuyant les guerres qui ont ravagé leur pays COMME LES SYRIENS !!!

Deux poids deux mesures n’est ce pas ?

On peut en partir mais pas y rentrer !

Ce tout petit bonhomme victimes de nos armes et de nos armées est mort de faim, de froid et de déshydratation sur le pas de notre porte.

Oui Mesdames et Messieurs c’est exactement comme s’il était mort sur votre paillasson, de froid et de faim pendant que bien au chaud vous réfléchissiez sur son sort et celui de ses parents en buvant l’apéro avec des potes.

C’est ça l’Europe, on est super copains avec ceux qui foutent la merde dans leur pays comme, le Qatar, l’Arabie Saoudite, Israël bien sur, les USA et nous OUI OUI NOUS.

Ah ça elle cause la commission européenne, elle en cause de ce qui se passe à cette frontière, elle leur balance des bombes lacrymo et des trombes d’eau glacée enfin les polonais surtout.

Ce petit bonhomme est la 13e victime à notre jolie frontière Européenne Polonaise en quelques semaines.

Depuis 2015 on sermonne la Pologne pour son refus d’accueillir des migrants, on lui dit ‘c’est pas bien’ et on lui donne donc l’absolution pour le droit de tuer, le mot absolution est employé volontairement car la Pologne contient plus de fanatiques catholiques que les pauvres migrants à leur frontière contiennent de fanatiques musulmans.

Pourtant la bible dit ‘laissez venir à moi les petits enfants’ OUI mais pas ceux là hein, la Pologne préfère de loin les enfants nés d’une grossesse obligatoire puisque l’IVG y est interdit et la pilule aussi… On ne peut pas toucher à un embryon de quelques semaines mais on peut tuer un bébé d’un an en le privant de nourriture et de chaleur.

Vous pensez peut être que les migrants ont tout quitté en prenant le risque de mourir comme ça sur un coup de tête et si on arrêtait de foutre la merde chez eux peut être qu’il ne choisirait pas de partir pour mourir plus tard ailleurs plutôt que de mourir tout de suite chez eux.

Peut être que s’il était mort du Covid on en parlerait plus pour une histoire de propagande mais non même pas !

J’ai aujourd’hui en tête l’image de ce petit corps décharné et glacé mort la veille de cette putain d’hypocrite journée des droits de l’enfant …

Total Page Visits: 257 - Today Page Visits: 2

Diane [Auteure]

Femme psy - Auteure - Présidente d'une association luttant contre les violences faites aux femmes et aux enfants. Ma plume peut être aussi corrosive que compatissante selon l'actualité. Acide où humoristique selon mon humeur !

1 réponse

  1. michel dit :

    « Le bœuf a oublié quand c’était un veau »
    Des centaines de milliers de Polonais ont fui le pays à la recherche de la liberté, et maintenant ils « remercient » pour l’aide fournie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *