Meurtre de Lola, une enfant de 12 ans dans le 19e de Paris

la résidence de Lola - 19e Paris - (Meurtre de Lola)
la résidence de Lola – 19e Paris – (Meurtre de Lola)

Meurtre de Lola, enfant de 12 ans

J’ai mis en titre meurtre de Lola, car ce sont des assassins qui ont commis ce crime abominable. Plutôt que de faire dans le racisme gratuit anti-algérien, magrébin, musulman, je vais me présenter. Je suis Lionel Belarbi, algérien, non musulman, et j’emmerde le rassemblement national, et sa clique de génération identitaire, reconquête, qui vont casser du noir et de l’arabe avec cette barbarie perpétrée par des êtres sans pitié.

Je suis un enfant du 19e arrondissement de Paris et je suis effondré et sous le choc par le meurtre de Lola commis par des êtres inhumains. Repose en paix petite Lola et ma tristesse et ma peine vont aujourd’hui pour sa famille.

Enfermée dans une malle après avoir était égorgée par 4 meurtriers, car ce sont des êtres sans âmes, avant d’être des Algériens, ils auraient très bien pu être Français de souche, ou autres, appelons-les par leurs noms plutôt que par leurs origines.

J’ai la haine contre la violence et la barbarie de ce monde, de mon pays la France, et j’ai la haine contre tous ceux qui vont se servir de Lola pour faire grimper le fascisme, le racisme dans l’hexagone. Je ne suis pas anti-blanc, anti-arabe ou anti-noir, encore moins islamophobe, je suis cependant pour une justice tolérance zéro pour ce genre de crime.

Arrêtons avec les problèmes psychologiques des auteurs criminels, ils doivent être jugés et payer pour leur acte. La psychiatrie n’est pas un refuge pour ces barbares.

J’ai décidé de ne pas être muet pour le meurtre de Lola, car c’est trop pour moi, trop pour nous, trop pour eux, trop pour vous, trop pour elle. Bien souvent, je me tais pour toutes ces atrocités qu’on lit dans les journaux, dans les médias, car je suis sous le choc et impuissant face à tout ça. Viols, violences, meurtres commis par des catégories d’humains que personnellement j’exécuterai volontiers ; mais est-ce la méthode la plus adaptée ? La peine de mort ne ramènera pas à la vie toutes ces victimes et ne rendra pas la joie et le bonheur aux familles. Cependant, la vengeance, c’est tellement tentant.

Je pleure Lola, je ne la connais pas, mais je pleure Lola comme je pleure toutes les victimes de ce monde pourris…

Pour le reste des informations sur le meurtre de Lola :

https://www.google.fr/search?q=meutre+de+lola

Personnellement, je n’ai pas le courage d’aller plus loin.

appel aux dons sdf

Lionel Belarbi

Tout d’abord, bienvenue à bord de mon bâtiment de guerre, la rubrique des chroniques qui piquent. La température y est tellement haute que je ne peux l’évaluer. Vous êtes invités à me signaler tous délires disproportionnés, même si j’en ferai encore plus face à la critique, car elle m’excite. Je traite et analyse des sujets et thèmes qui me font frémir de délire, j’exerce en toute impunité. Auteur bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique, je me prends toujours au sérieux, ou pas.

3 Responses

  1. Je me revois dans cet immeuble où je me réfugiais en plein hiver pour me réchauffer quand je fuguais car ma mère me frappait fort. Je revois mon enfance, l’enfance de Lola que je ne connais pas. Souvent des jeunes habitants de cet immeuble m’offraient le gite et le couvert et une nuit au chaud. C’était les années 90. Qu’est-ce que ce quartier est devenu… Putains d’enculés ! Ce ne sont pas des arabes, ni des musulmans, ce sont des criminels ! Saloperie ! J’ai écrit cet article sous la colère et j’assume entièrement.

  2. Avatar photo Mili dit :

    Vous dites que cela aurait pu être un français de souche ? NON. Votre problème c’est que vous croyez que ce que font les magrebhins de culture musulmane est faisable par n’importe quel autre culture. Je viens d’ailleurs, un pays chrétien et ce qui se passe en France est à mes yeux hallucinant, c’est toujours les mêmes, dont la culture admet des egorgements et BARBARIES.

    • diane journal abrasif Diane [Auteure] dit :

      La France a peur. Je crois qu’on peut le dire aussi nettement. Oui, la France a peur et nous avons peur, et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois. Parce qu’on voit bien qu’il débouche sur des envies folles de justice expéditive, de vengeance immédiate et directe.
      Ces mots furent prononcés par Roger Gicquel présentateur du Journal de 20 heures le 18 février 1976 suite à l’arrestation de Patrick Henry pour le meurtre du petit Philippe Bertrand 7 ans
      Vous souvenez vous de le petite Maria Rambla – 6 ans ?
      Ce nom ne vous rappelle sans doute rien car la famille fut prise dans la tourmente politique du ‘pour ou contre’ la peine de mort. Son frère, Jean-Baptiste Rambla assassinat en 2004 2 femmes et pourtant Christian Ranucci fut guillotiné malgré un énorme doute qui pèse encore aujourd’hui sur la conscience de la France.
      Méfiez vous de la manipulation politique/médiatique… Elle tue !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *