Mais dis moi, Brigitte, on n’avait pas oublié un carton ?!

Mais dis moi, Brigitte, on n'avait pas oublié un carton ?!
Mais dis moi, Brigitte, on n’avait pas oublié un carton ?!

Mais dis moi, Brigitte ?

Et rebelote! Manu, 5 ans de plus! Acclamé tel un héros par ses partisans, Emmanuel Macron retrouve l’Elysée. Et dans ce second tour de tous les records, il marque le doublé historique: premier président à régner deux quinquennats de suite.

Ouf les mecs, ouf

L’ogresse Marine une nouvelle fois coiffée au poteau, mais à quel prix? une libéralisation sociétale toujours plus assumée avec en point d’orgue une réforme des retraites inédite: donner aux plus jeunes de belles perspectives d’avenir, capitaliser pour une plus grande prévoyance décès: mourir sur son lieu de travail. De quoi rayer Orpéa et consorts du Old Game une bonne fois pour toute!

« Marine Le Pen, putain, tu le crois pas, tu le crois çà » – Marine Le Pen, Philippe Katerine

41.5%… du jamais vu pour l’extrème droite hexagonale! Les Lepen auront marqué trois décennies de l’Histoire de la cinquième République. Et malgré le second échec en phase finale, le score évolue indéniablement. Marine aura réussi là où son père avait échoué en terme d’image: le rassemblement national. Moins frontal et plus racoleur, Marine sera parvenue à faire basculer une grande part des « déçus de la gauche » dans son camp et pas que!

Un chiffre inédit reflétant une réelle fracture sociale plus qu’économique entre les français. Si l’ascension se poursuit -et il est peu probable que le génie Manu parvienne à inverser la courbes avec ses réformes impopulaires- la France peut serrer l’arrière train pour les futures échéances présidentielles. Car le « Jamais LE PEN » se disloque d’années en années.

« Ce vote m’oblige »‘

« Je te promets mes bras pour porter tes angoisses
Je te promets mes mains pour que tu les embrasses
Je te promets mes yeux si tu ne peux plus voir
J’te promets d’être heureux si tu n’as plus d’espoir »
Et les gestes barrière Manu! euh non, ça c’est Johnny..

« Chacun d’entre nous compte plus que lui même. C’est ce qui fait du peuple français cette force singulière que j’aime si profondément, si intensément, et que je suis si fier de servir à nouveau »

« A celles et ceux qui ont voté pour moi, non pour soutenir mes idées, mais pour faire barrage à celles de l’extrême droite, votre vote m’oblige. Ce soir, je ne suis plus le candidat d’un camp »

Suffisamment rassurant pour les 28% d’abstentionnistes, pour les votants par défaut et ceux qui auront par la nullité de leurs votes souhaiter exprimer leur absence de préférence entre la peste et le choléra? Le président sortant par la porte d’entrée revient par la porte fenêtre avec une plus grande conscience, de meilleurs résolutions pour son nouveau quinquennat. De bon augure pour la vie des Français?

Allo Manu, ici la Terre

Et l’écologie dans tout çà? le rapport du GIEC? A – 3 Manu…qu’est ce qu’on fait? Allo la Terre, nan mais allo quoi!

Un peu de silence les rabats joie! L’heure est à l’euphorie et aux petits fours. Dégustez… pour mieux déguster!

2 Responses

  1. Avatar photo nicodak dit :

    Le vrai découpage politique c’est celui du premier tour, et l’extrême droite réunie ne fait que 28/29% des voix pas 42.
    Dans les 42% du second tour combien ont voté pour Marine et pas contre Macron ?

  2. La vraie tragédie c’est justement le découpage du 1er tour. Après son quinquennat, comment peut on voter pour le roi sortant? Parce qu’en face, il n’y a rien de crédible aux yeux du plus grand nombre. Et c’est en grande partie ce qui explique ce taux d’abstention record.

    Comment peut on voir Marine et Zemmour 2ème et 4ème? C’est ce qui est jugée, à l’heure actuelle, la réponse à un système qui ne convient plus à une large partie des Français. Et Mélenchon, à l’instar d’un Jean Marie Le Pen, ne passera jamais. Par sa personnalité, il sert et dessert à la fois son parti.

    Marine a réussi à dédiaboliser l’extrême droite en se positionnant comme le porte parole des classes populaires, des français du quotidien. Zemmour, sur cet exercice, l’a bien aidé de par ses positions radicales. En 2002, voter Chirac, c’était voter contre Jean Marie pour une partie des voix redécoupées au 2nd tour. Mais là en 2022, c’est tout autre. Il y a un vrai ras le bol de ce système qui enfonce les gens dans leur quotidien. Le vote sanction s’est presque inversé. Beaucoup ont voté Marine, contre Macron.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.