Les sacs plastiques et les hypermarchés, arnaque à l’écologie.

sacs plastiques écologie arnaque

Le belle arnaque des sacs plastiques payants pour l’écologie, les supermarchés veulent se donner bonne conscience, mais le paradoxe c’est aussi le gaspillage et leur prix exorbitant pour nourrir le peuple. Le parallèle avec les sacs, c’est l’hypocrisie.

Bienvenue sur Le Journal Abrasif

A lire aussi :

— Bonjour, madame, je souhaiterai 3 sacs en plastique pour mes courses
— Ah ben non alors ! Il faut préserver la planète !
— Espèce de connasse, tu n’as pas compris que c’était pour remplir ta caisse de pétasse
— Sécurité !
— Vous vous calmez maintenant, monsieur dit le vigile, calmement
— Je veux des sacs, c’est mon droit de client, je suis mieux qu’un Roi, je suis Dieu !
— La caissière vous a répondu, nous ne donnons plus de sac, écologie oblige…
— Ton écologie tu te la fous au cul
— Vous sortez maintenant de notre magasin
— Oui, c’est ça ! Je m’en vais comme un prince !

Quelle histoire de sacs, je vous assure que ce n’est pas pour vous embêter avec l’écologie, bien au contraire !

Un sac en plastique peut être recyclé en sac poubelle, ou en arme pour étouffer la caissière avec.

Un sac en plastique peut servir de jouet à un enfant hyper actif et risquer de s’étouffer avec.

Le monde fait vraiment chier, torchez-vous avec vos sacs à 13 centimes.

Le sac est devenu payant pour enrichir Auchan, carrefour, et consorts.

Vos sacs ? Je vomis dedans quand je passe au rayon de vos viandes reconditionnées.

Votre sac, je vous égorge avec.
Votre sac je vous l’arrache.
Votre sac @ :!(_&@!!!??

Vous voyez qu’il a une seconde, voire plusieurs utilités après le service ce sac à merde. Réutilisez vos sacs en plastique, faites les recycler, voler les à Auchan, mais n’achetez plus de sacs en plastique.

Total Page Visits: 1248 - Today Page Visits: 4

Lionel Belarbi

Tout d’abord, bienvenue à bord de mon bâtiment de guerre, la rubrique des chroniques qui piquent. La température y est tellement haute que je ne peux l’évaluer. Vous êtes invités à me signaler tous délires disproportionnés, même si j’en ferai encore plus face à la critique, car elle m’excite. Je traite et analyse des sujets et thèmes qui me font frémir de délire, j’exerce en toute impunité. Auteur bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique, je me prends toujours au sérieux, ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.