Les handicapés du système

Qui sont ces handicapés ?

Tout ceux qui sentent depuis longtemps, profondément et intuitivement que quelque chose ne tourne pas rond dans ce monde de fou.

 Jiddu Krishnamurti handicapés

En effet métro-boulot-dodo, se marier-avoir des enfants-construire une maison-payer ses factures, passer sa vie à courir après l’argent -être a la retraite-perdre la santé puis mourir m’est toujours apparue comme un mode de vie si dénué de sens que je ne pouvais que me sentir folle dans le sens pas normal (qu’est ce que la normalité?)


Folle de ne pas vouloir tout ce que tout le monde voulait , folle de se mettre en quête de sens. A bas le regard des autres je suis partie…
De retour à l ‘école j’ai appris à déchiffrer le monde de manière sociologique développant ainsi une observation déjà innée et un début de compréhension de la société dans laquelle je vivais.


Naturellement je n’ai pas pu résister à voir comment cela se passait ailleurs… Mission : prendre conscience de toutes les croyances accumulées à travers notre éducation pas seulement familiale mais également culturelle et environnementale. On n’imagine même pas le nombre de croyances limitantes ancrées dans nos esprits… faire le tri entre toutes celles que j’avais et garder seulement celles qui me faisaient réellement vibrer.

tripalium handicapés
  Tripalium

A ce moment là, je comprends donc que je ne suis pas ce que je pensais que j’étais et cela me rassure car je ne souhaite définitivement ne pas être ce consommateur bête et discipliné qui échange son précieux temps et parfois sa santé à aller au travail ,

Rappel : Travail vient du latin tri pallium qui veut dire (Antiquité) Instrument d’immobilisation et de torture à trois pieux utilisé par les Romains pour punir les esclaves rebelles

source :https://fr.wiktionary.org/wiki/tripalium

pour payer les factures inhérentes à notre condition d’esclaves modernes et pouvoir acheter les divers artefacts matériels dont nous croyons avoir besoin. J’ai donc chercher à savoir pourquoi nous étions dans ce système de fou et là en m’enfonçant dans la toile je suis tombée…abasourdie, ahurie, anéantie devant cette découverte…cette vérité funeste…ce mensonge ancestral…cette manipulation incessante et insidieuse….puis la colère m’a pris…et là je suis partie…en vrille… Que faire de ça…mon esprit s’enflamme ?


Si j’en parle , ils me prennent pour une folle…le système est bien fait… Tout est bien pensé, l’illusion est bien orchestrée, si bien que pour beaucoup c’est difficile à croire…Aujourd’hui, après cette indigestion,j’ai choisi d’avaler la pilule…je vous laisse deviner laquelle…. Peut importe je veux bien être traitée de folle , complotiste et sorcière (et oui je me soigne avec des plantes) , je sais maintenant que cette intuition est vrai : le monde est fou !

Côtoyant la maladie mentale de près, je comprends que beaucoup de gens se perdent dans les méandres de ce système,que leur esprit se sente agressé, ballotté, soudoyé, déprimé, incompris, indécis, démoli. Pour peu qu’on ait pas eu d’amour, qu’on ait vécu des expériences traumatisantes, pas trouvé d’aide au bon moment, qu’on n’ait pas eu l’audace ou la curiosité d’aller voir au-delà du voile ou les clefs pour se chercher soi-même, on est foutu, perdu, parfois pendu… Les handicapés du système sont tout ceux qui n’arrive pas à s’y adapter. Je n’y arrive pas…et finalement je ne veux pas. J’ai donc une tendance naturelle à être attirée par la folie :

 Aristote handicapés
Aristote

En effet, tout ceux qui pensent « out of the box » , en dehors de la matrice , tout ceux qui expriment leur pouvoir créateur qui est, à mon sens , inhérent à l’Humain. L’humain ne doit pas AVOIR ni FAIRE mais ETRE et ça…on ne nous l’a pas appris…

Je cultive donc tous les jours la pleine conscience pour travailler cet esprit , semer des graines au travers de mes rencontres, éclairer humblement tous ceux que je croise, ne serait ce que par un sourire.

J’encourage et respecte la folie quand elle douce et respectueuse de la nature , de l’humain, quand elle est saine et apporte de nouvelles perspectives , quand elle est exprimée au travers de l’art tel qu’il soit, quand elle est reliée à son Soi.

Que tous les « handicapés » de ce système trouvent leur chemin pour réinitialiser un monde sain et juste pour tous….

Total Page Visits: 987 - Today Page Visits: 3
Electra (Correctrice du Journal Abrasif)

Electra (Correctrice du Journal Abrasif)

Je suis comme je suis, merci de me lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *