Les déviances volontaires ne sont pas des viols : Du prince charmant au crapaud !

Les déviances volontaires
Les déviances volontaires

Les déviances volontaires

Condamné pour viols par surprise et puis quoi encore ! Allez un nouveau terme pour accorder crédit à la stupidité de certaines femmes pendant que d’autres subissant de véritables horreurs attendent encore que l’on veuille bien juger et condamner leurs agresseurs. Je ne veux pas défendre l’indéfendable et mon association ne défendra jamais l’indéfendable.

BDSM, la grande mode, alors on choisit un partenaire sur catalogue virtuel et juste pour ses beaux yeux que l’on a jamais vu ailleurs que sur une photo, on débarque chez lui sur son invitation, on se laisse bander les yeux et attacher et on se fait (excusez moi l’expression mais il n’y en a pas d’autre) : baiser !

Et lorsque le bandage des yeux… est retiré… OH HORREUR ce n’était pas un prince charmant mais un crapaud. Honnêtement y a t’il un ou des responsables ou plutôt des irresponsables ?
Alors clairement je dirais, il y a un responsable coupable de publicité mensongère et des irresponsables qui ont retiré leurs culottes VOLONTAIREMENT pour un inconnu.

Avant de retirer sa culotte peut être faut il songer à rencontrer l’homme, ne serait ce que pour boire un café avant de boire la tasse !

Non je ne donne pas crédit à ces femmes, encore moins aux juges et aux avocats et encore moins au procureur qui a enregistré la plainte au lieu de la classer sans suite comme ses collègues savent le faire habituellement pour les viols aggravés.

Oui, il est coupable, bien sur, mais coupable de quoi en fait ?
D’abus de connerie ?
OUI !

Méritait il 8 ans de prison ferme pour ‘viols par surprise’ NON !

J’ai connaissance d’agresseurs sexuels qui sont passés plus de 30 fois sans jamais être condamnés, des vrais, des prédateurs, et là, je le répète, volontairement elles se sont rendues chez le mec pour clairement avoir des rapports BDSM et simplement pour tromperie sur la marchandise ou délit de faciès au lieu d’un an de prison pour exemple, on le condamne à 8 ans mais où va t’on ?

C’est quoi un viol par surprise ???
C’est donner crédit à l’inconscience et la stupidité ?

C’est reconnaître que les déviances sexuelles doivent avoir des normes et des lois ?

Il faut appeler un chat un chat ; un viol un viol ; un consentement un consentement.

Il aurait pu tout aussi bien porter un masque du début à la fin et jamais elles n’auraient su que celui pour qui elles étaient venues écarter les cuisses n’étaient pas le monsieur de la photo !!!

OH LES FILLES faut arrêter d’être connes à un moment et reconnaître ses erreurs.

Peut être revenir sur qu’est ce que le BDSM :

Ensemble de pratiques sexuelles ou non faisant intervenir le bondage, les punitions, le sadisme et le masochisme

Bondage :

Le bondage est une pratique sexuelle sadomasochiste dans laquelle un des partenaires est attaché 

Donc ces femmes venaient pour ça !!! De leur plein gré comme les 50 nuances…

Pour le coup c’était vraiment du masochisme Mesdames ! Et le masochisme par surprise n’existe pas encore.

Je suis féministe mais pas conne au point de vous soutenir, je préfère garder mes forces pour vos sœurs qui souffrent involontairement elles.

Réac mais réaliste je persiste et signe!!! 

Total Page Visits: 444 - Today Page Visits: 2

Diane [Auteure]

Femme psy - Auteure - Présidente d'une association luttant contre les violences faites aux femmes et aux enfants. Ma plume peut être aussi corrosive que compatissante selon l'actualité. Acide où humoristique selon mon humeur !

6 réponses

  1. Ozinzen dit :

    Il me semble qu’au cours du procès ce retraité a été accusé « d’emprise »
    Avoir de l’emprise sur quelqu’un est un crime désormais (si on est un homme hétéro)

  2. ThiMen dit :

    Bonjour, bonsoir,

    Cette affaire est symptomatique de l’état de notre société.
    J’invite les lecteurs à consulter sur ce sujet le site dalloz-actualite, où ils pourront apprécier l’article intitulé : « Viol par surprise : vers un risque de faire de la justice l’exutoire des déceptions ».
    Tout est dans le titre.
    Et en conclusion, je laisserai la parole à Bernie Bonvoisin :

    Tu masques ton visage en lisant ton journal…
    Les gens ne te touchent pas, faut faire le premier pas
    Tu voudrais dialoguer sans renvoyer la balle
    Impossible d’avancer sans ton gilet pare-balles
    Tu voudrais donner des yeux à la justice
    Impossible de violer cette femme pleine de vices…
    Antisocial, tu perds ton sang-froid…

    Extrait de : Antisocial – Répression – Trust – 1980

  3. nicodak dit :

    C’est un viol oui.
    Le rapport n’aurait pas eu lieu si elles avaient su qui il était. Il les trompe et profite d’elles sexuellement, comment vous appelez ça ?

  4. Pour ma part, viol ou pas selon la justice ou autre, c’est condamnable !

  5. diane dit :

    Réponse aux commentaires laissés sur REGIONALIS

    Bonjour, je viens donc sur votre terrain puisque vous ne venez pas sur le mien mais je ne viens pas défendre mon article, car comme je l’ai écrit je l’assume totalement. Je répondrai à tous vos commentaires mais sachez que comme il est indiqué dans mon profil, je suis psychanalyste et de par ce fait j’ai entendu et entend encore des choses que vous ne sauriez imaginer, il s’agit de ma profession !

    Précision importante, mes tristes spécialités sont l’inceste et les abus sexuels ; autre précision, je suis créatrice et présidente d’une association luttant contre les violences faites au femmes et aux enfants et ce depuis plus d’une décennie.

    Je n’écris donc pas sans connaissance de cause, je pense être claire là dessus. Le BDSM n’est pas une pratique nouvelle, son nom oui, le Marquis de Sade n’est pas un nouveau membre sur FB !!!
    Ces femmes se sont mises en danger volontairement, vous ne pouvez pas le nier n’est ce pas ? Choisir son partenaire sexuel dans un catalogue et consentir à toutes ses demandes apportent sans aucun doute une dose d’adrénaline nécessaire à certaines et/ou certains, mais il s’agit bien là de rapports sexuels entre adultes consentants. Elles ont consenti à l’acte sans être certaines que la photographie était bien contractuelle ce qui fait partie de ce jeu de dupes auquel malheureusement trop de crédules participent.
    Bien sur, comme le dit Lionel, il est coupable de quelque chose… mais pas de viol ‘par surprise’ le jeu de la surprise faisant partie intégrante de la pratique BDSM.
    Si cette condamnation faisait jurisprudence nous irions vers l’exécutoire des déceptions comme l’indique l’article dont je vous fournirai le lien.

    Des descriptions de viols j’en entends tous les jours malheureusement, des horribles, des violents, des où les victimes sont saccagées tant moralement que physiquement, des actes d’une telle violence que l’on n’est jamais blindée de les écouter l’on se doit juste d’être fortes pour elles !!! Pour la suite sans oser leur avouer qu’il n’y a que 10% de chance pour que ce qu’elles ont subi arrive jusqu’au Tribunal parce que avant cela il y a la police et le tribunal de police classent beaucoup de plaintes et ensuite le procureur qui lui aussi en classe beaucoup surtout si elles dépassent plus d’une page. Ne me traitez pas de menteuse sans savoir, sans connaitre, sans les avoir écoutée.
    Souvent même, leurs violeurs les retrouvent, les menacent, les harcèlent et là il ne se passe rien puisque classé sans suite et où sont les féministes pour nous aider à les protéger ?????????? Nulle part, elles sont seules face à leurs peurs qu’ils recommencent ou qu’ils les tuent.
    Surprises oui ELLES, elles l’ont sans aucun doute été de voir leur vie brisée en quelques secondes sans aucune raison, sans avoir traversé leur vie en dehors de passages protégés.

    Alors croyez bien que lorsque l’on se bat comme moi et mon équipe jour après jours pour que soient condamnés des monstres et que l’on lit cette condamnation de 8 ans pour des faits qui eux auraient pu être évités simplement avec la notion de prudence la colère explose d’autant plus que derrière nous recevons des appels et des mails de victimes nous demandant pourquoi leurs bourreaux à elles est toujours dans la nature, riant, mangeant, buvant, vivant alors qu’elles ne savent plus le faire !
    Je suis féministe, oui, mais de ces féministes qui vous ont obtenu : le droit de vote – le droit à un compte en banque – le droit à la contraception – le droit à l’avortement – la reconnaissance du viol entre époux et bien d’autres choses encore… Mais pas de ces féministes qui se contentent de brandir une pancarte en vous donnant carte blanche pour vous mettre en danger.
    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *