Le Roi se meurt, le journal abrasif aussi

Le Roi se meurt
Le Roi se meurt

Le Roi se meurt

Le journal abrasif est un peu le Roi des médias gratuits d’actualités des oubliés. Il est sans publicités et il fonctionne grâce aux nombreux rédacteurs et rédactrices bénévoles. Sans vous, il n’est rien. Alors après deux belles années à travailler avec vous tous, je suis fatigué et pourtant je ne quitte pas le navire qui coule. Mais je dois être réaliste, le journal abrasif se meurt.

Petit à petit nous ne sommes plus visibles sur les moteurs de recherche, ni même les réseaux sociaux. Alors, à quoi bon continuer dans cette lancée. J’ai donc décidé de ne pas fermer la boutique, et bien au contraire, je vais encore faire couler beaucoup d’encres et faire chier les médias pour notre plus grand plaisir !

Nous sommes les oubliés, mais nous n’allons pas le rester longtemps et grâce à votre aide, nous allons faire du bruit.

La solution du Roi

Si vous avez un blog, un forum, un site internet, un compte Facebook ou Twitter, etc., il va falloir agir en masse et insérer un lien, c’est-à-dire insérer l’adresse du journal sur n’importe quels médias. Partager nos articles autour de vous, criez le journal abrasif très fort que l’on nous entende !

Vaincu mais pas mort

Le journal abrasif ne se rendra jamais, et il ne fermera pas !

Total Page Visits: 438 - Today Page Visits: 1

Lionel Belarbi

Tout d’abord, bienvenue à bord de mon bâtiment de guerre, la rubrique des chroniques qui piquent. La température y est tellement haute que je ne peux l’évaluer. Vous êtes invités à me signaler tous délires disproportionnés, même si j’en ferai encore plus face à la critique, car elle m’excite. Je traite et analyse des sujets et thèmes qui me font frémir de délire, j’exerce en toute impunité. Auteur bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique, je me prends toujours au sérieux, ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.