Edito très corrosif : Nous on a fait la guerre pour être le premier journal Franc-tireur

le premier média Franc-tireur
le premier média Franc-tireur

Le premier journal Franc-tireur

Nous accueillons de nouveaux rédacteurs et une nouvelle auteur, une équipe d’élite pour le seul journal réellement Franc-Tireur d’internet et de France. David LeRenard, Serena Davis et Kevin !!! Promis, c’est du haut niveau pur et dur avec le retour de notre rédactrice en chef Diane et moi-même fondateur du poids lourd Franc-Tireur du LJA accusant un verbe musclé et sans pitié…

À quelle sauce allons-nous manger le nouveau journal Franc-Tireur ? Aidé par KissKissBankBank ? Déjà, on nous copie, mais pas pour une bonne cause, et en plus on refuse notre projet ? Allez-vous faire voir, nous on continuera notre combat pour la cause des oubliés et on ne baissera pas notre garde pour se faire caresser dans le sens du poil.

Merci KissKissBankBank d’avoir refusé notre projet, ça nous renforce encore plus dans nos démarches de monter en puissance et de persévérer dans nos missions, l’information gratuite et franc-tireur pour les oubliés du système corrompu…

J’ai un peu la haine, car le coach de KissKissBankBank croyez en notre projet, mais on est trop Franc-Tireur pour leur comité de bisounours. Bien plus que le nouveau journal de Christophe Barbier, un nouveau torchon de plus dans les kiosques. Bon, je suis méchant, car je suis énervé, mais vous remarquerez que je n’ai pas encore dérapé avec des mots grossiers, non, je laisse ça à la musique….

Total Page Visits: 490 - Today Page Visits: 3

Lionel Belarbi

Tout d’abord, bienvenue à bord de mon bâtiment de guerre, la rubrique des chroniques qui piquent. La température y est tellement haute que je ne peux l’évaluer. Vous êtes invités à me signaler tous délires disproportionnés, même si j’en ferai encore plus face à la critique, car elle m’excite. Je traite et analyse des sujets et thèmes qui me font frémir de délire, j’exerce en toute impunité. Auteur bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique, je me prends toujours au sérieux, ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.