Le Planning Familial : des étiquettes à l’image

Le Planning Familial : homme enceint
Le Planning Familial : homme enceint

Le Planning Familial

Plus important que la liberté d’expression : la liberté d’opinionS !
C’est imposer une vision, une idéologie qui est du ressort du fascisme et/où dictature non se déclarer contre cette vision qui relève de la démocratie.

Cette affiche qui fait polémique ne devrait même pas être, elle n’aurait pas du voir le jour tout comme le bébé censé se trouver dans l’utérus (???) de l’homme et nous n’aurions même pas du la voir tant elle salit la Femme, son image et sa splendeur maternelle.

NON je ne veux pas être représentée avec une barbe et donc être assimilée à l’Homme et de par ce fait devenir son égale donc possiblement apte à recevoir des coups d’égale à égal.


L’image de la femme est dévalorisée depuis des décennies et étrangement l’on se rend compte de l’augmentation des féminicides.

Je ne cesse de lire au sujet de l’image en question des aberrations conduisant à ne constater qu’ une chose on ne peut plus grave : la disparition de la liberté d’opinionS !

J’ai lu dans des dizaines d’articles de presse ‘ L’affiche du planning familiale attaquée et victime des fascistes’ 

Il est trop facile de prétendre lutter contre les étiquettes et en coller aux autres à tout va :
Les antivax sont complotistes, les pro palestine sont des antisémites, les contre wokisme sont des fascistes, les musulmans sont des terroristes et donc ceux qui sont contre cette affiche sont des homophobes et transphobes et j’en passe des aussi graves à développes plus tard…

Regardons et étudions donc ce que renvoie cette ‘publicité’ en gardant bien à l’esprit que l’image forme l’imaginaire (Gaston Bachelard et Sartre)

Nous avons donc :

Une femme aux cheveux mi-longs et gris (???) portant une barbe et une jupe assise tendrement à côté d’un homme noir enceint (Enceint est le participe passé masculin singulier du verbe enceindre, qui signifie « entourer d’une enceinte définition du dictionnaire que je trouve assez comique d’ailleurs compte tenu le contexte)
La femme à barbe et l’homme noir se tiennent amoureusement la main sur le ventre de l’homme supposé contenir un fœtus.
Derrière le couple une autre image sur le mur, celle d’une femme enceinte.
Nous nous trouvons donc dans la salle d’attente d’un centre Planning Familial 

Avant d’être taxée moi aussi de fasciste, transphobe, homophobe, etc… je précise que dans ma profession, dans les années 90/2000 j’ai été l’une des premières psychanalystes à suivre les transgenres et travestis (non ce n’est pas une insulte), à les aider à se trouver et trouver le bon psychiatre qui accédera à leur demande de changement de sexe. J’ai également suivi et aidé leurs familles à les comprendre : épouses, enfants, parents. L’une de mes témoins de mariage années 90 était et est toujours une magnifique transgenre.
Ça c’est pour mes détracteurs éventuels !!!!  

Je reprends donc l’affiche en disant qu’elle fait offense non seulement aux femmes mais aux transgenres elles mêmes car aucune n’a envie de se voir barbue alors qu’elle ont souffert et souffrent encore dans leurs corps pour effacer toutes traces de masculinité, c’est une lutte au quotidien, alors oui ce manque de respect me met hors de moi !

Maintenant que vont penser les enfants de cette affiche ? Que papa peut avoir un bébé dans son ventre ?! Alors si vous êtes parents vous savez que ce n’est déjà pas simple de leur expliquer ‘comment on fait les bébés’ mais là…..
Les petits garçons peuvent paniquer et il y a ceux qui peuvent poser sans problème des questions à leurs parents et les autres…. ???
Les jeunes ados garçons sans info aucune qui effectivement se sentent attirés par les autres garçons vont aussi se submerger de questions et d’angoisses.
Ceux qui se sentent enfermés dans un corps de garçon alors qu’ils sont filles tout au dedans en regardant cette affiche se diront ‘ c’est à cela que je ressemblerai plus tard… Un semblant de femme avec de la barbe’

On va supposer que l’affiche passe bien sur Auteuil Neuilly Passy… Mais vous imaginez dans les quartiers où il est déjà difficile de vivre ? Vous vous imaginez jeune fille ou jeune homme entrant dans un centre  où cette affiche est placardée ? Ce n’était déjà pas assez compliqué avant peut être ???? !!!!
Les jugements, la stigmatisation, les insultes, la peur, voilà la récolte !

Je passe maintenant à l’homme ‘enceint’ ce n’est pas n’importe quel homme c’est un homme noir ce qui signifie qu’encore une fois l’occident renvoie sa culture et sa fantasmagorie à l’Afrique noire, l’inflige comme il a infligé le complexe d’œdipe qui ne peut pourtant pas exister sur ce continent.
Qu’est ce qui peut bien expliquer la couleur de l’homme enceint et comment croyez vous que cet état sera perçu alors même que l’Afrique entière nous rejette et que les unions mixtes sont en baisse depuis plus de 10 ans ?
Cette représentation n’est pas dans leur culture et une telle ingérence ne fera qu’aggraver les stigmatisations des personnes différentes et non les aplanir !

Provocation ? Oui !
Cette affiche est une provocation ethnique, religieuse, féministe, HUMAINE !

Maintenant voyons comment cette affiche a été vue dans d’autres pays d’Europe :

Le Planning Familial détournée : homme enceint
Le Planning Familial détournée : homme enceint

Eh oui cela renvoie immédiatement Isabelle Rome à la priorité de sa fonction :
LUTTER CONTRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES
61 féminicides en 2022 Chère Madame Rome, il serait donc plus urgent de vous pencher sur ces femmes avant de vouloir en créer d’autres ou plutôt vouloir les effacer….

Si nous n’aimons pas cette affiche, si nous n’en voulons pas nous ne sommes pas forcément fascistes
mais inquiètes que notre avenir de femmes soient entre vos mains !!!!!!!!!!!! 

Disons la terminologie « LGBT » est volontaire de la part des oppresseurs et communautaristes: Ca permet de diviser, minoriser, « eux » et « nous », alors qu’en réalité, toute personne (sauf peut-être une poignée de privilégiés) est discriminée et violenté à la fois sur des stéréotypes de l’identité de genre ou son expression et les caractéristiques de sexe. Ce que les gens au pouvoir n’admettront jamais est que l’oppression est politique et institutionnelle, et le fond du sujet n’est pas médical. La partie médicale est juste une conséquence de la violence des discriminations que nous rencontrons…

Si on retire la discrimination, le sexe – et l’identité de genre – font partie de la vie privée et intime des personnes, et on peut se libérer d’un système politique par lequel une classe politique dominante pense pouvoir définir l’autre…

Emma (Transgenre) pour le journal abrasif
diane journal abrasif

Diane [Auteure]

Femme psy - Auteure - Présidente d'une association luttant contre les violences faites aux femmes et aux enfants. Ma plume peut être aussi corrosive que compatissante selon l'actualité. Acide où humoristique selon mon humeur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.