Le monde des Bisounours – Noir et sombre

monde des bisounours

J’évolue dans un monde de Bisounours car mes cauchemars les plus horribles sont des rêves bien plus doux que la réalité. Souvent, je demande à Morphée de ne plus me réveiller et que ce monde me foute la paix. Problème, je ne supporte pas la solitude, ni le néant. Alors je vous écris

Maniaco-dépressif, quand je suis dans une phase maniaque, je ne supporte pas dormir et joue la carte de la performance intellectuelle pour ne dormir qu’à l’épuisement total, c’est à dire après 48h non-stop et opérationnel de travail intensif poussé à l’extrême. Dans une phase dépressive, c’est le contraire, j’adore dormir beaucoup, jusqu’à 36h d’affilées, afin de m’écarter de la réalité. En phase normale , la demi-mesure, je me fais chier. Vous l’aurez compris, je suis un malade de l’extrême, qui monte très haut dans les tours et peu aussi creuser sa propre tombe.

Mais quel rapport avec mon délire de Bisounours ? J’aime les gens francs du collier et surtout gentils et empathiques. Je suis un homme solidaire et je le revendique jusqu’à la moelle épinière. Sur Twitter on me connais pour avoir plusieurs fois utilisé mon ancien compte de 25 000 abonnés pour diffuser en masse des sujets qui ne font pas l’actualité : femmes sdf, hommes sdf, handicap, poly-handicap, précarité, la faim dans le monde, psychiatrie, et divers thèmes peu médiatisés. Mon rêve et mon souhait le plus cher se résume à gagner au loto pour enfin réaliser sur le terrain toutes mes opérations « coups de poings » faites sur internet.

Pourquoi dois-je aider mon prochain ?

J’ai tellement eu de croix à porter que mon dos est littéralement brisé. Cependant, j’ai eu énormément de chance, car à chaque chute, un ange m’a relevé. Certes, sans me ménager, mais toujours avec efficacité. Je me sens donc redevable envers la France qui sait faire preuve d’une grande solidarité. Je ne parle pas du gouvernement en place que j’encule, mais de nous tous. Il y a des fachos, fâchés, « olélé », alors évitons les. Je soutiens les mouvement qui n’ont qu’un seul but, celui de la bienveillance, de la propager à travers le WEB (Monde virtuel) ou l’IRL (Monde réel).

Le Bisounours noir et sombre

Je suis naïf, souvent, rêveur tout le temps, pessimiste parfois, optimiste rarement. C’est le rarement que je vais utiliser pour mes opérations « coups de poings » à l’avenir. J’ai quand même un zeste de sérieux et d’objectivité, le monde à besoin de nous. J’aimerais aussi descendre dans les rues pour protester et aider les oubliés. Je souhaite devenir à nouveau secouriste, mais cette fois ci pas dans le privé, mais en tant que bénévole dans les rues de Paris, ma ville natale. 

J’ai le projet d’ouvrir un portail internet pour aider les personnes en difficultés mentales, physiques et sociales. Bref, l’argent j’en voudrais beaucoup afin de le redistribuer et réaliser mes projets. Même avec un million en poche, ma vie ne changera jamais, je resterai Lionel Belarbi aux fringues usées, à la barbe pas rasée, cheveux long et gras sans voiture, juste le dernier MacBook Pro, mon rêve pour travailler. 

Le « GEEK Glauque », comme m’appelait une ex.

Choisir son camp de Bisounours

monde des bisounours

Un de mes souhaits le plus cher à mes yeux, est celui de rester toute ma vie indépendant. Je ne veux pas dire, neutre, non, mais choisir les camps comme je l’entends. Alors évidemment, je vais me faire taxer de girouette, et bien c’est tant mieux, il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis. Je choisis toujours le côté qui me convient le mieux, sauf pour une chose, la Solidarité. 

Que le gouvernement soit de droite, de gauche, et autre, le point fort de notre pays, c’est la solidarité. Je discute parfois avec des anglais, ils nous envient sur ce point. Tous solidaires ! Le gouvernement souhaite nous diviser, que l’on se bouffe la gueule entre nous. Une France unie à 100% serait un chaos politique. Les gilets jaunes sont une aubaine pour notre dirigeant, le truc qui sert de président. Une vrai marionnette impopulaire qui nous vend du vent. Il ne faut surtout pas que ce mouvement s’arrête car il nourrit la popularité de Macron.

Merci patron

macron bisounours

Merci d’avoir augmenter mon allocation d’adulte handicapé, j’irai ainsi manger un grec une fois par semaine. Macron est très intelligent, il paye notre silence pour avoir la paix avec les personnes handicapées. C’est toujours ça de gagner… 
Mais ça ne fonctionne pas, j’ai besoin de 1500€ par mois pour vivre, pardon survivre, hors de Paris. La vie, on la paye au prix le plus fort, même l’air que l’on respire est devenu hors de prix et nocif . J’ai vécu en couple avec l’AAH, je peux vous dire qu’à la fin du mois, c’est restaurant du cœur et pour le tabac, les mégots.

Aucun plaisir ni loisir ne sont toléré ici, une vie de merde pour deux handicapés mentaux. Faire des enfants ? Comment avec des ressources aussi maigre ? 
Je vous entends, et j’ai pas terminé de me plaindre. J’ai travaillé comme un dingue pour gagner ma vie, j’ai cumulé les emplois avec des semaines de 120 heures minimum de travail pour toucher de la merde. Aujourd’hui je suis brisé, hospitalisé en psychiatrie, pour 900€ d’AAH par mois. Et je n’ai pas le droit d’ouvrir ma gueule ? Va te faire foutre avec ton augmentation, connard.

Retour en mode Bisounours

Pardon de m’être mis en colère, fallait que cela sorte de mon trou de balle en direction de la bouche de vous savez qui. Je rêve de vivre sans haine, ni rage, dans un monde ou l’être humain serait bienveillant pour son prochain. Ce monde, je l’adore et je le construis, tel un architecte, dans mes songes les plus doux. La colère me ronge l’intestin. J’ai même très peur de mes délires. Je dis ce que je pense et cela à des répercutions dans mon état de vie.

Je dors beaucoup et très mal, j’angoisse et je mange peu. Cet article devait être coloré et optimiste, mais j’en ai fabriqué une poubelle, un déversoir à idées mauvaises. Je sens le moisi. J’ai envie de tout foutre en l’air, ma réputation avec et je m’en fous. Mais…

Mais…

J’y crois encore, tout va changer, les couleurs sombres seront délavées et sentirons l’adoucissant. Ce sont vos enfants qui nous sauveront.

monde des bisounours
Total Page Visits: 934 - Today Page Visits: 4
Avatar

Lionel Belarbi

Sur ce blog je traite et analyse des sujets d’actualités qui me font frémir de délire, sans avoir un avis journalistiques ou autres, j’exerce en toute impunité.Écrivain bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique.Merci de me signaler les photes d'orthographes, elles sont nombreuses et je m'en excuses par avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *