Le journal abrasif : Média Franc-tireur en berne

Média Franc-tireur
Média Franc-tireur

Le premier Média Franc-tireur

3 années de travail en équipe acharnées à dénoncer les violences commises aux oubliés, notamment en psychiatrie, mais également, la précarité extrême, le sans-abrisme, la guerre dans le monde qui ne sont pas d’actualité pour de nombreux médias pognons. Nous avons aussi traité des sujets comme le handicap, le polyhandicap, la santé mentale, les violences faites aux femmes, et même aux hommes et enfants, animaux. Nous nous sommes également généralisé pour que les oubliés du système qui ne veulent pas payer un abonnement à l’année avec des panneaux publicitaires toutes les secondes aient un journal de qualité à zéro €. En effet, notre actualité est maintenant accessible à tous et s’oriente de façon généraliste.

Aucun média Franc-tireur en France fait dans le corrosif, dans l’abrasif, nous sommes les premiers dans l’actualité Franc-tireur. Nous avons un style signé, on nous l’écrit gentiment ou de façon haineuse. On ne peut pas plaire à tout le monde.

L’équipe de ce Média Franc-Tireur

C’est intéressant, car nous venons de tout bord, certain de droite, du centre, de gauche, d’extrême gauche. Bien sûr, l’extrême droite n’est pas invité chez nous. Sauf cas exceptionnel où le comité de rédaction peut valider un article qui ferait débat. Le journal abrasif est avant tout un journal franc-tireur de débat, donc il respecte les idées et pensées de chacun de nous, de vous et d’eux. Je ne suis pas toujours en accord avec la rédactrice en cheffe, ni mon équipe de rédactrices et de rédacteurs. C’est moi le patron et pourtant je leur donne carte blanche et liberté d’expression total. Je prends des risques, mais ils sont humains et mon promis de m’apporter des oranges en cas de crise, de condamnation et d’emprisonnement à mon égard.

L’opinion politique du journal franc-tireur LJA

Elle est simple, je ne veux absolument pas d’un journal de bisounours, nous sommes franc-tireur avant tout. Donc droite, gauche, centre, on s’en fout. Ce que l’on désire, c’est du débat, du contre article, de ne pas être d’accord sur tout. Si tout le monde pensait pareil, de façon identique, le monde serait bien chiant. Vous avez vos idées et une façon de vous exprimer, le journal abrasif le respecte à 100%

Orientation thématique

Là également, priorité aux thèmes oubliés par le système, par notre gouvernement, par les médias, par le monde. Chacun à sa spécialité, Diane, la cheffe ! S’occupe en majorité de la rubrique au féminin (violences faites aux femmes). Moi-même, je m’occupe de la rubrique précarité, notre David, notre Renard, s’occupe de la politique et souvent de littérature avec Serena Davis. Dominique Friard s’occupe de la rubrique santé mentale. Pour les opérations coup de poing nous avons notre cuirassé de guerre Léonel Houssam. C’est une équipe de 30 rédacteurs et rédactrices à l’année pour couvrir nos thématiques. Bien sûr, chacun est un auteur tout terrain qui peut écrire sur de nombreux sujets généralistes.

Sans publicités et ni subventions

Le journal Franc-tireur journal abrasif, ne vend pas ses espaces pour de la publicité, et ce quotidien est indépendant, ainsi que gratuit. Les frais des infrastructures du site sont colossales, 1200€ par ans, pour l’hébergement, l’infogérance, les noms de domaine, la sécurité SSL, etc, etc, je couvre ces frais avec mon allocation d’adulte pour handicapé (AAH). Aucun don n’est demandé, aucune subventions, rien, gratuit à 1000% est le journal abrasif et il le restera.

Please Help !

le journal abrasif, votre journal corrosif des oubliés se meurt. Google le boude, pourtant nous sommes beaucoup lu. Pour qu’un site internet soit vivant il faut créer des liens, du partage, alors si vous avez un forum, un blog, un journal, un site, placez un lien le journal abrasif pour nous faire grimper sur google. Relayer le journal autour de vous !

Merci pour vos visites, lectures et partages, la partage c’est la vie du journal abrasif.

Le lien à partager => https://lejournalabrasif.fr/

Bien amicalement,

Lionel

P.S : On recrute des rédacteurs et des rédactrices bénévoles !

Total Page Visits: 691 - Today Page Visits: 2

Lionel Belarbi

Tout d’abord, bienvenue à bord de mon bâtiment de guerre, la rubrique des chroniques qui piquent. La température y est tellement haute que je ne peux l’évaluer. Vous êtes invités à me signaler tous délires disproportionnés, même si j’en ferai encore plus face à la critique, car elle m’excite. Je traite et analyse des sujets et thèmes qui me font frémir de délire, j’exerce en toute impunité. Auteur bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique, je me prends toujours au sérieux, ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.