Le journal abrasif est-il un média complotiste ?

Le journal abrasif est-il un média complotiste ?
Le journal abrasif est-il un média complotiste ?

Média complotiste !?!

Non ! J’excuse ceux qui le pensent, car les idées et pensées de nos lecteurs sont libres et respectées, mais j’emmerde, voire j’encule, ceux qui le proclament haut et fort sans avoir lu notre torchon bien cru et franc-tireur qui défend ses rédactrices et ses rédacteurs de toutes parts. Les droitiers, centristes et gauchers sont les bienvenus chez nous, les extrémistes, fascistes et consorts, sont chiés aux chiottes.

Complotiste

adjectif et nom

  • Se dit de quelqu’un qui récuse la version communément admise d’un événement et cherche à démontrer que celui-ci résulte d’un complot fomenté par une minorité active.

Complotiste

adjectif

Je suis en colère, je suis vulgaires, car je ne tolère pas que le journal abrasif soit pris à parti par des moutons, des chèvres, ou je ne sais quoi et insulté de journal de propagande qui noie les lecteurs dans le complotisme parce qu’il donne la parole aux personnes qui doutent sur notre gouvernement, notre système, le vaccin du covid, ceux que l’on traite de complotistes. Sachez bandes de chacals que le journal donnera la parole à tout le monde qui souhaite s’exprimer sur des sujets sensibles, même les complotistes sont invités et leurs contraires aussi.

Alors, pour un retour à la normale, sans mots grossiers, je ne partage pas tous les points de vues des rédactrices et des rédacteurs de mon bébé. C’est moi le patron ! C’est moi qui recrute ! Je suis bien pire qu’un complotiste ou un frileux, je suis le dictateur du journal abrasif. Vous n’aimez pas le lire ? Alors torchez-vous avec, et s’il vous irrite, essuyiez-vous avec de la fourrure de bisounours. Pardon, mon clavier a encore fourché, merde !

Le journal abrasif vous appartient, et vous n’êtes pas sans savoir que j’adore les contres articles. Vous n’êtes pas d’accord avec un de nos rédacteurs ou une de nos rédactrices ? Ecrivez-le chez nous bordel ! N’allez pas vous cacher derrière votre écran et votre pseudo et cracher sur nous de façon frileuse ailleurs, portez vos couilles ! Vous nous insultez, je fais de même, vous souhaitez débattre sans abattre, je l’apprécie, mais jamais, je répète, au grand jamais, je ne vous laisserai abattre mon bébé, ses idées et pensées.

Conclusion non complotiste :

Le journal abrasif aime aussi donner la parole aux oubliés d’un système compromis, tels que des patients d’hôpitaux psychiatriques, des sans abris, des personnes handicapées, des artistes undergrounds, des personnes qui n’ont pas le droit de s’exprimer chez les autres médias commerciaux (parisien, le monde, le figaro, le point et compagnie), comme vous !

Point.

appel aux dons sdf

Lionel Belarbi

Tout d’abord, bienvenue à bord de mon bâtiment de guerre, la rubrique des chroniques qui piquent. La température y est tellement haute que je ne peux l’évaluer. Vous êtes invités à me signaler tous délires disproportionnés, même si j’en ferai encore plus face à la critique, car elle m’excite. Je traite et analyse des sujets et thèmes qui me font frémir de délire, j’exerce en toute impunité. Auteur bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique, je me prends toujours au sérieux, ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.