Le jeu de la rentrée : « On savait, mais… on ne savait pas. »

Le jeu de la rentrée
Le jeu de la rentrée

Le jeu de la rentrée

Hier, je regardais un reportage qui posait la question « les alliés auraient-ils pu éviter la Shoah ?

Lors de ce débat historique, une intervenante a expliqué qu’il faut contextualiser les informations, qui peuvent être partielles, contradictoires, erronées. Et elle a illustré son analyse par une réflexion du style, dans vingt ou trente ans quand on regardera la crise Covid, il sera facile de dire : « Et pourtant, on savait » ;

Du coup, je vous propose le grand jeu de la rentrée … Les grands moments de l’Histoire qui se résument par la phrase : « On savait, mais… on ne savait pas. »

Voici quelques exemples, essentiellement français… Mais le sujet semble inépuisable.

La guerre de 14/18… « On savait, mais… on ne savait pas. »

On le savait une guerre absurde, où l’acier allemand était protégé par les français, où on envoyait les troupes se faire massacrer rien que pour fatiguer l’ennemi, il y a eu des refus … Et des morts pour l’exemple.

« A deux semaines des commémorations du 11-Novembre, point d’orgue de cette première année du centenaire de la Grande Guerre en France, le ministère de la défense a révélé, lundi 27 octobre, que 953 soldats français avaient été fusillés entre 1914 et 1918, dont 639 pour désobéissance militaire, 140 pour des faits de droit commun, 127 pour espionnage et 47 pour motifs inconnus. »

La guerre de 39/45… « On savait, mais… on ne savait pas. »

Le massacre des soldats noirs… D’abord les Allemands :

« En juin 1940, au moment du Blitzkrieg (« guerre éclair ») allemand et de la débâcle française, plusieurs milliers de militaires africains ont été massacrés par la Wehrmacht en Bourgogne, en région lyonnaise et en Picardie. Des actes notamment motivés par l’idéologie raciste hitlérienne et étudiés par les historiens depuis une vingtaine d’années. »

Puis les Français

« Deux documents militaires français font état, l’un de 35, l’autre de 70 tirailleurs tués.

Massacre de Thiaroye

Fresque murale à Dakar commémorant le massacre de Thiaroye en 1944.

Victimes Tirailleurs sénégalais rapatriés, morts 35 à plusieurs centaines »

Le nazisme… Que personne n’a vu venir !!!

Le régime de Pétain complice ….Que des « On savait, mais… on ne savait pas. »

« La Shoah (hébreu : « catastrophe ») est l’entreprise d’extermination systématique, menée par l’Allemagne nazie contre le peuple juif pendant la Seconde Guerre mondiale, qui conduit à la disparition d’entre cinq et six millions de Juifs, soit les deux tiers des Juifs d’Europe et environ 40 % des Juifs du monde. »

La guerre d’Algérie…« On savait, mais… on ne savait pas. »

« ALORS QUE LES CHIFFRES PARLENT DE L’EXTERMINATION DE 3,5 MILLIONS D’ALGÉRIENS EN 132 ANS DE COLONISATION

I,5 millions de morts pour le baroud final

Un million et demi de morts pour le baroud final, une majorité de femmes et d’enfants et un chiffre à rapporter aux deux millions assassinés entre 1830 et 1900, les premiers crimes atroces commis par les armées coloniales françaises pendant le XIXe siècle. »

« Le nombre de harkis tués après le cessez-le-feu varie selon les estimations entre 10 000 et 150 000, mais reste incertain. Il semble qu’en 2005, les historiens s’accordent à évaluer de 60 000 à 70 000 le nombre de morts. Certains parlent de 150 000 victimes, mais ce chiffre est probablement extrapolé. »

Les archives françaises s’ouvrent seulement…

Et les autres colonies…« On savait, mais… on ne savait pas. »

« Il y a soixante-dix ans, ce jour, le peuple malgache se levait pour se libérer du joug colonial. À cette insurrection, la France répondit par un crime d’ampleur, qui a fait plusieurs dizaines de milliers de morts.
Il est minuit, ce 29 mars 1947, lorsque plusieurs centaines d’insurgés, colonne de paysans pauvres, armés de vieux fusils, s’attaquent au camp militaire de Moramanga, à l’est de l’île.
La répression est sanglante. Elle fait des dizaines de milliers de victimes jusqu’en 1958. Les autorités françaises envoient d’abord à Madagascar un corps expéditionnaire de 18 000 militaires. Très vite, les effectifs atteignent 30 000 hommes. L’armée française se montre impitoyable : exécutions sommaires, tortures, regroupements forcés, incendies de villages. La France expérimente une nouvelle technique de guerre « psychologique » : des suspects sont jetés, vivants, depuis des avions afin de terroriser les villageois dans les régions d’opération. »



Les essais nucléaires…« On savait, mais… on ne savait pas. »

« Bombe H Moruroa : un silence, des morts
Entre 1966 à 1996, la France a procédé à 193 essais nucléaires en Polynésie française alors que le gouvernement connaissait les risques encourus par les habitants et les militaires sur place. Seules 121 personnes ont été indemnisées à ce jour. »

« Le 13 février 1960, l’armée française réalisait son premier essai nucléaire dans le Sahara algérien. Bien que la loi Morin de 2010 prévoie une indemnisation pour les victimes des essais nucléaires français, seul un dossier algérien a pu obtenir réparation en 10 ans. »



Le Rwanda… « On savait, mais… on ne savait pas. »


« L’assassinat du président rwandais le 6 avril 1994 déclenche le génocide des Tutsis par les extrémistes Hutu. L’ONU estime qu’environ 800 000 Rwandais, en majorité tutsi, ont perdu la vie durant ces trois mois. »

On commence seulement à reconnaître notre lâcheté…



Les crises sanitaires…« On savait, mais… on ne savait pas. »

L’amiante :

« Non seulement 35.000 personnes sont mortes, en France, d’une maladie de l’amiante, entre 1965 et 1995, mais entre 50.000 et 100.000 décès sont encore attendus d’ici 2025. Selon l’Organisation internationale du travail, 100.00 personnes meurent chaque année, dans le monde, du fait de l’amiante. »


Le sang contaminé :

« La France en compte 92. Aux États-Unis, 1 300 personnes sont recensées par le CDC comme infectées et 500 en sont décédées. De plus, l’apparition de nouveaux cas de contamination est recensée chez des nouveau-nés dont la mère biologique était porteuse du virus. »

Le médiator :

Le procès pénal s’ouvre le 23 septembre 2019, devant durer six mois. Selon l’ordonnance de renvoi, la prise de Mediator a entraîné « entre 3 100 et 4 200 hospitalisations pour insuffisance valvulaire », « entre 1 700 et 2 350 chirurgies de remplacement valvulaire » et, finalement, « entre 1 520 et 2 100 décès ».

Covid
Monde entier
Nombre total de cas 281 M   Décès 5,41 M


Loin de nous, en Chine…« On savait, mais… on ne savait pas. »

 www.lexpress.fr
«Le Grand Bond de Mao? Entre 30 et 40 millions de morts»
La Chine a connu plus de 1 800 famines au cours de ses vingt-cinq siècles d’histoire. Pourtant, celle qui frappe le pays entre 1959 et 1961 est sans précédent : plus de 30 millions de morts.



Et ces massacres qui ne tuent pas toujours… La violence faite aux femmes
« On savait, mais… on ne savait pas. »

Il existe les cas individuels, ces héros qui bénéficient de la complicité de tous, hommes publics…

Et les viols au quotidien :
« Chaque heure, environ 9 personnes sont violées, ce qui représente près de 205 viols par jour.
Un viol est déclaré toutes les quarante minutes.

Le nombre de viols seraient de 75 000 par an en France, mais seulement 10 762 ont été déclarés en 2010 et 12 768 en 2014. »


« Une femme meurt toutes les 9 minutes d’un avortement clandestin » dans le monde. »


Et 111 féminicides à ce jour en France pour 2021



Les gagnants du jeu sont…


Jamais les peuples, les populations…

Toujours les tenants des pouvoirs …. Je dis ça, je ne dis rien… Je ne sais pas.

Total Page Visits: 288 - Today Page Visits: 1

David Lerenard

Une vie de travail et une vie de nomade, environ trente emplois et autant de lieux d'habitation dans toute la France, des rencontres multiples et intenses. Sociologue, Directeur d'action sociale auprès de demandeurs d'asile, de jeunes en rupture sociale, de personnes handicapées et de différents services d'aide à la personne, l'auteur n'a cessé de fouiller les aventures humaines dans un seul souci, nourrir la confiance en soi de chaque âme en errance. Finalement heureux de se définir en clown aux bulles de savon, il cultive les lumières fugitives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *