La société en échec I

Quand le roi fornique avec son valet, la reine en profite pour se faire connaître par son cavalier. C’est un mortel tandem composé de deux paires.
Contre la chasteté non assumée, j’adore le libertinage et surtout son époque. J’ai réalisé tous mes fantasmes sauf celui d’étreindre plusieurs partenaires en même temps du sexe opposé, évidemment.
Dès l’âge de 14 ans, je me suis dévergondé et j’ai eu la chance de multiplier les concubines. Après l’âge de 29 ans, je me suis fortement calmé pour me mettre en couple sept années avec une femme complètement pathétique. Aujourd’hui, je suis écœuré de cette vie minable qu’est ce tandem mortel.
Revenons à notre reine des catins et son fidèle amant cavalier. Fidèle dans le sens incorruptible, à son art de la séduction et la manière de faire la nique au roi.
Et le valet, adepte du coït anal, dans tout ce jeu des quatre dépravés ? Au bûcher ! diront les puristes crétins chrétiens.

Total Page Visits: 181 - Today Page Visits: 1
Avatar

Lionel Belarbi

Sur ce blog je traite et analyse des sujets d’actualités qui me font frémir de délire, sans avoir un avis journalistiques ou autres, j’exerce en toute impunité.Écrivain bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique.Merci de me signaler les photes d'orthographes, elles sont nombreuses et je m'en excuses par avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *