La polémique du burkini : dans la mare de l’intolérance

La polémique du burkini : dans la mare de l’intolérance
La polémique du burkini : dans la mare de l’intolérance

La polémique du burkini

Le grand plongeon dans la mare de l’intolérance.

Les pauvres elles doivent crever de chaud

Il y a deux jours je me déplaçais en voiture dans ma petite ville de province, il faisait 30°, quand soudain je vois deux silhouettes vêtues de tissus bruns, coiffées de la tête aux pieds. J’ai d’abord cru à des scaphandriers égarés, puis des pauvres dames musulmanes contraintes de porter la burqa, et bien non, il s’agissait simplement de deux vieilles bonnes-sœurs qui rejoignaient leur nid. Deux cents mètres plus loin, en effet, il y a une exploitation religieuse d’un cadavre momifié. Cela m’a fait sourire de constater, de nouveau, que la même tenue est normale pour des ferventes catholiques, et complètement intolérable pour des musulmanes. Cette anecdote m’a fait penser au scandale de Grenoble.

Ce maire écolo qui favorise le communautarisme …

Ils sont tous dessus : la droite, l’extrême droite et même une partie de la gauche. Ce maire original veut autoriser l’accès de la piscine municipale aux femmes vêtues du burkini. Quel scandale !

Le journal « la libre pensée » a l’intelligence d’interviewer Eric Piole, le maire de Grenoble. Évidemment il n’a rien de l’extraterrestre. Voici des extraits de son argumentaire issu de l’article :

« Deuxièmement l’angle féministe et la lutte contre les discriminations. Un père a lancé cette semaine une nouvelle collection de vêtements pour un de ses enfants trans qui ne trouvait pas de vêtement qui lui convenait. C’est la possibilité pour chacun de s’habiller comme il veut. Nous avons eu des demandes de personnes trans mais également autour de la sexualisation du corps des femmes. Par exemple, il existe un délit d’exhibition sexuelle mais concernant le statut de la poitrine des femmes la jurisprudence est encore floue. Nous, nous disons que la poitrine des femmes n’est pas un attribut sexuel et qu’il n’y a pas de raison qu’elle fasse l’objet d’une distinction de la poitrine des hommes. Si je regarde la poitrine des femmes comme un attribut sexuel pourquoi ne regarderai-je pas celle d’un homme, ou le cou ou les oreilles !

Enfin il y a, ce qui sans doute a été à l’origine du règlement de 2012, la volonté d’interdire dans les piscines le burkini, mais nous ne voyons pas de raison de l’interdire. La piscine relève de la même séparation de l’espace que la rue, l’espace public, où chacun, avec ses pratiques vestimentaires peut faire état de son culte. Pour des raisons de laïcité il n’y a pas à interdire des vêtements à la piscine. Les seules choses qui régulent sont l‘hygiène et la sécurité. »

L’affaire du burkini n’est pas nouvelle, l’interdiction sur les plages en 2016 a été cassée. Soyons clair : le débat est idéologique, d’ailleurs, s’agit-il d’un débat ?

Ne pas confondre la laïcité et l’intolérance.

Avant les élections j’avais pondu un texte sur la laïcité, où j’avais produit ce paragraphe :

« L’habillement

Mais comme disait le grand philosophe Mc Donald : « Venez comme vous êtes ». Franchement quelle connerie de se heurter pour une tenue, oui le prosélytisme est interdit, oui, il faut garantir la laïcité… Mais en aucun cas, il s’agit de faire la chasse, de stigmatiser une partie de la population.

Habille-toi comme tu veux, et respecte les différences ;

Pour info, cette cohabitation vestimentaire fonctionne très bien à la Réunion. »

Je suis intimement convaincu que cette nouvelle bataille n’est pas au nom des valeurs républicaines mais au nom de l’intolérance. Eric Piole a bien raison, libre à chacun de montrer ses seins ou de cacher sa peau. Évidemment le burkini est une manifestation religieuse, tout comme mes bonnes sœurs du début de ce texte. Personne ne me gêne par son habillement, même si le baratin catho, musulman m’hérisse les poils. Je suis juste persuadé que ce n’est pas par l’interdiction que la civilisation progressera, et que les porteurs de ces paroles troubles perdront en efficacité.

« Si vous voulez renforcer votre ennemi, attaquez-le » (Poutine 2022 au sujet de l’OTAN)

Quelle connerie la haine !

C’est insupportable tous ces donneurs de leçons qui sont les premiers à défendre les valeurs judéo chrétiennes, les premiers à se scandaliser pour un étalage halal, les premiers à courir chez le Pape pour une bénédiction.

Baignons-nous en paix, mes frères et mes sœurs !

Total Page Visits: 158 - Today Page Visits: 1

David Lerenard

Une vie de travail et une vie de nomade, environ trente emplois et autant de lieux d'habitation dans toute la France, des rencontres multiples et intenses. Sociologue, Directeur d'action sociale auprès de demandeurs d'asile, de jeunes en rupture sociale, de personnes handicapées et de différents services d'aide à la personne, l'auteur n'a cessé de fouiller les aventures humaines dans un seul souci, nourrir la confiance en soi de chaque âme en errance. Finalement heureux de se définir en clown aux bulles de savon, il cultive les lumières fugitives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.