La mort te va si bien

La mort

Vous avez dit Mort ?

Sur ton chemin de croix tu portes ton fardeau
Lourdes sont les pierres qui ralentissent tes mots
Que tu débites avec les maux de tes échos
Noirs et sombres pour ton tombeau, ton flambeau

Funestes sont les prières que tu attises et qui s’enlisent
Dans un parcours poétique abstrait tu te noies et hisses
La voile et le linceul de ton cercueil rongé par les vers
Sévères d’un poète qui erre sous la mer acide et amère

Tes congénères des hémisphères sud et nord sur le papier
Glissent comme le sang d’encre qui gît sur le pavé
Tu es si frustré d’opérer à genou tel un damné
Que l’on terrorise tel un diable qui pactise avec la paix

Tu coules dans un tournoiement de fées aguicheuses
Et tu as la fâcheuse tendance de la faucheuse,
Merveilleuses sont tes confessions stériles et aqueuses
Que tu projettes dans le néant en guise de berceuse

Paré pour le combat d’en bas, tu vas t’élever et dresser
La liste de tes méfaits actés et signés dans le passé
Pour le grand purgatoire du rasoir de ton poignet lacéré
Il est tard et bien trop rare de voir l’irréversible acté

Ce requiem épistolaire qui flaire mauvais la mort
Tord les cous d’humains parqués en masse
Encore, oui encore, chante le triste sort en accord
Avec une musique funeste qui te va si bien, vorace !

Total Page Visits: 590 - Today Page Visits: 4
Avatar

Lionel Belarbi

Sur ce blog je traite et analyse des sujets d’actualités qui me font frémir de délire, sans avoir un avis journalistiques ou autres, j’exerce en toute impunité.Écrivain bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique.Merci de me signaler les photes d'orthographes, elles sont nombreuses et je m'en excuses par avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *