La liberté d’expression de Charlie Hebdo va-t-elle trop loin ?

la liberté d'expression charlie hebdo
La liberté d’expression de Charlie hebdo

Non ! Le terrorisme oui !

Un anonyme sur Twitter…

Définition : La liberté d’expression

Selon ma propre expérience, la liberté d’expression est un droit absolu et reconnu, souvent une liberté à un dessinateur, écrivain, ou toute autre personne ainsi qu’individu, de créer pour faire connaître l’idée de sa propre vision intellectuelle aux anagnostes, par exemple (Personne qui lit les écrits d’un maître lors de ses cours), ou lecteurs, spectateurs (Lors d’un spectacle) ; en clair et d’une façon plus simple, selon Wikipédia, à son entourage.

Elle est une façon de communiquer naturellement, entre personne, la vie sociale, mais aussi une liberté individuelle, qui aujourd’hui juridiquement parlant acceptée, mais peu encadrée et qui provoque bien souvent des polémiques.

La liberté d’expression n’est pas la cause des meurtres de criminels islamistes, car pour moi, ces individus sont avant tout des assassins. Ils utilisent la liberté d’expression à des fins criminels, se sont des criminels et rien que des criminels.

Sources : Mon expérience personnel et avis corrosif

La liberté d’expression de Charlie Hebdo

Elle n’est pas criminelle, n’a assassiné personne, elle est singulière, libre, peut être pas très raffinée, certes, mais la liberté d’expression ne tue pas ! Ce n’est pas la liberté qui tue, bien au contraire, elle élève l’esprit de chacun, ce sont les barbares islamistes et autres cinglés extrémistes religieux qui suppriment sans aucune pitié nos penseurs, et qui maintenant décapitent nos professeurs !

Bien que sur Twitter j’ai eu des propos très durs sur les extrémistes religieux, et je maintiens mes pensées, et que j’ai également tout mélangé, racismes, extrémismes, libertés d’expressions, dû à une crise de nerf et une tristesse extrême, je conserve mes écrits que j’ai du effacer car beaucoup d’abonnés de Twitter m’ont mis la pression : « Les fachos vont bien se branler avec les unes de Charlie Hebdo » et j’avais raison, car c’est bien ce qui se passent actuellement.

Tout ceci fait suite à la décapitation de ce professeur d’histoire-géographie d’un collège de Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, ce vendredi, pour avoir enseigné la liberté d’expression en se servant des unes de Charlie Hebdo et de ses caricatures de Mahomet comme support de cours.

Caricatures au hasard de Mahomet des unes de Charlie Hebdo

Liberté d’expression : Je vous montre Mahomet sans peur ici :
la liberté d'expression charlie hebdo
la liberté d'expression charlie hebdo
la liberté d'expression charlie hebdo

La liberté d’expression de Charlie Hebdo ?

Je ne suis pas fan de ce journal, ni des caricatures de Mahomet dans des positions sexuelles extrêmes.

Conclusion sur Charlie Hebdo

J’aurais bien aimé avoir comme professeur Samuel Paty qui a été décapité par un criminel pour un cours sur la liberté d’expression.

Merci de commenter vos idées, pensées sans peur

En effet, je ne vous jugerai pas personnellement, même si vous vous exposez à la critique de mes lecteurs.

Total Page Visits: 411 - Today Page Visits: 13
Avatar

Lionel Belarbi

Sur ce blog je traite et analyse des sujets d’actualités qui me font frémir de délire, sans avoir un avis journalistiques ou autres, j’exerce en toute impunité.Écrivain bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique.Merci de me signaler les photes d'orthographes, elles sont nombreuses et je m'en excuses par avance.

1 réponse

  1. Troublant de voir Mahomet à 4 pattes avec une étoile jaune sur le trou du cul les couilles à l’air… pourtant la loi dit qu’insulter Mahomet est légal et n’est pas une insulte aux mulsumans, qui pourtant les pauvres, n’ont aucune culture de la laïcité… Par contre Dieudonné, lui est un gros méchant qui se moquent et dénoncent les sionistes…. Hervé Ryssen est en prison actuellement… Son livre sur la mafia juive fait tâche…. Personne ne mérite de mourir pour des mots et des opinions. Ni même d’aller en prison. Condoléances à la famille de ce professeur. Le genre de sujet qui me fait regretter de ne pas être sociologue….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *