Invisibles sommes nous… Invisibles nous resterons…

invisibles
invisibles

La lettre d’un Maitre Yoda de la précarité

Amis entends-tu…

Entends-tu toi le gouvernant, le ministre, l’élu les cris de la misère ?

Amis entends-tu le silence bruyant de ce gouvernement pour nos frères ?
Ohé, citoyens, ouvriers et paysans, c’est l’alarme.
Ce soir le pauvre connaîtra le faim et les larmes.

Montez de la ville, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les baguettes, la soupe, les patates.
Ohé, les cuistos, les aidants !
Ohé, citoyen ouvre ta porte camarade !

C’est nous qui faisons la popote pour nos frères.
La faim à leurs trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on zone et nous on meurt, nous on crève…

Ici chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes sur un ami, sort le de la mouise, fais lui une place.
Demain un soleil sèchera nos larmes sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute…

Ami, entends-tu ces cris sourds du pauvre qu’on oublie ?
Ami, entends-tu le vol noir de la faim sur nos plaines ?

J’ai et j’aurais toujours une pensé pour celui ou celle

Qui un soir ne trouvera pas ripaille ni un lit de paille

Inspiré du Chant des Partisans

Patrice Nice Ex SDF …et journaliste indépendant

Anna Marly – LE CHANT DES PARTISANS

Total Page Visits: 1125 - Today Page Visits: 4

Patrice Nice (Journaliste)

Journaliste indépendant Montlucon - France - 54 ans journaliste depuis 4 ans, photographe indépendant depuis 14 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *