L’inceste : l’autre coté de l’horreur

Inceste : l'autre coté de l'horreur
L’inceste : l’autre coté de l’horreur

L’inceste

Inceste définition : Relations sexuelles entre proches parents (dont le mariage est interdit)

Diane

La définition étant claire, lorsqu’il s’agit d’un beau père et/ou d’une belle mère ce sont des viols et/ou abus sexuels sur mineurs. La différence étant la condamnation car en effet les deuxièmes cas seront traités avec plus de sévérité par la justice qui cependant prendra des années pour ce faire ! Je ne prends pas ici fait et cause pour les mères, j’en ai parlé dans de nombreux articles déjà en décrivant leur calvaire poursuivies par une justice totalement démente les obligeant à remettre aux pères incestueux leurs petits pour les vacances ou week-end.

Aujourd’hui, je souhaite m’exprimer sur le sujet des mères complices et/ou incestueuses.

Qu’est ce qui est le précieux pour un petit enfant si ce n’est l’amour d’une mère dans laquelle il place une confiance totale, une confiance aveugle. Dans son esprit d’enfant maman ne peut pas lui faire du mal, maman a toujours raison, maman cajole, nourrit, soigne, je reprends d’ailleurs les mots d’enfant de ma propre fille qui toute petite allait voir son papa et lui lançait fièrement et sure d’elle ‘ Elle a dit oui maman ou elle a dit non maman’ les mots de maman comme pour tout enfant étaient parole d’évangile ! Alors imaginez maintenant ce qui peut se produire dans le psychisme d’un enfant lorsque maman pose des actes ou des propos ou des silences INCESTUEUX.

Je ne crois pas et ne croirai jamais ces mères disant : ‘je n’ai rien vu – je n’ai rien entendu’

Les rituels s’installent comme le bisou de bonne nuit qui se transforme en caresses sur ses parties génitales et sa petite main poussée à toucher celles de son père ou  beau-père. Des actes qui deviendront plus profonds, plus insistants, plus douloureux, et pour l’enfant plus dégoûtants ; au coucher ou en pleine nuit tout sera ritualisé et effrayant d’abandon.
Parfois, il essaiera d’en parler à maman qui répondra : ‘ Mais qu’est ce que tu racontes voyons ton papa t’aime et te fait des câlins d’amour’ Malheureusement, il n’osera en parler qu’une fois…

L’instinct d’une mère en plein sommeil réagissant au bruit d’un saut de puce tel un animal dressant l’oreille sentant un danger peser sur son petit, il m’est je le répète, impossible de croire que le père ou le beau-père puisse quitter leur lit ou ne pas les y rejoindre sans que cet instinct se déclenche.
Il est également impossible qu’elles ne puissent pas lire et décoder la peur dans le regard de leur enfant et pourtant pour l’enfant totalement confiant en cet instinct animal de protection cette notion du ‘pas vu pas entendu’ n’émousse pas ce sentiment de sécurité émanant de sa mère, il prend donc comme normal ce qui se passe la nuit dans son lit étouffant sa peur et ses pleurs sous ses couvertures.

La mère elle en ces cas, est avant tout une femme, une femme amoureuse ou une femme ne souhaitant pas perdre le confort de vie dans lequel elle évolue, totalement dépourvue de l’instinct maternel elle se persuade elle même que l’enfant ment consciente pourtant des agissements anormaux de son conjoint, consciente que cet homme quitte son lit, consciente qu’il est trop long à la rejoindre pour que ne se déroule en cette chambre d’enfant que de jolies lectures d’histoires qui d’ailleurs se déroulent en silence…

J’ai souvenir d’un père qui il y a de nombreuses années s’était inquiété de l’attitude de sa fille de 11 ans soucieuse, silencieuse mais malgré tout souriante ce n’était pas pour lui ‘naturel’. Divorcé de la mère qui avait refait sa vie, il ne reconnaissait pas son enfant mais craignait que ses doutes ne soient qu’un reflet d’une déception amoureuse et également la vision d’un papa dont la fille avait un autre ‘papa’ ressentant alors une jalousie déplacée.

Il m’avait appelée souhaitant que j’apaise ses peurs et doutes par la connaissance que j’ai de ces faits en tant que créatrice et présidente d’une association luttant contre incestes et abus sexuels.
Mais, malheureusement ce qu’il me décrivit correspondait au profil de ces enfants et je l’encourageai à engager avec Camille non pas un interrogatoire mais des moments de jeux avec elle et ses poupées : une vie en famille – les repas – les couchers – les levers – les jeux…

Camille en confiance s’est lâchée et répondait sans crainte aux questions voilées :

Donc la maman fait dodo avec le papa ? Mais non t’as pas compris ce n’est pas son papa mais l’autre papa et il ne fait pas dodo avec maman tout de suite d’abord il va montrer à la petite fille qu’il l’aime beaucoup regarde je te montre’

…………………………………..

Nous avons donc accompagné le père en premier, puis le père et l’enfant, puis le père et l’adolescente, puis le père et la jeune femme car l’affaire prendra plus de 10 ans avant les condamnations. 12 ans de prison ferme pour le beau père, 4 ans pour la mère qui fera appel et obtiendra 2 ans avec sursis…

Malheureusement, il existe également les mères incestueuses dont on ne parle pas ou très peu comme si ce sujet était encore plus tabou. Ces mères qui pratiquent des fellations sur leurs petit garçons se masturbant à leur côté, ces mères qui masturbent leurs filles les pénétrant avec divers objets,… de cuisine souvent…

Lorsque ces enfants ont la chance de leur être retirés pour tous autres actes comme la violence car ces actes incestueux ne sont que très peu entendus et encore moins écoutés et ce même lorsque les enfants grandissent et le hurlent aux jugent, ces enfants là donc bien que « protégés » placés en familles d’accueil, maisons d’enfants ou foyers ; ces petites victimes là seront quand même tenues et obligées à voir cette ‘mère’ en visites médiatisées, à répondre à ses appels téléphoniques, à ses courriers, tenues de la remercier pour ses cadeaux ; tremblants chaque année à l’idée que les juges les rendent à cette femme qui après tout n’a commis que des actes banals de violences familiales et tout ça sous le sombre prétexte DE NE PAS SÉPARER LES ENFANTS DE LEURS PARENTS et de maintenir le lien MALGRÉ TOUT !

J’espère que cet écrit vous aura ouvert les yeux sur l’inceste et une autre vision de l’horreur et que vous les garderez bien ouverts sur les enfants que vous croiserez tous les jours en conduisant les vôtres à l’école au cas où ils tenteraient de vous faire passer un message…

Total Page Visits: 437 - Today Page Visits: 1

Diane [Auteure]

Femme psy - Auteure - Présidente d'une association luttant contre les violences faites aux femmes et aux enfants. Ma plume peut être aussi corrosive que compatissante selon l'actualité. Acide où humoristique selon mon humeur !

1 réponse

  1. Galentier dit :

    Je découvre ce journal et j’apprécie la « ligne éditoriale ».
    L’article sur l’inceste est particulièrement exaustif et j’ai apprécié la liberté de ton. Vraiment bravo ! Je prendrais le temps de lire d’autres articles.
    Ma première impression est très favorable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.