[Corpus] Gutenberg a inventé l’imprimerie au XVIème siècle

[Corpus] Gutenberg a inventé l’imprimerie au XVIème siècle
[Corpus] Gutenberg a inventé l’imprimerie au XVIème siècle

Gutenberg a inventé l’imprimerie

Gutenberg a inventé l’imprimerie au XVIème siècle. Ouai. Il y a là prétexte pour Molière et pour Shakespeare, les deux premiers sacs de devoir. J’ai navigué ! La traite des blanches ? Des femmes en rut. Des femmes en rut… Alors j’ai arrêté mes études et je suis devenu méchant ! (Véridique.) Dieu aime les porcs. Madame Bouty. Noël. La douche et le savon. L’héritage de mes parents. Notre chat Réglisse. Mon âme en paix. Dieu m’a fait sans sexe. Je vous plains. Ma coucherie coûte 260 000. Vous êtes malades, mais ceci est très « véniel ! QUAND JE TRAVAILLE, LES TERRASSES DES CAFES SONT BONDEES, (‘tention, hein !!) VOUS SAVEZ DONC LE PORQUOI ET LE COMMENT : LES CAFES ! 

Gerard Depardieu n’aurait jamais été Gérard Depardieu s’il avait grandi avec des putes ; lui ou quelqu’un d’autre. Criminel, j’aurais été criminel, avec ou sans coups de couteau dans le dos. (Jean-Michel est mort. Je suis lecteur de Martin Heidegger. « Les lettres de mon moulin », que j’avais offert à Serge. Ce gars a une inflammation au cœur. J’aime autant Gérard que monsieur Heidegger. En août 1945, 150 000 japonais ont été soufflés ! (Porte-avions, porte-avions, porte-avions.) La faute à qui, monsieur ? Alors taisez-vous. Un ours mal léché en vaut deux. C’EST UN MAZARIN ! Le docteur Oury, comme tous ceux qui ont été prétendus à l’élévation, est oubliés, comme la vague sur le sable. IL Y AVAIT DEUX CHIENS dans ce jardin !

Vous avez vu un film classé X ? Vous avez entendu ce bourdonnement dans vos oreilles, cette suffocation ? L’outrage dépasse les difficultés. (C’est pour faire réfléchir les gens quand je dis « diarrhée », dussions-nous être 900 000 millions de français… En France (Eh ! Eh ! Eh !). Aah ! Sacré de sacré ! Ne m’imitez pas.) Je vous remercie de m’avoir lu, (nous sommes tous et toutes acteurs.)

MOESTA ET ERRABUNDA (TRISTE ET VAGABONDE).

J’aime la gratification qui est due aux personnes âgées. (Le château s’écroule), tu désires qu’on parle de David Bowie ? Quand on « s’attaque » à moi, on est en état de rêve : Regardez ce que cela me coûte. Le mythe westernien de l’invulnérabilité (et que j’ai tant travaillé !) ; une fois j’ai traversé un jardin à toute vitesse… A 60 ans, le paternalisme m’est tombé dessus ! Tu vois, maman, je suis le dernier des incompris ! En obstétrique, j’aurais donné deux gosses, voyez-vous ? La Causa Nostra et la Camorra n’aiment pas les enfants. Je crois que j’aide en tout (?!). Surimpression. Pourquoi la Chine aurait-elle eu tort ? Pourquoi nous Français ne pourrons-nous jamais renverser la vapeur ? Ah ! J’ai honte ! Mon devoir d’âne. Voilà ce que je veux dire : La sagesse monte en moi, irrésistiblement, comme un bon joueur. Il n’y a pas de pardon et il n’y en aura jamais. Mon devoir d’âne. (Ba’donne.) Le colonel jura sur ses deux (bonnes) jambes. Vous avez compris ? Non. Ce n’est pas parce qu’on naît dans un village où il y a un château (Verneuil)… Qu’on est châtelain ! (« Les chouans », de Balzac.) C’est une bêtise que je pardonne volontiers à Michel.

J’comprends… (« Nous, on travaille » (?!)). Mon père est né à Verneuil-le Château. L’ANONYMAT TOUTE SA VIE, même, par ex, dans la cathédrale Saint Louis de Blois. Mon père était orphelin, ou presque… Cela veut dire : – « Y’a pas ! » (ET IL N’A RIEN DIT !). Maintenant, pour Roland Garos, il y a la police, si vous voulez. Je n’ai pas regardé une seule seconde la T.V. en douze ans ! – « Si on ne t’aime pas, tu t’en vas ! » (Ba ’donne.) J’ai agi comme un débile. Qu’est-ce qu’un violet ? Là, ça y est ! A 7 ans je suis devenu du jour au lendemain un parfait crétin ! 40 POINTS DE Q.I. EN MOINS !! (Ba ‘donne !) Non, je ne serai pas cosmonaute ! Et voilà qu’on me traite de violeur et de pédophile ! La cène, m. le curé, n’ira pas jusque-là… Et oui : Cela peut coûter cher, les secrets ! J’aime la gratification qui est dû aux personnes âgées. Tout ça est sans importance ; pensez à l’avenir : « Taïwan, est-ce que c’est toi ou est-ce que c’est nous ? » Soyez sûr de cela, j’vous emmerde ! Je suis plus connu que le christ, avec vos conneries.

Quand je travaille, les terrasses des cafés sont pleines ! Bandits vas… On se cache bien des leçons de morale dans ce pays. Le smarth., etc. Le monde s’est austérisé avec le téléphone, oui, tout le monde commande à ce self-service ! Eh : défense d’ivoire, Amigo ! Vous êtes obligés de mentir pour m’enquiquiner ! En plus, vous volez ! MAIS L’OUTRAGE N’EST PAS SUFFISANT : VOUS LAISSEZ CEUX QUI MORDENT ! (Comme à l’armée, (Je suis né avec le Droit français)).

Ma mère a toujours roulé avec de l’essence payée. Morte. C’est rigolo ça. On a le droit d’être d’équerre. Pour les corrections, c’est dit nettement ; la bonne conscience ! Le concessionnaire ne peut faire payer la pollution. Ah ! Il faut bouger. Graisser la patte ainsi à Jean de la fontaine. Là, c’est la science, les pains, les Carrefours, les vacances. 15 kilomètres. La « recherche ». Venez, venez, venez, vous les anciens combattants ! Tout ce qu’il me reste à faire, c’est d’essayer d’être marrant !! Vous ne vous y attendiez pas pour Baudelaire, (J’connais !) ! J’espère que vous m’avez lu avec satisfaction.

L’ENTERREMENT DE SAUSSURE ; (LES DEUX DENTS, SHLAF !)

Un tas de talents s’élèverons un jour. Renaissance, le premier mai, dans un verger. Il y avait un cimetière à côté, et l’air était léger. Le ciel… gris ! Gris, frais et léger. Avez-vous vu les cornets du diable, avec à l’intérieur sa crème blanche et ses marguerites ? Cela pousse sur le foie. LE REPOS DU GUERRIER. L’ergo de seigle, dis-moi pourquoi ? Cette légère odeur d’élastique éclaté, aussi… Ben ouai ! Mince, l’expérience est là ! Une menthe. Le pire du pire, c’est le front (la zone astrologique). Ceci est comme un œuf de poule : il est là ! Bien, c’est complexe voyez-vous ? Il y a plusieurs « coulées » à la vie. Huhuhu !! Ne sacrifier pas cela contre jaser… Jaser. Il y a combien de vins gamés ? Je m’autorise à vous dire que le « Larma Christi », est le plus cher de tous les vins. Je coule ! Gaffe-gaffe-gaffe. J’ai ma petite idée sur le vitriole. Je suis « Notre agent à la Havane ». Le vitriol vous peint en cons ! (…Et tout est dépeuplé !) Je suis le bon apôtre ! Toute dispute est d’ordre grammairienne. Trouvez un nom derrière cette phrase !! REDIFFERER LE PASSE, OUI OUI ! (Pètes, chies, va…) Les premiers Jazzman de couleur ont eu la vie dure (à présent on en est au crack !) Scènes de tortures. Le grill ; alors là, je dis : ‘le pardon ne peut exister’ (convention de Genève !) (Pètes, chies, va !) Je vous remercie de m’avoir lu.

john and roy

John & Roy

Ancien ouvrier, pensionnaire à la clinique psychiatrique de la borde (malheureusement) depuis 19 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.