1°) La folie n’est pas une traîtresse [Psychiatrie et religion]

 [Psychiatrie et religion]
[Psychiatrie et religion]

Psychiatrie et religion 1

J’appelle folie ce qui n’est pas dans l’ordre absolu des choses et du monde.

Quand on se retrouve seul face à soi-même (ou devant un psychiatre) obligés de mesurer notre raison d’être, sachez que l’état n’est pas fiable par rapport aux lois de l’attraction céleste de l’esprit. Je m’entends, si l’état accrédite des médecins de l’esprit, c’est très dangereux. Ma relation à l’état n’est pas en cause avec vous.

Cette relation au psychiatre qui demeure fourbe et peu fiable, car elle est pleine de malentendu et sous-entendu. Je m’explique, observatrice et exploratrice de la nature humaine depuis toute petite, je crois qu’il y a d’autres explications qui ne sont pas liées aux vertus ni au manque de confiance de l’enfance.

Ayant eue une enfance très difficile que je ne souhaiterai pas à mon pire ennemi, j’ai lu Freud, Lacan, Jung et forte de mon expérience, j’ai voulu exposer à certains psychiatres une nouvelle théorie relative à la science dite par vous mais sans aucune preuve « la psychiatrie générale intensive ». Si ces auteurs étaient cités en tant qu’amis il faudrait nous expliquer pourquoi la loi nous déteste et nous testerait selon les mouvements d’esprits de quelques manipulateurs et avec ça chimiques nos enfants.

Psychiatrie et religion 2

On dépasse les chimères (homérique pour la plupart) dans votre recherche de symbiose avec l’exploitation de l’individu. En effet, il appartient à chacun de gérer son propre esprit, et je ne crois pas au délire, dit peut-être par vous, le syndrome de Mickey. C’est du à l’absorption de certaine éducation où les enfants pouvaient manquer d’amour. (Je n’ai jamais pris d’acides). C’est par une onction de joie que peut être réglés les problèmes que vous imaginez relativement à l’indécence de la culture psychiatrique qui se fait fort de vouloir croire à l’indissociabilité de l’esprit (Les pseudos schizophrènes, ceux dont vous avez brisé l’esprit ou inaudibilité de l’état).

Face à de tels problèmes, gardez-nous de vous croire capable de nous aimer, pauvres imbus de votre personnalité criarde et méchante.

L’esprit est insondable messieurs et dames les psychiatres et à force de l’ausculter par les rêves, qui est occulte à mes yeux, vous finissez par l’avilir et dissocier l’esprit des yeux de l’âme.

En tant que guérisseuse de l’âme, comme je l’espère, c’est à coup d’électro-choque que vous avez voulu me faire taire. Je ne vous en veux pas personnellement. Mais votre secte accréditée par quel sbire signifie lire dans les esprits. Si je peux me permettre c’est déjà osé. Et oui, désolée, ce n’est pas une science. Et vous voulez faire oublier Dieu aux pauvres enfants de notre réalisation spirituelle qui n’est pas en lien avec votre religion pécuniaire et qui rend prisonnier les gens à l’intérieur. Alors sur mon conseil, même les magnétiseurs et les vaudou ne pourront rien pour vous.

Psychiatrie et religion 3

Notre sacerdoce est de corriger la vision du monde de nos enfants, par exemple en leur montrant des images, des photos, des films et des livres éducatifs capables de décortiquer l’horreur que l’on peut éprouver en leur demandant de réfléchir sans les influencer mentalement. L’éducation des parents est à revoir avec eux pour les solliciter à ne pas faire d’entrave à leur vie.

J’ai cru longtemps en Dieu et qu’il pouvait me sauver s’il le voulait bien, cette croyance restait une foi secrète qui n’influençait pas mes dires. Et ma raison d’être était, portant ma croix comme dit Jésus, d’essayer d’aider les autres à guérir. Je n’ai plus la foi actuellement mais ça ne m’empêche pas de penser à l’engagement que vous vous permettez d’avoir auprès de nous qui est celui de nous contrôler. Si tel n’était pas le cas on ne serait pas recensés adultes handicapés.

Les bipolaires sont happés par des phases que vous voulez appeler l’anxiété ou angoisse, mais sont peut-être juste démoralisés au niveau de la neutralité qu’ils peuvent avoir ou par la cartogenèse des étoiles par exemples.

Ce qui est merveilleux et triste à la fois, c’est que si un jour vous reverriez de voir des anges, vous saurez que c’est ceux que vous avez assassinés mentalement. A nous de jouer et bonne chance pour les vertueux martyrs qui vous attendent si vous n’arrêtez pas.

Psychiatrie et religion 4 Vidéo

Total Page Visits: 981 - Today Page Visits: 8
Aurélie B.

Aurélie B.

La prose m'accompagne dans toutes mes réflexions sur le monde des oubliés. J'exerce avec fierté sur le journal abrasif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *