Feux Rouges ou le cinéma oublié

Feux Rouges est un film réalisé par Cédric Kahn avec Jean-Pierre Darroussin, Carole Bouquet. Cet critique divulgue des scènes clés vers la fin. Il existe en DVD dans toutes les boutiques de DVD dignes de ce nom.

NDLR
Feux rouges de Cédric KAHN

Ce film est une vraie campagne pour la sécurité routière, qui traite des dangers que représente l’alcool au volant. Ce thème n’est pas très original, mais le réalisateur a fait preuve de beaucoup d’ingéniosité. En effet, le sujet est traité en parallèle. L’alcool, n’est pas responsable d’accident grave de la route, mais d’un bouleversement familial tout au long du voyage et de rencontres bizarres.

Antoine donne un rendez-vous dans un bar à sa femme Hélène. En attendant son arrivée il ne peut s’empêcher de commander une bière. L’heure tourne Antoine s’impatiente et en commande une deuxième, puis une troisième. A l’arrivée de sa femme, on sent qu’il y a une tension entre le couple. Quelques heures avant le départ pour aller chercher leurs enfants en colonie de vacances dans le sud de la France, Antoine reprend de plus belle, il trouve un prétexte pour reprendre un verre d’alcool en cachette.

Feux rouges de Cédric KAHN

Feux Rouges action !

Le départ à enfin lieu, Antoine est dans un état d’ébriété bien avancé. Tout au long du voyage, il se dispute avec sa femme, et s’arrête le plus souvent possible pour boire un petit coup de whisky. Quelques heures plus tard, Antoine s’arrête à nouveau prêt d’un bar pour reprendre un verre, à ce moment là, Hélène ne supporte plus son comportement et décide de lui poser un dernier ultimatum.

« Tu arrêtes de boire ou je pars en voiture sans toi». Antoine ne l’écoute pas et prend les clefs de la voiture avec lui et se rend au bar. A son retour Hélène n’est plus là, cette dernière a décidé de continuer en train. Il tente de la rattraper, mais en vain.

Feux rouges de Cédric KAHN

Le film commence à être de plus en plus intéressant. Tout au long du voyage Antoine fait des rencontres, dont une très mystérieuse, et continue de boire. Une vraie descente en enfer l’attend. La pression et le mystère sont des facteurs très bien gérés par le réalisateur. On a vraiment envie de savoir, de comprendre. Le film est très fluide et on se laisse transporter jusqu’à la fin, dans un monde bizarre et qui dérange. Ce film est à la fois drôle (Je me suis bien marré par moment) et horrible (Surprise).

Le réalisateur du film est Cédric Kahn, ses dernières réalisations sont, Roberto Succo ‘2000’, La vie moderne ‘1999’ et beaucoup d’autres longs métrages.
Personnellement, Feux Rouges est le premier de ses films que j’ai regardé, et je dois dire que j’ai vraiment apprécié. Je vous le recommande. Jean pierre Darroussin qui incarne Antoine est parfait, son rôle lui va à merveille, il est drôle et attachant, j’adore cet acteur.

Un de mes films préférés avec Darroussin « Ah ! si j’étais riche de Michel Munz » Carole Bouquet qui incarne Hélène, la femme d’Antoine, est sublime, juste, et à la fin du film très bouleversante.

Pour conclure, ce film mérite que l’on s’y attarde. Un vrai thriller dramatique. 01h46 de pur bonheur. J’encourage les auteurs français à prendre exemple sur cette magnifique œuvre cinématographique. OK, j’y vais un peu fort, mais je suis bon public.

Feux Rouges un film drôle ?

Dans le milieu du film Feux Rouges, notre petit Antoine un peu trop nerveux, frappe de toutes ses forces avec un cric de voiture la tête d’un homme, et ce, à plusieurs reprises (10 fois mini). Et COMME PAR HASARRRRRRD!!! L’homme tout déglingué se relève.

Antoine est un vrai répertoire téléphonique. En faisant que 2 ou 3 fois les renseignements, il connaît tous les numéros des hôpitaux, gares, centre de secours, police etc… Un vrai bonheur. La scène dure au moins 10 minutes voir plus. Mais on s’éclate vraiment. C’est promis.

Antoine est dans un état d’ébriété maximale et il passe sans problème tous les barrages de police. Un must. J’adore.

Mais n’ayez aucunes craintes pour Feux Rouges, ces petits défauts ne dérangent pas, bien au contraire ils détendent l’atmosphère tendue du film. Une petite recréation en quelques sortes.

Bon film et cachez vos bouteilles.

Total Page Visits: 98 - Today Page Visits: 2
Avatar

Lionel Belarbi

Sur ce blog je traite et analyse des sujets d’actualités qui me font frémir de délire, sans avoir un avis journalistiques ou autres, j’exerce en toute impunité.Écrivain bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique.Merci de me signaler les photes d'orthographes, elles sont nombreuses et je m'en excuses par avance.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de