Faut pas rigoler ! MBappé – Poutine – Jadot

Le fou rire de l’attaquant du PSG sur les déplacements du club en avion passe très mal, surtout pour un joueur d’une telle influence et dans un contexte de crise climatique.
Faut pas rigoler : MBappé – Le fou rire de l’attaquant du PSG sur les déplacements du club en avion passe très mal, surtout pour un joueur d’une telle influence et dans un contexte de crise climatique.

Faut pas rigoler !

Peut-on rire de tout ? fameuse question dont la réponse est devenue souvent une rafale de Kalachnikov. Le rire est le propre de l’homme, une journée sans rire est une journée perdue … etc, etc… Voici des adages qui semblent aujourd’hui avoir pris un coup de vieux.

MBappé bon enfant …

Le dernier rire qui a fait scandale, c’est la vanne du char à voile. Les footeux, à défaut de conscience collective, tentent de faire de l’esprit. Ce n’est pas une nouveauté, pour toutes les questions d’actualité, on glisse un sportif de haut niveau avec des phrases qui portent l’étendard de la bonne pensée ; tous les politiques le savent. Un jour on met Douillet au ministère des sports_ on n’a pas osé le mettre aux droits de la femme, lui qui disait que la femme n’avait pas sa place sur le tatami_ On est resté dans l’humour subtil., ainsi les dirigeants ont pu continuer à jouer avec les jeunes sportives, puis on le met aux pièces jaunes pour qu’il puisse se dorer la pilule, on met aussi Laporte au ministère pour qu’il fasse des affaires … bref, personne n’est choqué de la confusion entre haut niveau sportif et haut sens des responsabilités.

Les sportifs sont souvent les porte-paroles, mais quand Emmanuel II annonce la fin de l’abondance, il est interdit de rire des politiques des restrictions, interdit en public. Le drame est là, les deux lurons qui ne connaissent en fait que le ballon rond, ont ri de « la chose » du Président.

Déjà que sur les histoires de ballons et de fin de l’abondance, il va falloir assumer la coupe du monde au Qatar avec les clims meurtrières du désert… non, les gars arrêtez de faire les cons !

On se prépare à une société moins drôle …

Pour ceux qui ne riaient pas avant, tant pis, ils ont loupé le train. L’abondance c’est donc fini. Sans aucun humour, on explique maintenant que ceux qui crèvent de froid doivent crever plus vite, que ceux qui ont faim doivent moins manger, que ceux qui ne travaillent pas méritent encore moins de solidarité. Emmanuel II, empereur des crises, spécialiste des combats où le peuple doit le vénérer et le remercier, est reparti en guerre. Aujourd’hui même il a réinventé le CNR, le Conseil National de la Résistance devenue Refondation. Ce n’est pas de l’humour, c’est du sérieux.

C’est sérieux, les pauvres devront se serrer encore plus la ceinture, et surtout se sentir encore plus responsables. Gare à celui qui se chauffe à 20 degrés, le PV est prêt.  La ruse est vieille, devant un souci de société, on prouve au peuple qu’il est coupable. Devant la montée de l’insécurité, Sarko nous avait rendu tous délinquants (de la route), maintenant après des années d’inertie gouvernementales sur la question climatique, le délinquant du climat est chez chacun d’entre nous.

Et on saura vous faire passer l’envie de rire !

On rit de Poutine, avec modération.

Poutine se moque des européens qui gesticulent et finalement s’autodétruisent tous seuls. Alors on sort notre comique troupier, qui officiellement se moque du nouveau Tsar… une blagounette. Mais l’heure n’est pas à rire, il tient une grosse centrale nucléaire dans ses mains, et il joue avec. Non, ce n’est pas drôle, mais personne ne peut enlever le jouet des mains du sale gosse… alors on prépare le martinet. En 2021, le total des dépenses militaires mondiales a atteint 2113 milliards de dollars … record absolu (lire l’excellent dossier de Courrier international N° 1661.

On va se fendre la gueule !

Jadot fait rire …

Jadot a fait une boulette, il a dit qu’aucune centrale nucléaire EPR ne fonctionne actuellement, et bien, c’est faux, on en a trouvé une en Asie qui fonctionne (aujourd’hui après bien des déboires), mais la question est embarrassante, après avoir décidé la fin du nucléaire, Emmanuel II est devenu le prophète de l’EPR, et pour beaucoup, il est même écolo et vert d’être pro nucléaire… sauf que l’on ne maîtrise pas l’EPR, et la gestion des déchets …

Entre le gaz, l’électricité, le fric de Total, les éoliennes, la place d’EDF on ne sait plus comment faire … L’essentiel est de garder son sérieux.

Qui va nous faire rire ?

Il existait un journal « bête et méchant », Hara Kiri. C’était grossier, j’étais jeune, cela me faisait rire. Aujourd’hui, nous avons Charlie, qui revendique avec justesse qu’aucun sujet n’est interdit. Le blasphème est un droit, et sans doute un devoir. Le souci que j’ai, c’est que de passer mon temps de lecture à contempler des bites et des culs ne m’amuse pas ou plus.  Au passage, j’ai lu le dernier livre de Philippe Val (ancien directeur), et j’ai rarement lu un bouquin aussi triste, légaliste, et agressif. J’en ferai sans doute un article.

Que faire ? je vous proposerai bien un suicide collectif, histoire de s’éclater, mais d’autres s’en occupent pour nous.

Avatar photo

David Lerenard

Une vie de travail et une vie de nomade, environ trente emplois et autant de lieux d'habitation dans toute la France, des rencontres multiples et intenses. Sociologue, Directeur d'action sociale auprès de demandeurs d'asile, de jeunes en rupture sociale, de personnes handicapées et de différents services d'aide à la personne, l'auteur n'a cessé de fouiller les aventures humaines dans un seul souci, nourrir la confiance en soi de chaque âme en errance. Finalement heureux de se définir en clown aux bulles de savon, il cultive les lumières fugitives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.