La restructuration d’un enfant abusé sexuellement

enfant violence sexuelle

Le premier stade pour l’enfant :

L’enfant abusé s’enferme dans un monde imaginaire et protecteur se fabriquant ce que je nomme ‘bulle’ faisant interférer pour se protéger tout ce que sa fantasmagorie lui permet d’ingurgiter : dessins animés – théâtre – séries TV – films – chansons. S’intégrant lui-même dans cette fantasmagorie d’où l’emploi systématique de la troisième personne.
L’enfant bulle, ainsi protégé est inatteignable la seule possibilité d’atteinte est alors l’unique écoute, car dans chaque fantasmagorie répétée sont propulsés des mots expliquant ses maux ; distillés à bon escient uniquement aux personnes qui peuvent les entendre dans un climat de confiance qu’il établit lui-même.

De longs mois peuvent se passer dans cette bulle jusqu’à ce que l’enfant enfin prêt à faire face au monde réel décide d’en sortir.

Cette phase peut, pour les non habitués aux enfants abusés, être assimilée à une forme d’autisme, mais qui pour un vrai spécialiste restera le stade de l’enfant bulle.

Le second stade pour l’enfant :

A la sortie de cet état bulle, l’enfant ressent à la fois une soif incontrôlable d’apprendre tout ce dont il a manqué et l’intègre avec une facilité étonnante. Ne se cantonnant pas dans ce qu’un enfant doit savoir mais se tournant également vers des demandes intellectuelles adultes, en arborant très souvent le langage ; car à ce 2e stade l’enfant tente de comprendre les attitudes et aptitudes de ceux qu’il assimile à ses bourreaux.

Dans ce deuxième stade également l’enfant peut devenir non pas enfant tyran mais enfant roi, refusant toute autorité des adultes enseignants, parentaux, médicaux, car tout ordre émis le ramène à des ordres l’ayant conduit à la souffrance et à l’humiliation.

Le ‘NON’ ou l’attitude négative comme dans la négation du travail demandé, ainsi que le ‘zapping’ ne sont autres qu’une nouvelle construction protectrice de sortie de bulle.

L’enfant ‘emmagasine – assimile – détaille – étudie seul’ son entourage, son milieu, son travail, c’est ainsi que, seulement après avoir effectué tout ce qui lui semble être nécessaire pour sa protection, il passe au 3e stade.

Le troisième stade pour l’enfant :

L’enfant a compris ‘grâce’ aux deux premiers stades, que le monde des adultes enseignants, parentaux, médicaux, pouvait être protecteur et instructeur. Sa confiance reste cependant limitée et le temps qu’il leur impartit restreint. Ayant effectué ‘son tri’ dans les stades précédents il en a également développé des facultés pour certaines matières ainsi qu’un désintéressement certes déroutant mais passager pour d’autres. Il en est de même pour les personnes, enfants ou adultes pouvant aller dans l’excès de démonstrations affectives comme dans une ignorance totale.

Il a développé une intelligence rare par le regard porté sur le monde des adultes, intelligence dont il se sait que faire et qu’il est de notre rôle de polariser.

L’enfant abusé sexuellement n’est pas un enfant comme les autres dans sa vision des autres, il se réapproprie lentement les couleurs de vie d’enfant tout en ayant eu une vision en noir et blanc puis sépia.

Total Page Visits: 1109 - Today Page Visits: 3
Diane [Auteur]

Diane [Auteur]

De formation, je suis psychanalyste Reichienne ce dont je suis fière : Reich, bien loin de ceux qui ont appauvri l'humain dans toutes ses dimensions ! J'ai suivi les cours de Jacques Lesage de la Haye Personnage haut en couleur connu pour ses manifestes contre la psychiatrie.

2 réponses

  1. Avatar Stéphanie dit :

    Excellent article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *