Elections 2022 : On reprend les mêmes et on recommence !

Elections 2022 : On reprend les mêmes et on recommence !
Elections 2022 : On reprend les mêmes et on recommence !

Elections 2022 premier tours : Emmanuel Macron et Marine Le Pen

Pour la première fois depuis deux ans, la France entière aura communier, ensemble…le partage des miasmes étant exceptionnellement possible dans la limite des gestes barrières.
Les gueux que l’on aura ostracisé inlassablement avec l’application du Pass Sanitaire et du Pass Vaccinal avaient cette fois- ci voix au chapitre. En ce dimanche 10 avril 2022, la trêve était appliquée. Frère complotiste, Soeur Antivax, âme égarée, ta chère Maison te souhaite la bienvenue. Il est temps de donner de ta voix…

Une fois encore, le parti des sans voix a donné de la voix. Avec 26%, les abstentionnistes ont été nombreux mais peu importe ils ne comptent pas. Quand bien même les études se pencheraient sur le désintérêt des électeurs pour la chose politique, il serait plus aisé d’en faire une analyse rapide pour ne pas dire amalgamante : un gloubi boulga de malades du Covid mélangé à toute une foule de complotistes en tout genre qui décidément ne comprendront jamais rien à rien. Balayés d’un revers de la main, place à un peu de sérieux…

Manu Ciao ?

Face à l’éternel épouvantail LE PEN, dont la malédiction sur l’exercice final traverse les générations, l’issue verra notre Manu national (27,8% des voix) avoir le feu vert pour débuter son deuxième quinquennat et rentrer un peu plus dans la légende. Aura t’il réellement convaincu les français dans sa gestion de la pandémie ou bien n’avait il tout simplement pas d’adversaires à la hauteur? Une fois encore, la psychologie électorale aura raison des plus petits scores. Parmi son électorat, la France des Gilets Jaunes, ravi de recevoir des primes comme le maitre donne de temps à autres un su- sucre pour récompenser son chien de sa docilité?

Un Z qui veut dire …

Bien que distancé par les trois têtes de gondoles habituelles, sa quatrième place reflète une exacerbation de l’exaspération globale et légitime des français à l’égard de leurs représentants politiques, de leur incapacité à répondre à leurs besoins du quotidien. Signe d’un décalage toujours plus conséquent entre la France qui fait les lois et celle qui les subit. Le « Z », avec 7% des voix, aura terrassé l’ensemble des seconds couteaux pourtant très ancrés dans la vie politique du pays.

Parmi ceux-ci, citons Anne Hidalgo dont les projets à la tête de la ville lumière en auront fait une ville à part : un boboland à ciel ouvert où l’écologie atteint des sommets : de la journée sans voiture jusqu’au concept avant gardiste de la colline de crack itinérante.

Valérie Pécresse dont l’autoritarisme n’aura pas convaincu Vladimir de stopper ses oeuvres d’expansion belliqueuses en Ukraine; pas plus que ses concitoyens de sa qualité de chef d’état. ou encore l’écologiste de salon, Yannick Jadot.

Une bonne leçon donnée par celui qui aura incarné la vague de « fraicheur » de l’élection présidentielle? L’affirmative serait exacte si tant est que le radicalisme idéologique du trublion du PAF n’en est presque mis au second plan celle qui l’incarne habituellement. Nul doute que la candidature de Zemmour aura rendu service à Marine (23,1% des voix), rendant son discours presque plus entendable aux oreilles des Français.

L’indécence n’a pas de prix


Apres l’appel aux voix, l’appel aux dons car on ne doute décidément de rien chez ces nantis du pouvoir. Après la défaite en deçà des 5%, l’heure est au renflouement des caisses. Alors faisons l’aumône pour trouver la charité. Avec quel argent? celui des primes Macron ?

Jean Luc, en rouge et contre tous

Quant au ronchonchon Jean Luc (22% des voix), les carottes sont cuites depuis belle lurette. Une grande part de son électorat avait déjà choisi le ralliement au Front national lors des précédentes élections et il n’est jamais parvenu à le reconquérir. De plus, ses positions ambigües sur la légitimité de la guerre en Ukraine menée par « son Camarade? » Poutine auront sans doute semé le trouble chez les plus hésitants de ses partisans. L’écart s’amenuise mais le résultat est le même: il ne disputera pas la finale.

Une revanche de 2017 ?

En grossissant les traits, c’est donc le triomphe d’une France fracturée: avide de travail (au point de préférer mourir sur son lieu de travail que dans un EHPAD?), heureuse de son pouvoir d’achat  et du système économique qui conditionne son accès au bonheur depuis des décennies. Dans ce beau décor, une seule tâche au tableau: l’immigré; fort heureusement, il y a le bon et le mauvais immigré. Ce dernier et sa différence culturelle, doublée de l’indiscipline de ses chérubins, multiplie les tares et est décidément la goutte d’eau (d’or) qui fait déborder le vase du bon français de souche (qui ferait des fois bien de s’intéresser à sa propre généalogie au risque de subir le même sort). 

Une pensée pour la planète ?

Et l’écologie dans tout çà? Le GIEC a donné son verdict… Trois ans… l’échéance est tombée dans les oreilles de naïfs que nous sommes, restant suspendus à nos téléviseurs quotidiennement en attente d’un changement, qui ne viendra pas.

N’en déplaisent aux amoureux de la planète, l’heure est à la guerre. Et on ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs. 

Alors, pour le toutou des banksters, priorité à l’armée.  Face à la menace russe, la France n’ est qu’un vassal de l’ OTAN. Comptant bien le rester avec quelques Gi Joe supplémentaires… de quoi garnir un peu plus le défilé du 14 juillet. 

Apres avoir invité Brigitte à taper dans ses casseroles, pour saluer le courage de ces soldats du front, il l’invitera quelque temps plus tard à leur jeter à la figure: les mêmes bougres refusant de montrer l’exemple concernant la vaccination.  Décimant lui-même les rangs du personnel hospitalier, faisant porter le poids de ses décisions sur le personnel restant…à bout.. A présent, il faut chercher du renfort à grand renfort de sports publicitaires. Et l’écologie dans tout ça? eh bien, développons le nucléaire et les voitures électriques en permettant aux pauvres, trop pauvres pour en acheter cash, de les louer en leasing.

Du côté de l’ancienne frontiste, rien de plus réjouissant: outre les carcans habituels sur l’assimilation voire l’ostracisation toujours plus forte du mauvais immigré( qu’il soit né ou pas sur le sol français, peu importe), la sortie de l’OTAN est au programme. En contrepartie, un budget alloué à la défense plus conséquent et une pérennisation de notre force de dissuasion nucléaire. Que de beaux projets en perspective pour la belle bleue.

Heureusement, pour le moral, Pâques et ses traditionnels chocolats arrivent. Enfin, doucement la consommation, l’heure est également au choix! Prévenir mamie que cette année les Kinder sont à proscrire sous peine de voir nos petites têtes partir plus vite que ses amies de l Ehpad!

 D’ici là, pour les survivants, rendez- vous le 24 avril avec à la clé, le meilleur des mondes…on vous le promet..

Kevin BOËDARD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.