Édito 9 : Les rouges-gorges ancien nom des SDF

anti sdf lcl
SDF

Le journal abrasif reprend de la vivacité avec de nouveaux rédacteurs. En tant que patron du WebZine j’ai décidé de mettre l’accent sur la précarité et les personnes à la rue ou ayant vécu enfermée. Aurélie Baylaud, notre rédactrice en chef ouvre ce Week-end marathon pour le journal avec un édito musclé et puissant.

Nous sommes toujours à la recherche de rédacteurs bénévoles sur des thèmatiques peu médiatisées.

Lionel Belarbi

Les SDF et la lâcheté

Si la pauvreté insalubre est devenue habituelle à voir dans les métros de Paris, c’est le regard des gens qui est à changer. Ceux qui boivent ont peut-être une autre odeur mais des désirs d’au delà aussi bien que nous. 

Ils boivent surement de la villageoise, mais la question n’appelle pas de messages à la réponse intelligente de répondre par un sourir, une pièce ou un sandwich, serait pourtant si simple. Si vous êtes trop lâche pour regarder les pauvres sans réagir, tendre la main peut paraître futile mais les vrais misérables sont ceux qui ont de l’argent et qui n’en donnent pas, avec la seule fuite la négligence et l’insatiabilité de ne pas rendre justice à son voisin qui est dans le malheur.

L’argent est l’équimause du peuple 

L’indifférence il faut s’insurger contre elle et ne pas faire de préjugés préférentiels sur ceux qui ont de l’argent et ceux qui n’en n’ont pas. Les malheureux ne sont pas toujours ceux que l’on croit. Essayons de réviser nos jugements de valeurs pour améliorer notre conception profonde, quand on est face à un pauvre et pour limiter sa détresse.

Ca pourrait être un membre de votre famille un jour, alors vivons en frères.

Un SDF et les Marionnettes

Total Page Visits: 277 - Today Page Visits: 5
Aurélie B.

Aurélie B.

La prose m'accompagne dans toutes mes réflexions sur le monde des oubliés. J'exerce avec fierté sur le journal abrasif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *