Edito 5 : Qwanturank et débordement de travail

Qwanturank seo concours

Le jeu SEO Qwanturank

Qwanturank, vous allez en manger pendant 6 mois. En effet, Qwanturank est un concours SEO de référencement où l’objectif est de placer en première place sur un moteur de recherche un site internet. Un mot clé est choisi par Qwant est Qwanturank. Qwant est le premier moteur de recherche Français qui respecte la vie privée des utilisateurs.

Le Journal Abrasif a décidé de participer à ce jeu pour gagner le premier gros lot, soit 20 000€ que nous redistribuerons à des associations de personnes sans-abris et sdf. 50% seront reversés à mon ami CroisePattes de Twitter qui est #AuRasDuSol sans-abris et très courageux.

C’est avec le site https://qwant.club/ que nous allons partir en guerre pour dézinguer la concurrence Qwanturank sans aucune pitié ;-). Nous espérons faire des émules et que le meilleur gagne.

Un grand merci à notre sponsor https://phpsources.net/ qui nous aide pour le côté technique SEO et ses conseils très avisés.

Débordé de travail

Enfin ! Je suis à nouveau débordé de travail, les rédacteurs du journal abrasif n’arrêtent plus d’écrire. Je dois mettre en page, illustrer, travailler le SEO, préparer pour la publication, publier, diffuser, faire la promotion, m’occuper du concours Qwanturank, bref, je suis dans le rouge et j’aime ça.

On ne s’ennuie pas avec le Journal Abrasif. Je bosse de nuit comme de jour pour nos lecteurs, et pour le concours Qwanturank. Gagner ces 20 000€ est une priorité et je ne veux pas de cet argent, je souhaite comme je l’ai mentionné plus haut, le redistribuer à des associations de personnes SDF et sans-abris.

Semaine de fou

La grille de cette nouvelle semaine est déjà complète, pas moins de 10 articles sont prêt à être publier, et ce n’est que le début. On va parler médecine, psychiatrie, qwanturank, précarité, poésie, culture underground, et plein d’autres sujets oubliés que je suis en train d’écrire avec les rédacteurs.

Nous accueillons également deux autres rédactrices à la plume corrosive et d’une beauté monumentale ! Nous sommes donc maintenant 18 rédacteurs à gérer le journal abrasif. Certains rédacteurs n’ont pas encore publié, fautes de temps. Ils ‘écrivent leur prochaine publication pendant leur court moment de repos, mais pas d’inquiétude, dès que c’est prêt on publie !

Il en faut peu pour être heureux

Vraiment trop peu pour être heureux. Je suis vraiment content que le journal abrasif repart après un déclin de 7 jours, il y a deux semaines. En même temps, le journal n’a pas à rougir, il est très jeune, 34 jours, il y aura encore des moments difficiles où le moral sera au plus bas. Je pense que l’ascension vers un sommet rempli de requin sera violente et agressive, semée d’embûches, mais nous ferons faces aux détracteurs.

Le Journal Abrasif recrute

Nous avons encore besoin de rédacteurs bénévoles pour traiter des sujets oubliés. Précarité, SDF, Sans-Abris, enfants placés, handicap, polyhandicap, psychiatrie, violences faites aux femmes et aux hommes.

Un correcteur d’orthographe humain bénévole qui maîtrise WordPress pour aider Electra (notre ange gardien) qui gère la correction toute seule. Il reste 50/60 articles à corriger.

Un chef de projet SEO bénévole maîtrisant WordPress pour le référencement du journal, je suis tout seul et je m’épuise pas mal.

Des partenaires pour des échanges de liens d’articles à articles aux thématiques ciblés, précises et identiques.

Un expert bénévole en HTML/CSS 5 pour une petite refonte graphique du journal.

Vous pouvez me contacter de jour comme de nuit sur mon adresse mail lionelbelarbi@gmail.com

Je recherche également des sponsors pour le concours Qwanturank, des dons en lien dur pour notre journal avec le nom de domaine https://qwant.club/

Vous pouvez tous nous aider en diffusant ce site internet autour de vous : https://qwant.club/

Merci et excellente semaine à tous !

Total Page Visits: 544 - Today Page Visits: 5
Avatar

Lionel Belarbi

Sur ce blog je traite et analyse des sujets d’actualités qui me font frémir de délire, sans avoir un avis journalistiques ou autres, j’exerce en toute impunité.Écrivain bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique.Merci de me signaler les photes d'orthographes, elles sont nombreuses et je m'en excuses par avance.

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *