Edito 23 : Le retour du PaPa sur le journal abrasif

Le retour du PaPa
Le retour du PaPa

Le retour du Papa sur LJA

Un 14/10/2019 à 18h40 le premier article du journal abrasif est publié avec un succès médiocre et une plume provocatrice. 60 jours plus tard le journal est en chute libre à cause d’un bordel rédactionnel ; pas de charte, ni de comité de rédaction, sans ligne éditoriale, une vraie poubelle journalistique avec 15 rédacteurs et rédactrices perdus et démotivés par mon manque de rigueur.

Le capitaine du LJA est instable mentalement, et ses motivations, ainsi que ses humeurs en montagne Russe n’arrangent rien du tout ; l’équipage se noie sans gilet de sauvetage.

Mais Papa revient en force pour punir l’élite du gouvernement et les sinistres de ministres avec une équipe de combattantes et de combattants. Les fessées vont faire rougir les fesses à Macron et ses sbires.

Le journal abrasif fera peut-être un jour tomber les mécréants du gouvernement, ou coulera comme un bâtiment de guerre qui aura essuyé de très nombreux tirs ennemis. Dans tous les cas, même une défaite ne mettra pas à genoux la colonelle Diane, ni ses disciples et encore moins le papa du LJA.

2021 on va dénoncer sévèrement !

Les violences faites aux femmes, les violences faites aux enfants, les morts de la rue (SDF), la famine dans le monde, le handicap et le polyhandicap, la précarité, la société, nos artères malades, la violence de l’inaction du gouvernement sur des sujets rendus poubelles par les merdias car pas vendeurs. Nos tourelles et nos canons seront verrouillés vers les vaisseaux de mer corrompus afin de les faires couler et sombrer sans aucune pitié.

La guerre est déclarée

Une guerre intellectuelle face aux gouvernements en place, nous allons mettre la puissance de rédaction au maximum et faire fléchir les plus grands proxénètes de la planète, j’ai nommé nos ministres et notre chef d’état. J’y vais peut-être un peu fort selon vous, mais ce n’est qu’un premier chapitre, la suite s’annonce encore plus coriace et menaçante. Le journal abrasif est pris de plus en plus au sérieux par les lecteurs et acteurs dans le monde du journalisme. Bien que l’équipe ne soit composée que de deux journalistes indépendants, notre qualité de rédaction est au rendez-vous, et nos plûmes sont sincères et authentiques, mais aussi uniques.

Information, témoignage et culture

Les thèmes sont de plus en plus nombreux sur le JLA, mais nous ne choisissons que le croustillant, l’abrasif, le corrosif d’un texte, et bien sûr, les sujets oubliés par les médias et notre gouvernement oisif.

Les morts de la rue

Morts de la rue 2020
Morts de La Rue 2020

Elle est loin la maraude avec le président Macron et le SAMU SOCIAL en 2019 dans Paris pour faire de la communication de propagande. On s’est bien fait avoir avec ce gros “m’avez-vous vu ? Comme je suis humain et noble”. Mon cul, aujourd’hui les chiffres parlent d’eux même et c’est un crime d’état !

Maraude macron 2019 Samu Social
Maraude macron 2019 Samu Social

Ecœuré ! Je suis écœuré…

Je suis fier d’être Français quand je vois des femmes et des hommes en difficultés porter secours aux sans-abris, aux personnes en situation de précarité extrême, aux femmes et enfants violés, volés, violentés, comme si la règle des 3 V existait sans sanction aucune par la justice qui danse la farandole et pour le plus grand plaisir des pervers et criminels notoires.

Journée internationale des droits des femmes 2021

Je pense que la journée internationale des droits des femmes doit être permanente…

Le Journal Abrasif

Mon bébé est devenu très rapidement, notre, votre bébé et on ne baissera pas le pavillon à la tête de mort ni même hisser le drapeau blanc, bien au contraire, nous nous battrons pour dénoncer et pour donner la liberté d’expression aux oubliés.

Le pavillon à la tête de mort
Le pavillon à la tête de mort

Daddy Lord C – Le retour du Dad

Vues : 0

Lionel Belarbi

Sur ce blog je traite et analyse des sujets d’actualités qui me font frémir de délire, sans avoir un avis journalistique ou autres, j’exerce en toute impunité. Écrivain bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique. Merci de me signaler les fautes d'orthographe, elles sont nombreuses et je m'en excuse par avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *