Edito 16 – Quand les oubliés du système ne seront plus les invisibles du peuple

V pour Vendetta oubliés du système
V pour Vendetta oubliés du système

En vrac ordonné !

J’avais promis moins de glauque et de dépression, mais surtout moins de vulgarités avec un grand V pour mes futurs Editos, et bien j’ai menti.

Les oubliés du système

Quand ils seront enfin reçus et entendus par le gouvernement et par la classe aisée de France, voire du Monde, le journal abrasif sera au chômage. Les oubliés du système, c’est eux, c’est nous, c’est vous, c’est toi et moi ; les personnes SDF et sans-abris, les violences faites aux femmes, aux enfants et aux hommes, aux animaux aussi ; la santé mentale (soignants-soignés) ; la pauvreté et la précarité avec le mal-logement ; le climat, la santé de notre mère la Terre ; les réfugiés ou migrants ; les personnes en situation de handicap ou polyhandicap ; aujourd’hui se rallient à nous les journalistes indépendant Français et Congolais. En bref, on a encore beaucoup de travail à abattre avant la quille…

Le Gouvernement

Je n’ai pas envie de faire dans l’eau de rose sans vulgarité et je suis conscient que cet Edito 16 ne sera jamais lu, ni entendu par les désintéressés car un peu trop franc-tireur, graveleux et irrespectueux envers nos bourreaux, nos ministres et la police devenue la malice… Je suis dépité mesdames et mesdames les Députés !

Les Ripoux Pourrit Ripoux !

Ma mère ma donné le prénom Lionel, car elle était fan de Lionel Jospin. Le RPR nous la bien mis à l’envers et Jacques Chirac, bien que ce soit mon préféré de toutes ces têtes à faire tomber, il nous a pondu Sarkozy. François Hollande aussitôt élu président de la République à aussitôt disparu et est aujourd’hui perdu de vu. Emmanuel Macron, autrement appelé « super menteur 2 » et trop propre pour être honnête. La maraude du président de la république avec le SAMU Social à la rencontre des personnes SDF en 2019, nous, Français et fiers, nous a touché, mais en 2020 a coulé les sans-abris. Beaucoup de promesses pour pas un seul cul au chaud. L’hiver va être long et lent pour les humains à la rue.

Je suis fier de mon Pays la France

Oui, je suis fier car beaucoup de Français font du bien aux personnes en situation de précarité extrême. C’est une honte que les autorités d’un pays aussi riche ne passent pas à l’action mais blablablate ! Il faut que ce soient des citoyens comme Sarah Frikh et Pagechris75, que j’ai eu l’honneur de connaitre sur Twitter, qui prennent les choses en main et apportent de l’aide aux personnes sans domicile fixe et sans-abris. Heureusement, des associations également se créent pour lutter contre la pauvreté et la précarité extrême.

Buzyn a bien Buzzé

Faites Buzzer Buzyn ! L’ex ministre Agnès Buzyn a bien buzzé au ministère des Solidarités et de la Santé, mais en tant que capitaine a abandonné bien vite le navire en le sabordant avec l’équipage encore aux commandes. Je parle bien-sûr de la santé mentale qui est dans le noir aujourd’hui et sombre dans les eaux profondes. Lisez ici mon interview que j’ai accordé au magazine Putsch Média.

Cet édito seize pique et baise la politique

Je ne supporte pas la politique, je n’ai même jamais voté. Mais je dois l’admettre, ce n’est pas une bonne solution. Car si tout le monde faisait comme moi, la France serait un vrai bordel. D’ailleurs, la France est un vrai bordel, je me demande si tout le monde ne fait pas comme moi ;-). Alors j’ai décidé de me faire inscrire par ma curatrice aux listes électorales. Oui ! Lionel Belarbi ira voter pour les érections pestilentielles de 2022. D’une part, pour virer Macron du trône, et d’autre part pour contrer le rassemblement nationale (RN). Mais auparavant, je vais m’intéresser aux programmes des candidats aux élections présidentielles 2022.

En bref, je vais faire mon job de citoyens Français administrativement parlant, et d’algérien, russe, arménien (ARA), de sang. J’attends donc avec impatience les FAF de Zemmour sur le déchet de CNEWS, mon amour, non je mens.

Force et courage aux personnes SDF ou Mal-logées

Je les soutiens ces personnes subissant le Mal-Logement, ou le Pas-Logement du tout. En tant qu’ancien mal-logé d’un hôtel insalubre, lugubre, à l’odeur de merde et de pisse, pardon d’urine, avec un loyer au black de 400€ par mois, pour une chambre de 9 mètres carrés à plusieurs (les camarades cafards en plus). Soit la suite de cet établissement hors-norme dans le 95 à Persan-Beaumont où l’on te menace de mort si tu ne payes pas. Je leur dois de l’argent, 800€, et un gros doigt d’honneur dans le cul. Je m’en fous, je suis dans le Loir-et-Cher, domicilié en psychiatrie, au chaud, nourri et logé, la roue tourne parfois.

Et le meilleur pour la faim, en face d’un restaurant style kebab, et de la Gendarmerie Nationale, style KFC. Les prémices des émeutes suite à la mort d’Adama Traoré causée par des criminels, je les ai vu, vécu, je mourrais (lent suicide acide) dans ma chambre en face des poulets. Je n’avais pas peur, mais je n’avais pas la force physique de participer, car malade physiquement et mentalement. Et puis les émeutes, ce n’est pas vraiment mon truc.

Parce qu’il faut conclure

J’ai surement oublié des oubliés (faites-le moi savoir en commentaire), mais j’ai fait mon job. Je vous laisse en musique avec le Groupe de RAP La Rumeur.

Le coffre-fort ne suivra pas le corbillard

Total Page Visits: 610 - Today Page Visits: 2

Lionel Belarbi

Sur ce blog je traite et analyse des sujets d’actualités qui me font frémir de délire, sans avoir un avis journalistique ou autres, j’exerce en toute impunité. Écrivain bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique. Merci de me signaler les fautes d'orthographe, elles sont nombreuses et je m'en excuse par avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *