Edito 15 : Un journal abrasif glauque et déprimant !

Glauque et déprimant
Glauque et déprimant

Glauque et déprimant

Un édito 15 sur le journal abrasif glauque et déprimant avec de la drolitude à foison ; attention corrosion à outrance, âmes sensibles bien s’tenir voyons !

Un amigo que j’apprécie réellement me l’a foutu en pleine gueule hier sur Twitter ; « Le journal abrasif est glauque et déprimant ». Je lui dis merci aujourd’hui, je sais ce qu’il voulait me dire, me faire savoir et comprendre. Les oubliés du système n’ont pas besoin d’articles tristes en permanence, leur vie est déjà triste et mélancolique. Au contraire, il faut de la couleur ! Bien que le journal abrasif soit parfois corrosif et drôle, il est vrai que ce n’est pas toujours la joie. J’ai donc demandé à notre rédactrice psychanalyste Diane de reprendre la revue de presse en mode grinçant et abrasif une fois par semaine pour un peu de sourire et de justesse dans un monde pas rose.

Aussi, j’ai pris la décision que les Editos du journal abrasif seront toujours joyeux et francs-tireurs mais plus jamais vulgaires !

Je suis drôle, glauque ou déprimant, mais pas tout en même temps. Je suis instable, peu fiable car je tombe souvent malade mentalement. Dépression majeure, angoisses extrêmes, idées noires harcelantes et persécutantes. Donc, en fonction de mes humeurs, j’ai bien vu que le journal suivait l’état de mon morale. Quand je suis down, il est up, quand je suis up, il est down ! Paradoxe ! Je fais des articles de malades quand je suis déprimé, avec un humour plus corrosif que jamais. En revanche, quand je suis hyperactif et de très bonne humeur, je n’écris plus, je vomis des maux de mots…

C’est pour ces raisons que j’ai recruté des rédacteurs et rédactrices, afin de créer une équipe et d’orienter le journal abrasif vers Jupiter ! La lune c’est chiant, glauque et déprimant ! J’ai aussi décidé d’exposer les textes à la critique virulente des lecteurs et des lectrices, car c’est la seule solution pour que le journal s’améliore ; Il est plus puissant et abrasif même sous la torture.

Reprenons, nous ne sommes plus glauques, ni déprimants ! Je répète ! Nous ne sommes plus glauques, ni déprimants. C’est juste qu’en ce moment c’est la merde mondiale ! Elle est mondiale la merde avec le covid 19. Le morale des troupes je dois remonter ! Enfin, de mes troupes, car je suis le capitaine du bâtiment de guerre « le journal abrasif« 

Dorénavant, chacun aura son propre style d’écriture, ce sera libre, je déciderai seul des autorisations de publications en général, sauf pour les sujets qui fâchent, il y aura alors le comité de rédaction pour accepter ou pas un texte. A savoir, que sur plus de 200 articles, seulement deux ont été refusés en un an pour des raisons obscures par le comité de lecture. Secret défonce !

La vulgarité sera écartée

Et censurée pour laisser place à l’humour noir avec justesse et équilibre, car point trop n’en faut… Puis merde quoi, nous sommes des bénévoles amateurs rédacteurs, on a pas le droit de déraper, comme ce texte que j’écris actuellement qui vire au rouge, blanc, bleu.

La justesse quand même

Il y a l’ironie, l’autodérision, la moquerie, mais pour le rire, ce ne sera pas avec tous les sujets, car parfois, il faut sévir et savoir rosir son texte pour ne pas heurter le lecteur avec un thème triste. Attention ! J’ai écris rosir, rendre rose, pas à l’eau de rose, jamais à l’eau de rose ! Ici c’est LJA bébé ! Cependant l’eau de prose est autorisée.

Que tous les oubliés prennent la plume !

Vous vous sentez invisibles face aux médias ? Vous avez un témoignage poignant, touchant ou corrosif d’oublié du système ? Alors contactez la rédaction au plus vite car nous recrutons toute l’année. On va leur faire voir à ces médias comment se battent les vrais pirates !

Hey ! les médias ! La #pauvreté frappe aux quatre saisons pour les invisibles et vous vous réveillez un jour dans l’année ? Pour nous c’est en permanence, gratuitement et sans publicités à la con.

Sur le journal abrasif, tout le monde à la plume pour s’exprimer sans censure ou bride de la part du comité de rédaction. L’auteur est libre, peut écrire à sa façon, car en effet, bien souvent, voire tout le temps, ce sont les personnes de terrain qui écrivent le mieux ! Vous êtes des hommes et des femmes de terrain ! Le journal abrasif, c’est moi ! C’est nous et jamais sans vous !

Make The Girl Dance ‘Baby Baby Baby’ Not Censored (non censuré)

Glauque et Déprimant
Total Page Visits: 453 - Today Page Visits: 1
Avatar

Lionel Belarbi

Sur ce blog je traite et analyse des sujets d’actualités qui me font frémir de délire, sans avoir un avis journalistiques ou autres, j’exerce en toute impunité.Écrivain bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique.Merci de me signaler les photes d'orthographes, elles sont nombreuses et je m'en excuses par avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *