Edito 12 – J’ai rien pour demain ou l’angoisse de la page blanche

La panne blanche !

La page blanche
La page blanche

Syndrome et angoisse de la page blanche

Tu as quelque chose pour demain ? Non ! Et toi ? Non plus… Sinon ça va ? Oui, bien j’ai pondu 13 jours d’affilé avec mon rédacteur en chef, on fatigue à deux. Donc on recherche désespérément une rédactrice ou un rédacteur généraliste pour le journal abrasif. Aussi, des rédacteurs spécialisés sur les sujets oubliés par les médias et ce système enrayé. Quelques exemples de thèmes pas vendeurs chez les autres médias payants ou blindés de publicités à la con : poly handicap, handicap, psychiatrie, précarité, violences faites aux femmes, art underground, et si vous avez des idées, contactez-nous en semaine, 7j/7 et 24h/24 toute l’année, même les jours fériés, de noël et du nouvel an.

Il n’y a rien de plus chiant qu’une page blanche que tu noircis de maux, pardon, que tu rougis de mots, ou l’inverse, il y a en effet plusieurs combinaisons pour meubler notre journal. En fait, on aime pas ça ; décorer de buzz ou badbuzz, fake news ou de news fake ; nous préférons exercer dans le concret, dans le corrosif, mais aussi laisser le clavier, à défaut de la parole, aux personnes, journalistes, rédacteurs ou aux francs du colliers pour sévir dans les médias corrompus par la malveillance. La bienséance est de rigueur sur votre journal amateur, mais pas joueur, qui reste gratuit et sans pubs.

La page blanche de ce lundi 19 octobre Noir

Repose en paix cher professeur Samuel Patty décapité par un criminel. J’essaye de ne pas tout mélanger, mais ce n’est pas simple, je suis perdu sur Twitter et les médias. Alors je dis ce que je pense avec la réflexion en introduction sur un texte franc-tireur puis je m’éparpille sur la liberté dépressive et d’expression dans un article pas terrible car confus, dédié à Charlie Hebdo et l’horreur perpétrée par les terroristes criminels.

Je n’oublie pas les SDF et sans-abris qui meurent dans nos artères malades.

La page blanche mais pas folle

La psychiatrie, je la transpire toute l’année, et j’ai même d’ailleurs fait un record de vues en une semaine sur un article qui sent bon la corrosion.

La page folle

Oh le gros lapsus, je ne l’ai pas fait exprès, je le jure !

Et pour conclure ces quelques mots !

On me demande souvent quelles sont mes tendances politiques, alors je réponds par un article extrême. Vous souhaitant une excellente semaine à toutes et à tous.

Musique d’ambiance pour l’édito 12

Total Page Visits: 333 - Today Page Visits: 1
Avatar

Lionel Belarbi

Sur ce blog je traite et analyse des sujets d’actualités qui me font frémir de délire, sans avoir un avis journalistiques ou autres, j’exerce en toute impunité.Écrivain bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique.Merci de me signaler les photes d'orthographes, elles sont nombreuses et je m'en excuses par avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *