Edito 1 – Sans rancune pour les suceurs

Excellent Lundi à vous tous !

suceurs

Le Journal abrasif est un média libre et indépendant d’actualités corrosives des oubliés, gratuit et sans publicités, géré par des rédacteurs bénévoles et financé techniquement avec mon AAH (Allocations aux adultes handicapés). Soit 300€ déboursés pour l’hébergement et je refuse les dons en argent. Lire le A propos.

Pensez à nous récompenser en parlant de nous sur les forums, blogs, portails, mailling liste, etc…

Le fou

Bonjour très chers lecteurs, je suis désolé de commencer avec une petite remontrance à tous ces enculés qui m’ont lâché quand j’étais malade, voire gravement malade. Mais ne t’inquiète pas mon lecteur adoré, tu peux sauter le paragraphe en rouge, car le reste en noir et pour toi mon amour 🙂

suceurs

Coucou, si vous avez appelé la police, veuillez ne pas quitter, nous ? On est là ! Le journal n’a même pas un mois de service, qu’il bat déjà des records d’audiences. Je vais être dur mais sincère. Certains me prenaient pour un bouffon du WEB avec mes projets, alors quand le journal est arrivé, beaucoup se moquaient. Aujourd’hui, certains de mes détracteurs et amis qui m’ont laissé tomber suite à mes dépressions récurrentes viennent me sucer par mail. Désolé d’être brut, mais n’oubliez pas, vous êtes sur le LJA 🙂

Dédicace aux suceurs !

Je leur réponds facilement d’aller se faire un petit café. Je suis pas rancunier, mais je suis très vulgaire face à ces profiteurs.

Allez, priorité à nos lecteurs

Mon amour de lecteur, encore désolé pour la vulgarité en rouge. Mé ti mé conné ^^ Yo souis le padré dé la mafia WEB

Le fou

LJA pour Le Journal Abrasif, qui commence à prendre de l’ampleur sur les réseaux sociaux, forums, blogs et même chez la concurrence. 1739 Visiteurs en moins de 7 jours avec plus de 10 000 lectures (04/10/2019 à 10/11/2019). Problème, beaucoup de lecteurs satisfaits, mais peu de commentaires. Enfin, nos lecteurs reviennent en masse, c’est une première victoire pour le LJA. On a eu par le passé des critiques virulentes, mais trop peu nombreuses pour qu’elles deviennent intéressantes. En effet, nous acceptons tous types de remarques, même les plus méchantes, elles nous font avancer. D’ailleurs vous avez l’obligation de commenter à la fin de cet édito en bas, sinon je vous coupe internet.

La semaine dernière nous avons traité de nombreux sujets et même un appel à témoignage pour les Femmes SDF

Beaucoup de psychiatrie notamment les neuroleptiques, l’antipsychiatrie, les handicapés du système, les infirmières psy

De la crise écologique le GreenWashing

De la précarité qui tue

Des Gilets Jaunes Acte 52 et violences policières

De la curatelle et les abus sous forme de témoignage

De l’ultra-violence numérique et de l’addiction à la télévision

Et même du SPAM sur internet et de ses origines

En 7 jours, c’est quand même pas si mal ? J’ai aussi recruté des rédacteurs et rédactrices, alors pour cette semaine je peux vous dire que ça va pondre à la rédaction, et du lourd, du très lourd. Un rédacteur particulier, va offrir au journal l’exclusivité de 4000 textes d’aphorismes sur la société moderne jamais publiés. J’avais les larmes aux yeux de joie. De plus, il rédigera en exclu de nouveaux textes d’actualité, je lui créerai sa propre rubrique.

Ça va me faire énormément de travail car aucun rédacteur ne maîtrise WordPress, c’est donc moi qui fera la mise en page et je peux vous dire que c’est 1 à 2 heures par article, car mes chéris sont, comment dire, nul lol.

Aussi, je suis nul en orthographe il faut donc d’urgence un correcteur bénévole maîtrisant WordPress pour le respect de nos lecteurs.

Excellent ! Du renfort pour la partie technique SEO/SMO vient d’arriver de Nouvelle-Calédonie, il se nomme Kooogar et vient du forum de référencement https://www.webrankinfo.com/forum/

Donc si je calcule, en 7 jours et en tant que chef de projet WEB, j’ai créé une équipe de 10 collaborateurs bénévoles, dont un technicien et 9 rédacteurs. Franchement j’ai un respect énorme pour ce genre de personnes désintéressées.

Sinon, je vais essayer de parler avec mes rédacteurs de la précarité qui tue toute l’année. Des femmes et hommes SDF. Mais même si j’ai connu la rue, je ne la fréquente plus, je suis bien au chaud, il me faut donc des femmes et des hommes de terrain pour s’exprimer sur ces fléaux dont on ne parle que très peu.

Bientôt, le journal abrasif descendra dans les rues pour faire des maraudes, et donner un peu de son cœur aux plus démunis. On y est pas encore, mais on bosse dur ! C’est l’objectif du journal, être un média d’information libre et indépendant, gratuit et sans publicité, mais surtout bordel ! De terrain !

Total Page Visits: 1433 - Today Page Visits: 2
Avatar

Lionel Belarbi

Sur ce blog je traite et analyse des sujets d’actualités qui me font frémir de délire, sans avoir un avis journalistiques ou autres, j’exerce en toute impunité.Écrivain bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique.Merci de me signaler les photes d'orthographes, elles sont nombreuses et je m'en excuses par avance.

4 réponses

  1. Avatar Jerome dit :

    Et si pour un éclairage différent vous preniez aussi l’angle des professionnels aidant les gens dans la rue. Comme les assistantes sociales ou autres. Have a good day.

  2. Avatar Alice dit :

    Bons vents au LJA et ses rédacteurs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *