Ecoutons nous bien ! Le manifeste de la fondation des femmes

Ecoutons nous bien manifeste de la fondation des femmes
Ecoutons nous bien manifeste de la fondation des femmes

La fondation des femmes : Écoutons-les !

Le manifeste est un tout petit livre, avec un tout petit prix (5€) … mais il dit l’essentiel.

C’est un bon résumé …

Si vous êtes comme moi, vous passez du temps à lire les livres intelligents et passionnants d’auteures féministes. Elles apportent toutes des lumières complémentaires ; ce petit bouquin reprend les chiffres, les questions et les idées d’actualité.

Il se complète par dix revendications, urgentes, nécessaires, et indiscutables. Je relève que nous en partageons une  que j’avais exprimé dans ma campagne présidentielle, celle sur l’éducation sexuelle .

Je vous invite à le lire, à l’offrir, à le laisser sur la table de nuit de votre conjoint, et à l’oublier sur certains bureaux.

En plus de tous ces rappels, je choisis de mettre en exergue deux idées :

Vive la sororité ! salut la fraternité …

Le livre se décline sur le triptyque : liberté, égalité, sororité car « Le mot le plus contestable dans la devise républicaine est évidemment celui de « fraternité ». par lui s’incarne toute la masculinité de notre République : nous serions tous_et toutes_ frères. »

C’est le point qui me soucie, les auteures ont raison, et moi, je vois dans le mot fraternité le dépassement des frontières, des couleurs, des genres, et des situations. J’y vois également le dépassement de la solidarité qui est fondée sur des règles.

C’est un débat de forme. Je partage la conclusion : « Opposons à une fraternité rabougrie entre personnes bien nées la solidarité pleine et et entière qui s’applique d’abord parce que nous partageons la même humanité »

Les hommes perdants …

« il est inévitable qu’à l’heure du partage équitable, certains hommes perdront une partie du pouvoir, des responsabilités et des avantages induitspar leur appartenance à une catégorie de sexe. »

Je l’espère profondément, que les mecs perdent leur statut, et qu’ils gagnent en écoute, en humilité et en humanisme !

Je vote pour !!!

Avatar photo

David Lerenard

Une vie de travail et une vie de nomade, environ trente emplois et autant de lieux d'habitation dans toute la France, des rencontres multiples et intenses. Sociologue, Directeur d'action sociale auprès de demandeurs d'asile, de jeunes en rupture sociale, de personnes handicapées et de différents services d'aide à la personne, l'auteur n'a cessé de fouiller les aventures humaines dans un seul souci, nourrir la confiance en soi de chaque âme en errance. Finalement heureux de se définir en clown aux bulles de savon, il cultive les lumières fugitives.

3 Responses

  1. Avatar photo françois dit :

    salut david,
    peux-tu indiquer un lien pour se procurer ce petit livre?
    je suis allé sur le site de la fondation, et n’ai pas trouvé de lien pour en commander plusieurs exemplaires pour des cadeaux utiles..

    le chemin pour changer vraiment les rapports entre humains de sexe opposé est décidément long pour les femmes, vu que nous, les mecs, on n’a pas vraiment de choses bien nouvelles à dire sur le sujet..
    rares sont les gars à s;être exprimés: à lire, si tu ne l’as déjà fait: au delà de la pénétration , de martin page, qui ne parle pas que de sexe, heureusement..et contrairement au titre aguicheur..
    merci à toi pour le renseignement

  2. Avatar photo françois dit :

    ça marche..
    merci à toi, je découvre à l’instant la page qui donne accès à tes écritures nombreuses: je vais me régaler un moment, je crois.. françois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.