Détournement de l’audience d’Eric Zemmour CNEWS

Eric zemmour cnews
Eric zemmour cnews

Zemmour CNEWS : Exercice opérationnel de création et de détournement d’audience

Cet article étant un honeypot et putaclic à fachos, je renomme le nom de monsieur Zemmour en Zemmour CNEWS dans le but de classer au plus haut cette page sur les résulats de Google. Bien sûr, il informe également les personnes honnêtes qui ne m’ont pas insulté sur Twitter, de l’objectif et du pourquoi de ces Tweets ci-dessous. Je tiens à remercier les amateurs de Zemmour CNEWS qui sont restés plutôt courtois avec une prise de position objective. Dans la majorité des cas, les critiques de mes deux tweets ont souvent été de bonne guerre et sympathique. La minorité de facho était évidemment présente et je me suis bien régalé.

Premier Tweet de provocation sur Eric Zemmour CNEWS

#Zemmour CNEWS est une arnaque et beaucoup sont excités devant lui. Je ne l’écoute pas, je ne le regarde pas, je ne le Tweete même pas. Aux oubliettes, pire, aux latrines le Zemmour. Il faut l’annuler par notre indifférence. Premier et dernier Tweet pour Zemmour.

Le Journal Abrasif

Second Tweet d’excuse sur Eric Zemmour CNEWS

#Zemmour CNEWS Je tiens à vous présenter mes excuses très chers lecteurs, j’ai enfin regardé des émissions avec ce déchet, et en effet, il regorge d’intelligence très mal exploitée, mais d’intelligence quand même. Aux oubliettes, pire, aux latrines le Eric Zemmour… Confirmation.

Le Journal Abrasif

Né un 31 août 1958 à Montreuil, Éric Zemmour CNEWS de nationalité Française, est un journaliste politique, très grand polémiste, écrivain et essayiste.

Il débute sa carrière de piètre journaliste dans la presse écrite, continue de s’exciter aux émissions télévisées, pour tenir des chroniques à la radio sur RTL de 2010 à 2016. Aujourd’hui il sévit sur la chaîne de chienne CNEWS pour peut-être terminer sa carrière en sang dans un caniveau. En effet, un fou furieux pourrait lui tomber dessus afin de lui faire fermer sa grande gueule une bonne fois pour toute. Oui, j’adore Zemmour CNEWS.

Le télévore qui adore Eric Zemmour CNEWS

Je ne vais pas écrire 3 kilomètres de pages rougies par le sang d’un Zemmour que j’aurai récupéré dans un caniveau à Paris, afin de vous décrire mon amitié avec ce déchet, mais pour vous provoquer très chers détracteurs. Je suis le vilain petit canard, qui, avec un tout petit compte Twitter, a déchaîné les tendances dans un Tweet provocateur et diffamatoire, Plus de 62 000 vues pour 6000 engagements, avec plus de 400 likes, et une soixantaine d’insultes seulement à mon égard, dans un laps de temps très court, ce qui m’a valu la une de Twitter avec le hashtag #Zemmour dans un horaire de très forte affluence.

Beaucoup de fachos et même de très nombreuses personnes intelligentes sont tombées dans le panneau Zemmour CNEWS que j’ai créé avec un grand plaisir. Pour construire ce Tweet, il m’aura fallu 15 minutes de réflexion. Il devait être provocateur, trompeur, diffamatoire, injurieux, sans pour autant m’envoyer en prison. Cela a fonctionné, mission accomplie, le Journal Abrasif a battu des records d’audiences, de visibilités, avec de nombreuses insultes et messages de soutient. Je n’ai bloqué aucun compte Twitter, puisque sans compter les insultes, il n’y a eu aucun débordement, et puis les quelques attaques personnelles étaient de bonne guerre.

Bien sûr que je connais Zemmour, je l’ai lu, écouté et vu pendant 10 ans. Je me shootais à la télévision et j’adorais les débats musclés où les chroniqueurs perdaient leur sang froid face à Zemmour. Un vrai régal malsain assumé. S’en est suivi une overdose fatale et mortelle qui m’a permise de faire une purge télévisuelle de 5 années consécutives où je ne regardais plus une seule seconde de télévision.

Mon petit poussin ci-dessus aura été mon Tweet préféré et de loin. Pas d’insulte et une répartie d’une intelligence rare. Je fus sérieusement touché par ce missile qui m’a été jeté en pleine gueule. Du grand art. Malheureusement, il n’a pas réussi à m’anéantir, je suis encore et toujours présent pour exercer dans le pire et le meilleur.

Quelques lignes de Zemmour

Eric zemmour cnews

C’est un polémiste que j’aurai pu apprécier, car en effet j’adore les grandes gueules franches et honnêtes. Mais il a choisi son camp, sa marque de fabrique, son business, son gagne pain, la fachosphère. Il est doué l’enculé et doté d’une forte intelligence. C’est certainement l’un des meilleurs politologues que je connaisse.

L’enfoiré, il est musclé et il débat, non pas pour gagner mais pour détruire ses adversaires qui n’assument même plus la réplique. Monsieur Monologue de Plateaux Télévisés [MMPT] il fait régner le désordre et la peur, voire la haine et la rage. Il descend les politiciens non pas à coup de fusil, mais à mitraillette de mots et de maux. Quand Zemmour attaque, ça fait pas mal de dégâts et de polémiques. Bien sûr que comparé à ce maître devenu télévisuellement (Néologisme) incontournable et très intéressant je ne suis qu’un guignole, mais j’ai un avantage comparé à lui, je peux dormir sur mes deux oreilles sans avoir peur de mes cauchemars.

Eric zemmour cnews

De plus, il est devenu un sujet que l’on analyse, que l’on décrypte, un morceau de viande sanguinolant que l’on jette dans un aquarium rempli de requins. Pour moi, ça reste un déchet à mettre aux ordures, et ce sera mon point final. Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à le contempler sur la chaîne CNEWS ou lire sa bio sur Wikipedia Zemmour. Je ne vais pas me fatiguer à écrire un article sur-mesure pour un microbe, un virus. Mon argument ? C’est une prostitué de télévision, il existe pour faire de l’audimat.

Alors le jour où Eric Zemmour sera ignoré par ses fans, téléspectateurs et anagnostes, on le retrouvera décomposé sur un chemin de fer abandonné. 

Marre de Zemmour, CNEWS et BFMTV

Je refuse la télévision et l’on me sert du Zemmour sur internet, même BFMTV et CNEWS sont très présent sur ma TL Twitter, sur mes recherches Google, sur la Toile. Je craque, et je craque fort. Je me bats pour faire entendre la voix des plus affaiblis sur le Journal Abrasif et sur les réseaux sociaux, mais rien à faire, je n’arrive à produire de l’audience qu’avec de la putaclic de Zemmour, Le Pen, Macron, et consorts.

Dès que je parle des sans abris, SDF, violences faites aux femmes, psychiatrie et autres thématiques avec mon équipe de rédacteurs, c’est le silence complet, ça n’intéresse personne, le nombre de visiteurs sur le journal abrasif chute. Comme je le dis souvent, la misère ce n’est pas vendeur, mais on persiste quand même, conçu pour durer…

Stratégie : Opération Zemmour

Si vous venez de faire une recherche Google sur Zemmour, vous allez surement être déçu de tomber sur mon article. Car je n’ai fait que détourner du Zemmour pour vous faire lire de la misère, celle que l’on oublie et qui pourtant reste visible, mais qu’on refuse de regarder en face.

Mes deux Tweeets sont manipulateurs, grossiers et mensongers, insultants et diffamatoires. Mais comprenez moi, je suis à bout de force. C’est un appel au secours, un suicide médiatique, je veux qu’on lise nos revendications, nos alertes, nos textes et que l’on déguste notre encre rouge. Mais je n’y arrive pas, c’est l’échec cuisant, à plusieurs reprises j’ai voulu arrêter et mettre un terme au projet du journal abrasif. Heureusement que j’ai mon équipe pour me remonter le moral et renforcer le combat.

Le journal abrasif est le premier webzine indépendant qui traite des sujets oubliés par le système, tels que la pauvreté, la misère, la santé mentale, la précarité. Ce journal ne vend aucun espace publicitaire, ne se prostitue avec aucune régie de pub, n’affiche donc pas de publicité et il est entièrement gratuit.

Je vous demande pardon

Je vous dois donc des excuses très chers lecteurs pour ce détournement et cette manipulation gratuite. Encore une fois, je n’ai pas été sage et j’ai fait dans le diffamatoire pour provoquer des réactions, bousculer les pensées, attirer les visiteurs ou les faire fuir.

En clair, je voulais juste chasser l’indifférence qui me pèse. Si vous lisez le journal abrasif, vous pourrez vous apercevoir que l’on est pas si méchant et qu’il existe de très bons rédacteurs. Je suis le seul à me mettre en colère avec une vulgarité assumée, et encore une fois, pour terminer je vous demande une chance de me rattraper et de vous faire lire de la qualité.

Eric Zemmour CNEWS

Pour conclure, vous l’aurez bien compris, j’adore Zemmour CNEWS, et ce sincèrement. Il est bien évident que je n’aurai pas gaspillé quelques heures de mon temps pour ce génie de la punchline politique. Tout ceci n’était qu’une opération, pour comme lui, gonfler l’audimat, plus précisément l’audience du Journal Abrasif, et cela aura fonctionné à merveille.

J’aime Zemmour, comme l’on aime un bazooka. Mais comment aimer une arme qui tue avec une violence inouïe ? C’est malsain, je le reconnais d’aimer une crapule comme Zemmour. Mais quand je vois des politiciens corrompus se faire descendre par un Desert Eagle .50 devant des millions de téléspectateurs, je ne peux qu’aduler la star de la politique et de la polémique.

Total Page Visits: 1194 - Today Page Visits: 4
Avatar

Lionel Belarbi

Sur ce blog je traite et analyse des sujets d’actualités qui me font frémir de délire, sans avoir un avis journalistiques ou autres, j’exerce en toute impunité.Écrivain bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique.Merci de me signaler les photes d'orthographes, elles sont nombreuses et je m'en excuses par avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *