Covid 19 : Une « infodémie » d’échelle mondiale

Covid 19 infodémie
Covid 19 infodémie

Infodémie :

Le covid19 s’est accompagné d’une surabondance d’informations et de fausses informations. En Ouganda, les réfugiés sont nécessairement exposés à de fausses informations, à des rumeurs et à des théories du complot qui peuvent miner leur confiance dans les vaccins.

Plusieurs réfugiés disent qu’ils attendraient avant de se faire vacciner contre le COVID-19, n’étant pas certains des effets secondaires, croyant qu’il s’agit d’une conspiration, ou encore, qui ont leur propre remède pour vaincre la pandémie. Nous devons renforcer la motivation individuelle par le biais d’un dialogue ouvert et transparent et en communiquant sur les incertitudes et les risques, mais également sur l’innocuité et les bénéfices de la vaccination.

Compte tenu de l’approvisionnement limité à court et à moyen terme, les vaccins seront sans doute réservés dans un premier temps aux agents de santé qui présentent un risque élevé d’être contaminés et de transmettre la maladie, ainsi qu’aux personnes âgées. Le HCR a préconisé l’inclusion des réfugiés, des personnes déplacées à l’intérieur de leur pays et des apatrides par le biais du mécanisme Covax, une initiative mondiale qui réunit les gouvernements et les fabricants pour fournir des vaccins aux personnes qui en ont le plus besoin.

Les pays à revenu faible ou moyen sont une priorité pour ce soutien. Certaines personnes hésitent à se faire vacciner parce qu’elles pensent que le risque d’infection les concernant est faible, d’autres parce qu’elles doutent de l’innocuité du vaccin, et d’autres encore en raison de croyances religieuses ou d’un manque de confiance dans le système de santé. Le vaccin reste un choix personnel mais constitue aussi une responsabilité collective.

*Définition de infodémie

Patrick Hakiza

Total Page Visits: 659 - Today Page Visits: 10
Patrick Hakiza (Journaliste)

Patrick Hakiza (Journaliste)

Patrick Hakiza, journaliste congolais vivant en Ouganda et directeur exécutif de l’organisation » jeunes journalistes sans frontières « Kampala ouganda.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *