Corpus : Une de Mai Deux

une de mai deux
une de mai deux

Bon, écoutez bien. Quand je n’ai plus de bleu, je mets du rouge. Voilà. C’est Picasso qui a dit un truc comme cela. Je ne pense pas que madame la directrice ne dise le contraire. La belle phrase n’est rien d’autre qu’une Aprilia. UNE MONADE, voyez-vous ? Voyez-vous comment écrit l’écrivain ? Et bien dans le meilleur des mondes. Monsieur le policier, je ne suis pas Lecteur, c’est ma « montagne » qui m’intéresse. Saint, saint, saint est le Seigneur (l’arlésienne !) À titre d’auteur, je vous conseille d’apprendre par cœur ! Il y a des blagues de chorus, aussi, l’une défendant l’autre (comme on dit !). Ah ! « de chorus », ah ! Les géants de l’oreille ! Tu vois, Cyrano, que tu m’as appris ? (« Sapienter » veut dire « sagesse ».

Que Dieu existe, il n’y a aucune preuve. Justement, la preuve est trop grande, ne brisons pas notre avenir ! Voyez ces grues cendrées dans le ciel ! Ces flamands roses, un seul d’eux valant tout Victor Hugo, ou tout Flaubert, etc. . LA PREUVE EST TROP GRANDE. Chez moi, on dit « pays inutile ». Hum ! Le paradis est un pays inutile ( ?!) (Là ? Il fallait faire bouillir les vêtement.) Le casse noisettes !

                                                 MAME T’AIMAIT AUSSI, TOBY, TU VOIS ?

« Nous devons nous séparer… »(MALTHUS.) NOTRE AVENIR PROVIENDRA, DEPENDRA, (ET OUI), DE NOS VEINES. La preuve est trop grande. Par là je critique fortement, comme un bruit de tympan, la célèbre théorie de BIG-BANG. Vous ne vous sentez pas ridicules ? Deux bulles (le célèbre chiffre 2). Pourquoi ces mensonges ? Cela vaut, néanmoins ; à coup sûr, tout en bloc ! La preuve est grande ! Maman passe le mixeur. On a préparé les moules et les frites ; des cuisses de canards bien dorées, un très bon pâté. La bûche au grand Marnier. Merci de me lire. (J’oubliais le soupe d’oie.) Je vous souhaite un bon réveillon ! (Le docteur Oury prononçant le mot « mézigue »…) Cette année, on nous réserve une de ces Bossa-Nova !! NOTRE AVENIR PROVIENDRA DE NOS VEINES (Eh ! Eh ! Eh ! La ZONE DEUX..) Malthus, gros salaud, c’est énigmatique ! Eh, maman, tout passe. Ma mère était une excellente couturière. Les chinois. A coups de bombes tactiques. Vous ne nous faites vraiment pas peur ! Raymond Aaron : Taïwan, est-ce que c’est toi, ou est-ce que c’est nous ? Depuis le début de cette nuit, nous totalisons quelques millions de mort sur la planète. Malthus ? Y’a pas de gaze…

                                                  COPLAN MENE L’ENQUÊTE.

-« Il faut suivre le traitement !… ». (Ah, crevure !) CONFISC-CONTACT. (J’ai la liberté d’expression.) La vallée sent bon ; le ciel. (Toi aussi, Baudelaire, tu les as aimé.) LES FEMMES SONT LES ÊTRES INAVOUEE DES HOMMES. QUI DIT MIEUX ? J’ai arrêté d’y voir à 40 ans Comme Jean Edern Allier. Je voudrais être un arbre ; la preuve est trop grande, chérie. Gne rozumiem. La preuve est trop grande… Oui, là, le licencieux ! On ne comprend plus la plaisanterie. J’aimai bien « Oxygène ». Vous, vous aimiez les traitements. Lésigny… Pour moi, Dieu n’existe pas, la preuve étant trop grande. Les jeunes curés apprennent le latin et le grec. (Pètes, chies, va… !) Croc, j’avais besoin de mes parents ! Admettons qu’un jour vous ayez des ennuis, vous là ! Ce n’est pas moi qui vous regretterai. JE NE SENS RIEN ! J’ai jamais souffert autant qu’au milieu des malades ! Elle est morte, la vallée !

                                                       JE FAIS LA GUERRE ECONOMIQUE !

Qui c’est cet aLLAH, d’abord ? Vous commencez à me les briser ! Parlez-moi de Napoléon Bonaparte, (la paille au nez). La France est à la hauteur du progrès. Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Une autre, une autre ! Vous voyez ? J’y crois plus… Patates de France ; automobiles du Mexique. La plaisanterie a assez durée ; Je suis enfant d’une très grande Histoire ! (Oh, maman !) Oh, rien… L’infernal rappel de ces SES KEBAB ! Oui ! (Quand je passais devant, et cette choses qui tournait !)  -« Jean, m’aimes-tu ? », (N.T.) On pet de la gueule avec ce genre de sandwich ! Jeune femme fiancée. Tuez-moi si vous voulez, vous ne savez même pas faire un film, (jeu de mots, bien sûr !). Attention, hein ? Après ma mort, l’Armée fera son devoir. J’ai 59 ans. Avec tout l’argent de l’Occident, on pourrait construire un pont jusqu’à la planète Mars. Le dillétantisme des riches m’effraye, (carrément « METROPOLIS »). On ne comprend plus la plaisanterie. Cela fait trois fois à Minuit ! LES FLUIDES… AH, BRAVO, VRAIMENT ! IL Y A UN DANGER ANTI-BLANCS !

Total Page Visits: 119 - Today Page Visits: 1

John & Roy

Ancien ouvrier, pensionnaire à la clinique psychiatrique de la borde (malheureusement) depuis 19 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *