Corpus : Lettre ouverte à une nation ! Un militaire vous parle !

cuirasse canon corpus
cuirasse canon corpus

Corpus : CHIBRASTENIE, CONOSTENIE

La pornographie est un très grave adultère. Il est peut-être là… ? Je vous rappelle que ceci est pour les adultes (et aussi les prostituées mineures). Désormais, nous sommes tous et toutes PERSONA NON GRATA ! La pintade rôtie. Je voulais vivre, aux lieux des châtiments, comme le disait Victor Hugo ! 36 15 codes Liberty. Et ta connerie ?! J’ai la mémoire du peuplier (là d’accord ?).


Là, les enfants, ça s’organise après le cours ! Ben moi, je vote chinois ! ET ARRÊTEZ AVEC VOS CULASSES, DÉGÉNÉRÉES ! (Avec), une certaine fraicheur en hiver… Il faut faire la guerre, le problème étant inchangé ! Et non aux rasoirs à poils ! (« Il s’agira dans un premier temps… ». Elle est mauvaise, la blaaague !) Français, vous venez avec vos âneries répétées, de condamner le monde à son propre destin. « Médecin, guéris-toi ! ». (Ou du saint-simonisme.) « NOUS N’AVONS PLUS RAISON » ! VOUS TRAVAILLEREZ, SANS QUOI NOUS PERDRONS NOS GÈNES…


François Mitterrand n’a pu faire ce qu’il espérait. La contrainte était excessive ! Cancer de la prostate. Le mythe du héros invulnérable (d’ailleurs très utilisé par le réalisateur Sergio Léone !) MERDE ! Les Gaulois ne sont pas très beaux, ta ta ta… Le confort de la cigarette est exclu ! (Mame.) La nuit des longs couteaux. P’TITS SUISSES, VA !! Nous n’avons plus raison, comme je disais. (Des règlements de compte dans l’air.) Les belles paroles, c’est terminé ; moi, je sais ce qu’est une démocratie : je suis né dedans !! (En 1962 !) Alors, ça va, ça va, ça va ! Je suis un homme humilié de traitrise.
(En guise de conclusion)

LA TESTOSTÉRONE, S’EN EST OU S’EN EST PAS ?! Alors, écrase, hein ? La paix n’est plus possible, est-ce que vous voyez ce que je veux dire ? Il semble que vous n’ayez toujours pas compris : JE SUIS JUDÉO-CHRÉTIEN ! Les maquereaux sont de drôles de mecs ! À la concurrence ! À la concurrence ! AH !

ORIGINAL SOUS VERRE

J’ai la mémoire du peuplier. Écoutez-le quand le vent souffle. – « Non, je ne suis pas phénoménologue ». Quelque chose se passe entre les arbres et moi. (Pourritures…) Vous faites attention au prix du carburant, et vous n’avez jamais observé un arbre ! Cette planète n’est pas à vous… 54 millions d’Indiens d’Amérique l’ont constaté. AU NOM DU CHRIST DIEU N’EXISTE PAS Nietzsche, lui, distribuait ses marrons, excusez-moi. JÉSUS CHRIST SUPER -STAR ! Oui, le peuplier a un drôle de bruit, quand le vent souffle. Le bruit de la modernité (entre tous) !

J’ai fait une semaine de coma en juillet 1991 (ou 92). J’ai délogé. Je n’ai jamais pris d’alcool (cela me fait dormir). Après la mort de mon grand-père, ma moto, je peux me la foutre au cul. J’ai presque 60 ans, qu’il fait bon ! Les peupliers vous donnent une chance d’écoute, lorsque la solitude vous touche… Qui commande ? L’abbaye de Sisterce, en arrière-plan de l’Élysée. Bâte le truc ! La curée. Pas de citation nominale… (Vacances à la Française.) La coupe kalo. Je suis un petit fils de métayers. PASARAN

. Les premiers seront les derniers ; les derniers seront les premiers (moi). Tout le monde pasaran. Où ?

QUAND J’ACCUSE L’EXTRÊME, EXTRÊME GAUCHE, LES BOOM-BOOM !

Les fascistes d’extrême gauche, comme les S.S. de l’Allemagne nazis, obligent partout à s’imposer (même dans les travaux -surtout- dans les travaux de traductions !) Contre eux, il faut changer de fluides. Avec eux, nous sommes des animaux glabres et fonciers. C’est de ces gens là qu’on doit s’occuper. Avec ces gens-là, c’est toujours, toujours des histoires de fils blancs ; allez chercher la police !! POUR EUX, NOUS SOMMES DES PETITS SINGES. (La cohue pour entendre cela.) ET VOUS VOYEZ BIEN QUE LA RÉINCARNATION EXISTE ; NON, MAIS VOUS VOUS RENDEZ COMPTE DE CETTE ZONE. NO PASARAN, CES PÈRES FOUETTARDS !!


La nuit des longs couteaux ! Moi, je vous propose de changer de fluide. Moi ? Plus de 100 000 comprimés en vingt ans… Vos fluides !! On vous a acheté pour quelques partouzes, vous verrez bien après (ces gens-là font des stages). Ainsi soit-il ! Un médecin important s’est fait virer à cause d’un viol, un vrai manquement ! La nuit des longs couteaux, comme ça, incognito, et je cligne de l’œil. Cette histoire, c’est l’histoire du tapis de Pénélope, femme d’Ulysse, dans Homère. 10 À faire et à refaire… MAIS… ET VOS FLUIDES ?! Ai-je raison ou bien ai-je tort ?! Il n’y a pas de purgatoire !

Taiwan, est-ce que c’est nous, ou est-ce que c’est toi ?

Vues : 0

John & Roy

Ancien ouvrier, pensionnaire à la clinique psychiatrique de la borde (malheureusement) depuis 19 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *