Blanche Neige et les 7 nains

Blanche neige et les 7 nains
Blanche neige et les 7 nains

Blanche Neige et les 7 nains

Minuit passé, l’envie de connaitre Blanche Neige est plus forte que celle de miser sur les sept nains. Alors je me tords de douleur et mes songes rouge, noir et blanc font de la résistance en vain. Deux heures passées, ma nuit ouvre le bal vers un coma blanc, blanc coma, je m’éteins avec mon sachet blanc, vide… Elle était bonne cette poudre blanche sans ce tas d’étrons de bouffons, cette nuit sans filet, qu’importe les reins ! Que je défonce ! Ce matin, il y a un nain, malsain, divin et déjà faiblement étreint, je me le ferais bien. Minuit est passé, toujours envie de me faire Blanche Neige, mais seuls les sept nains réclament, alors, avec ma lame, je découpe et étête le nain le plus malin, et très serein je voyage vers un paradis chimique, pas pudique. Deux heures passées, mon quotidien câlin, nacré par la plus belle catin de ton royaume, m’alarme. J’ai joui de nos épopées folles, lyriques et peu éthiques, loin d’être triste, plutôt épique. Midi se termine, le réveil déteint sur mon visage et mon haleine sauvage, je nage sur un amas de cadavres.

Dieu et le poète

Je t’ai créé de toute pièce
Tu es en moi et qu’en moi
Il me fallait un Très-Haut
Encore plus haut que lui
Le malin de mes nuits
Le divin de mon âme
Je t’ai créé de toute pièce
Pour que mon âme tu rachètes
Il me fallait l’équilibre
Entre vice et vertu
Je t’ai créé de toute pièce
Pour avoir peur de toi
Que tu sois mon guide
Quand mon esprit s’évide

Une image contenant texte, arbre

Description générée automatiquement
Total Page Visits: 1197 - Today Page Visits: 1

Lionel Belarbi

Tout d’abord, bienvenue à bord de mon bâtiment de guerre, la rubrique des chroniques qui piquent. La température y est tellement haute que je ne peux l’évaluer. Vous êtes invités à me signaler tous délires disproportionnés, même si j’en ferai encore plus face à la critique, car elle m’excite. Je traite et analyse des sujets et thèmes qui me font frémir de délire, j’exerce en toute impunité. Auteur bipolaire à la plume corrosive, poétique, parfois humoristique ou tragique, mais toujours authentique, je me prends toujours au sérieux, ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.