Arrête ton numéro ou le 3977 contre la maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés

3977 maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés
3977 Maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés

Solitude et maltraitance des personnes âgées et des adultes handicapés. Retweetez avec #Le3977 pour que ce numéro devienne un service d’urgence absolue 7j/7 24h/24 et non un service aux heures ouvrées… Lisez le témoignage d’une rédactrice bénévole et Femme de terrain !

Lionel Belarbi

Mise à jour du 7/11/2020, nous sommes sous le choc, Elise est décédée, qu’elle repose en paix…

J’ai déjà parlé d’un numéro inutile dans un article précédent, le fameux 3919 SOS Femmes Battues, qui quand vous arrivez à avoir une réponse vous blablate dans les esgourdes d’une voix si douce qu’on se demande à quoi sont shootées les personnes qui récitent leurs laïus comme si elles lisaient sur un téléscripteur pendant que vous essayez de crier AU SECOURS .

Le 3977

https://3977.fr/

Aujourd’hui un autre numéro, le 3977, celui qui est censé être la référence suprême puisqu’il sert à signaler une mise en danger d’une personne âgée ou/et handicapée !

UNE MALTRAITANCE
UNE URGENCE
BORDEL !!!!!!!!

Là c’est pire je crois car on vous donne vraiment l’impression d’être écoutée, vous dites que ouf quelqu’un va bouger maintenant et tout de suite, que quelqu’un va aller sauver la petite mémé maltraitée et que les enfants eux vont aller en prison sans passer par la case départ.

Elise, presque 90 ans, atteinte de la maladie d’Alzheimer vit seule chez elle parce que la placer reviendrait trop cher à ses enfants… Enfants qui ont commencé par lui piquer tous ses meubles, y compris l’électroménager lui laissant juste : un lit, une table, une chaise !

L’aide ménagère nouvellement embauchée regarde ça totalement ébahie. D’un coup Elise n’a plus de frigo ni buffet donc rien pour stocker la nourriture mais vous saurez pourquoi plus loin…

L’appartement de cette pauvre grand-mère se transforme en une cellule… Un mouroir…

Anna l’aide ménagère ne peut laisser les choses ainsi mais a aussi besoin de ce travail pour vivre, elle vient de signer son contrat et Elise est sa seule source de revenus, donc volontaire et femme de caractère Anna dégote un vieux frigo et un semblant de buffet, un vieux canapé, une petite table basse… Bref en faisant les poubelles elle redonne le sourire à mémé Elise dépouillée.


L’infirmière passe chaque matin, mais ne dit rien et ne dira rien se contentant de donner les médicaments en une seule fois pour éviter de revenir donc Elise dort toute la journée car au lieu de recevoir sa prescription matin et soir on lui fait tout gober y compris les somnifères. Anna aura beau essayer de la secouer en lui disant de stopper ça, rien n’y fait, mais qui est elle cette pauv’ fille juste bonne à faire le ménage et changer le cul des petites vieilles !!!


Anna passe voir Elise 3 fois par jour et sur le contrat elle ne doit pas dépasser une heure à chaque fois. 1 heure… On ne fait rien en 1 heure, impossible de faire le ménage correctement et s’occuper de la toilette de la vieille dame en 1 heure, alors Anna ne compte pas ses heures, l’important pour elle est le bien être d’Elise. Elle va même jusqu’à la veiller et dormir près d’elle sur un vieux matelas qu’elle a apporté pour la rassurer lorsqu’elle est en panique ou qu’elle ne se sent pas bien.


Elle y va tous les jours, même 3 fois le dimanche et même si le dimanche n’est pas payé car pas sur son contrat, mais que ferait Elise sans toilette, sans être changée.
Les premiers mois la vieille dame se lève un peu et marche un peu, se promène un peu avec Anna et puis ça devient interdit par les enfants : interdit de la faire marcher, interdit de lever, encore plus de la sortir, elle doit juste rester là allongée sur son lit regardant le plafond.

Très vite Anna comprend pourquoi le frigo et le buffet ne servaient à rien : PAS DE NOURRITURE !!!

Les enfants n’ont pas pris que les meubles mais également, le chéquier et la CB pourtant Elise n’est pas sous tutelle et encore moins celle de ses enfants, elle bénéficie qui plus est d’une retraite élevée mais qui ne lui appartient pas…….

Les enfants donnent 10 euros par ci par là pour faire les courses d’Elise………………………………..

Mais ce n’est pas assez et déjà le prix des protections urinaires dépasse la pauvre enveloppe de 10 ou 20 euros. Et puis rapidement, ils ne donnent plus rien du tout, Elise n’a plus que du café pour survivre, Anna prend des photos journalières du frigo vide, du buffet vide et surtout de cette pauvre Elise qui dépérit tellement qu’on la dirait sortie d’un camp de concentration. Anna ramène des courses de chez elle, des pates, des raviolis, du riz… Anna n’est pas riche, Anna n’a presque rien pour vivre elle aussi.

A plusieurs reprises elle interpelle les enfants par téléphone, elle les harcèle pour qu’ils achètent à manger à cette pauvre grand-mère et la réponse est toujours ‘ elle a eu ces courses du mois ce sera le mois prochain ‘ mois qui ne vient jamais.

De colère ils passent chez Elise et demande à Anna de dégager tous les meubles qu’elle y a déposés, Anna s’exécute mais Elise pleure, Anna refuse puisque Elise veut que les meubles restent, Anna est menacée de licenciement et comme elle craint qu’Elise se retrouve seule, elle retire les pauvres choses délabrées qui lui donnaient un environnement humain mais se refuse à retirer le frigo sous menace de prévenir les secours et c’est à partir de ce moment là qu’elle fera appel à moi pour sauver Elise et qu’elle m’enverra toutes les photos que j’ai indiqué ci-dessus.

Au courant de cette situation, je décide donc d’appeler le 3977, c’était il y a 10 jours, j’ai tout expliqué de A à Z et j’ai reçu un appel seulement il y a 3  jours d’une assistante sociale du secteur qui finira par me dire :
– L’on ne s’immisce pas ainsi dans la vie des gens et la démarche peut prendre jusqu’à un an !

Je lui ai franchement demandé à quoi servait ce putain de numéro d’URGENCE et la réponse fut :

– Oui ils font des numéros avec de nouvelles lois, mais il n’y a personne derrière pour les faire respecter et nous n’en avons pas le pouvoir.

J’ai rétorqué que dans un an Elise sera morte depuis longtemps et lamentable réponse :

– Et oui malheureusement

Aujourd’hui Elise se laisse mourir malgré les soins promulgués par Anna qui lui fait de la soupe et la fait manger car sans force, elle était heureuse de pouvoir TOUCHER du pain frais comme si c’était son rêve le plus cher.
Décision est prise les pompiers seront prévenus ce soir en espérant qu’Elise soit placée loin de ses bourreaux. 

Voilà notre magnifique France et ses numéros à deux balles qui ne sont que de la poudre aux yeux pour ceux qui n’en auront jamais besoin mais qui gobent les spots à la télé comme… du bon pain………

Total Page Visits: 834 - Today Page Visits: 3
Diane [Auteur]

Diane [Auteur]

De formation, je suis psychanalyste Reichienne ce dont je suis fière : Reich, bien loin de ceux qui ont appauvri l'humain dans toutes ses dimensions ! J'ai suivi les cours de Jacques Lesage de la Haye Personnage haut en couleur connu pour ses manifestes contre la psychiatrie.

6 réponses

  1. Je suis d’une colère énorme ! J’ai partagé sur tous mes réseaux et je vais mettre les bouchées doubles dès demain matin sur les médias ! Le 3977 doit être un numéro d’urgence absolue !

  2. Avatar Jean Paul Stevens dit :

    Permettez moi d’être en colère car vous crachez sur le travail de 1200 bénévoles des associations ALMA qui œuvrent dans le silence pour résoudre chaque année de nombreux cas de cas de maltraitance. Interrogez vous sur les moyens dont dispose le 3977.
    Nous avons plus besoin de soutien que de dénigrement et de « maltraitance » de votre part

    • Elle ne crache pas, elle témoigne. Je lui ai demandé de vous répondre.

    • Diane Diane dit :

      Vous savez Monsieur, avant d’écrire un article comme celui ci je mets mon ressenti personnel de côté afin d’enquêter sur d’éventuelles autres expériences plus heureuses que la mienne, or, tout comme pour le 3919 les retours furent tous négatifs quant aux suites données !
      Mais comme je l’indique dans mon écrit en rapportant les propos d’une assistante sociale agissant après vous : ils font des numéros avec de nouvelles lois, mais il n’y a personne derrière pour les faire respecter et nous n’en avons pas le pouvoir.
      N’employez pas le mot MALTRAITANCE comme vous le faites en parlant des bénévoles de ce numéro, il est bien déplacé pour cette terrible histoire sur laquelle vous ne revenez pas d’ailleurs : Elise !!!
      Ce qui, excusez moi du peu, mais laisse la place à un certain ego surdeveloppé tel qu’on le retrouve malheureusement trop souvent au sein d’associations bien pensantes.

  3. Avatar Diane dit :

    Elise a quitté ce monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *