Aphorisme IPSO FACTO – Peut-être écrit par un fou « Et je cligne de l’œil »

Aphorisme IPSO FACTO
Aphorisme IPSO FACTO

Aphorisme IPSO FACTO

C’est à partir du moment où on a pu calculer sa masse qu’on a « occupé » ce deuxième monde. Entrée, paf ! Intraveineuse, paf ! Deuxième monde, et je continue sur une autre marche. (L’illusion est totale). J’y suis allé ( hôpital militaire Persil, à Paris.) Ca viendra. Les hommes ont évolué en liant leurs progrès. Ca fait déjà quelque temps, dis donc ! Ca viendra. C’est le polo jaune pour nous. Ma « trahison » est comprise (du verbe comprendre).

HALTE A LA TORTURE ! Tout est dit, alors amen. (Il suffisait de trouver la masse…) Nous, nous ne torturons pas. Paix, sérieux, unanimité. Mais, yout de même, mêlez-vous de vos affaires… ! Lorsque je fais mon lit, etc. (c’est gonflé !) Barbe à papa pour les gosses. Je range mon lit en trois minutes.


« La meilleure façon, Dieu, de venir en aide, c’est de voir, et non pas de toucher », (toujours d’après Auguste Comte). Les gens font ce qu’ils veulent, hein ? « Heureux les simples en esprit, le Royaume des Cieux leurs sont acquis ». (Excusez-moi, snif !) Ecoutez, voilà ce que je crois : La nouvelle guerre ne sera pas à notre avantage, autant le savoir…

HALTE A LA TORTURE ! Ce ne sont plus les bonnes valeurs. La MAFIA ? (Du haut de son nuage, j’en doute.) Avant l’heure c’est pas l’heure, après l’heure, c’est plus l’heure ! Au Moyen Age, il y a un gros c. qui a dit : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens !! » Nous n’avons plus raisons, plus de « Déclaration des droits de l’homme ». J’pète les consommations, si vous voulez. Moi, c’est le polo jaune. Ecoutez, j’ai des mains de vieillards…


Je finirai avec une hypothèse : Dans l’A.T. les prophètes étaient des déments « dangereux » qu’on invitait à parler de façon fougueuse devant le Roi pour que ce malheureux soit exorcisé. Je n’ai rien inventé ! J’ai des mains de vieux ! Je vous remercie de m’avoir lu.

Total Page Visits: 690 - Today Page Visits: 1

John & Roy

Ancien ouvrier, pensionnaire à la clinique psychiatrique de la borde (malheureusement) depuis 19 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *